Wednesday, 23 March 2011

La Cité / City of Shadows par / by Kim Nguyen

Ce troisième long-métrage de Kim Nguyen ce déroule en 1895, un avant-poste colonial Français à côté de la montagne d'Aurès en Afrique du Nord. Les forces expéditionnaire Français son en conflit avec les Herenites, une tribu locale. Ils résident dans une communauté à proximité de la montagne qu’on appelle La Cité. 
Médecin de l'armée, Maxime Vincent (Jean-Marc Barr) vient de terminer huit ans épuisants posté au le front et il veut désespérément de rentrer en France.  Son départ est retardé lorsque les Français déclarent qu'il y a une épidémie de peste bubonique et proclame la quarantaine.
 Durant une mêlée particulière, un jeune garçon Herenite est abattu. Maxime le ramène à La Cite afin de traiter les blessures du garçon. Il est autorisé à contrecœur de le traiter. Il réalise qu'il n'y a aucune peste dans La Cité et les rassemblements d'avoir enlevé la mise en quarantaine.
 Avec des images à couper le souffle et autre valeurs de production, ce film québécois est donné un sens international. Les performances par Jean-Marc Barr et collègues Pierre Lebeau et Claude Legault sont remarquables. Ce directeur est destiné à prendre sa place sur le premier rang comme d'autres cinéastes  Québécois comme Denys Arcand et Gilles Carle.

Kim Nguyen’s third feature is set in 1895, a French colonial outpost next to the Aures Mountains in North Africa. French expeditionary forces are in a conflict with the Herenites, a local tribe. They reside in a nearby mountainside community called La Cité.
Army doctor, Maxime Vincent (Jean-Marc Barr) has just finished eight gruelling years stationed at the front and he desperately wants to go back home in France.  His departure is delayed when the French declare that there is an outbreak of the bubonic plague and proclaims quarantine.
During a particular melee, a young Herenite boy is shot. Maxime brings him back into La Cite in order to treat the boy’s wounds. He is reluctantly allowed to treat him. He realises that there is no plague in La Cité and rallies to have the quarantine removed.
With breathtaking cinematography and high production values this Quebecois film is given an international feel. The performances by Jean-Marc Barr and co-stars Pierre Lebeau and Claude Legault were outstanding. This director is destined to take his place on the top rank of other Quebec filmmakers such as Denys Arcand and Gilles Carle.