Sunday, 3 April 2011

Les Mots Gelés / Frozen Words par / by Isabelle D'Amours

Charles (Pierre-Luc Brillant) enseigne à l'école secondaire même où son père (Jacques Godin) est le directeur. Sa mère a été institutionnalisée. Elle a subi une grave dépression lorsque Charles est né et est maintenant complètement enfermé de la société. À part de deux petits liens à la société et « un truc pour lui aider de faire face a », Charles se sent que la même chose qui se passe à lui. Pour faire face à ses sentiments, Charles découpe des petits morceaux de papier, prend notes de ses pensées et les  gèle dans des glaçons. Sa routine quotidienne est toujours le même sauf pour ses conversations avec son meilleur ami Paul (Marc Paquet), des arguments avec son père et ses fantasmes sur la fille de la météo.  Ce premier long métrage cinéma d’Isabelle D'Amours, faite indépendamment, est un drame psychologique intime et bien conçu. Ceci illustre adroitement la descente d’un jeune homme dans un monde sombre d'isolement. La performance de Pierre-Luc Brillant comme Charles est très crédible et la cinématographie d’un paysage rude, hivernal et glacées (principalement tournée dans la région de Mont-Saint-Hilaire et St Hyacinthe du Québec) est frappante.Ce film trace un portrait dur et vif des réalités que beaucoup d'entre nous ont besoin pour faire face au quotidien.

Charles (Pierre-Luc Brillant) teaches at the same high-school where his father (Jacques Godin) is the director. His mother has been institutionalised. She suffered a severe depression when Charles was born and is now completely shut out from society. Apart from two ‘small’ links to society and a ‘coping trick’, Charles feels that the same thing is happening to him. To cope with his feelings, Charles cuts out small pieces of paper, jots down his thoughts and freezes them in ice cubes. His day-to-day routine is always the same except for his conversations with his best friend Paul (Marc Paquet), arguing with his dad and his fantasizing about the weather girl.
Isabelle D’Amours’ independently made first feature film is a well-crafted intimate psychological drama deftly depicting a young man’s descent into a dark world of isolation. Pierre-Luc Brilliant’s performance as Charles is very credible and the harsh, wintery and icy landscape cinematography (mainly shot in the Mont St Hilaire and St Hyacinth region of Quebec) is striking. The film paints a harsh and vivid picture of realities many of us need to face on a daily basis.