Wednesday, 25 May 2011

Precious Life / Vie Précieuse by / par Shlomi Eidar


The opening film for the 7th edition of Israel Film Festival (May 14 – 23 2011) is an emotionally stirring documentary about a Palestinian family from the Gaza Strip fighting to save the life of their four-month-old infant son, Mohammad Abu Mustafa, who is dying from a hereditary disease. To save his life he requires a bone marrow transplant. Due to the Gaza Strip lacking the facilities to perform this procedure, the baby along with his mother, Raida, are brought to Tel-Hashomer Hospital in Tel Aviv. Dr Raz Somech is in a race against time to find a compatible donor.
Shlomi Eidar is a prominent Israeli journalist and war correspondent and has covered the Gaza strip for nearly 20 years. This is his first feature film. The film is a strong appeal for peace as all of the protagonists – Raida, Dr Somech and Shlomi Eidar -- need to put aside their biases and differences in order to save the life of Mohammad. This gives a human dimension to the embargos and extreme restrictions on the movements into and out of the Gaza Strip, which Israel imposed in 2006 and exacerbated by the flare-ups between Israeli Defence Forces and Hamas.

Le film d'ouverture pour la 7e édition du Festival du Film D’Israël (14 – 23 Mai 2011) est un documentaire émotionnellement émouvant sur une famille Palestinienne de la bande de Gaza, qui combat pour sauver la vie de leur fils âgé de quatre mois, Mohammad Abu Mustafa. Il est en train de mourir d'une maladie héréditaire. Pour sauver sa vie, il nécessite une greffe de moelle osseuse. En raison que la bande de Gaza a pas les moyens pour effectuer cette procédure, le bébé, avec sa mère, Raida, sont amenés à l'hôpital de Tel-Hashomer à Tel-Aviv. Dr Raz Somech est dans une course contre le temps pour trouver un donneur(euse) qui est compatible.
 Shlomi Eidar est un journaliste Israélien et correspondant de guerre et à couvert la bande de Gaza depuis près de 20 ans. Il s'agit de son premier long métrage. Le film est un vibrant appel pour la paix tant que tous les protagonistes – Raida, Dr Somech et Shlomi Eidar--ont besoin de mettre de côté leurs préjugés et leurs différences afin de sauver la vie de Mohammad. Cela donne une dimension humaine aux embargos et extrêmes restrictions sur les déplacements  pour rentre ou sortir du Gaza que L’Israël a imposé en 2006 et exacerbé par les intensifications du conflit entre les Forces de Défense Israéliennes et le Hamas.