Saturday, 23 April 2011

Black Venus / Vénus Noire by / par Abdellatif Kechiche

 
Note/ Nota: 
Updated September 09 2013. Corrections made and added 2 images. 
Mise à jour 9 Septembre 2013. Corrections apportées et 2 images ajoutées..  

Epic drama based on the life of Sarah (Saartjie) Baartman (played by Yahima Torres). Saartjie was a Khoikhoi woman who was publicly exhibited in Europe of the early 19th Century. The exhibition was titled “Hottentot Venus.”
The film’s opening is at a conference of anatomists in Paris, 1815. An esteemed colleague is exhibiting a statue of a black woman and is explaining how due to her unusual anatomical features (enormous buttocks and labia plus her face) that she is the missing link between ape and man.
We then flashback to London 1810; Saartjie Baartjie is putting on a freak show with her employer; Hendrick Caesar (Andre Jacobs).He forces her to expose her body and mimic being savage. He ignores her protests, especially allowing the audience touch her inappropriately.  When some in the audience charge Caesar with obscenity, he takes her along with his new friend, bear-tamer Réaux (Olivier Gourmet) to perform the show in Paris, France, firstly in carnivals then in the aristocratic salons with each show being crueller than the previous. Saartjie finally escapes but ends up in brothels as a prostitute.
In 1815 at the age of 27, Saartjie dies of pneumonia and venereal disease. A statue is moulded from her and parts of her body displayed.  Obviously it is she that is the being spoken of in the opening scenes.
This is the director’s fourth feature film. His previous film “The Secret of the Grain”, released in 2007 won many awards and I am sure this one will do as well or even better.

Drame épique basé sur la vie de Sarah (Saartjie) Baartman (joué par Yahima Torres). Saartjie était une femme Khoikhoi qui a été exposée au public en Europe au début du XIXe siècle. L'exposition était intitulée « Vénus Hottentote ».
 La scène d’ouverture du film est lors d'une conférence d'anatomistes à Paris en 1815. Un collègue estimé expose une statue d'une femme noire et explique comment en raison de ses caractéristiques anatomiques inhabituelles (les fesses et ses lèvres énormes en plus son visage) qu'elle est le chaînon manquant entre les grands singes et de l'homme.
On retourne en arrière à Londres 1810. Saartjie Baartjie joue dans un freak show avec son employeur. Hendrick César (Andre Jacobs).Il la force d'exposer son corps et d’imiter d’être sauvage. Il ignore ses protestations, ayant notamment l'auditoire à toucher de façon inappropriée.  Lorsque certains dans le publique accuse César avec l'obscénité, il l’emmène avec son nouvel ami, dompteur ours  Réaux (Olivier Gourmet) pour jouer le spectacle à Paris, France, au début dans carnavals puis âpres dans les salons d’aristocratie. Chaque spectacle en étant plus cruel que la précédente. Saartjie enfin s’échappe mais se retrouve dans les bordels comme prostituée.
En 1815, à l'âge de 27 ans, Saartjie meurt de pneumonie et de maladies vénériennes. Une statue est moulée d'elle et de parties de son corps s'affichée.  Il est évident que c'est elle qui est l'étant parlé de dans les scènes d'ouverture. Il s'agit du quatrième long métrage de par le réalisateur. Son film précédent  «La Graine et le Mulet», sorti en 2007 a remporté plusieurs prix et je suis certain que celui-ci fera aussi bien ou mieux encore.