Thursday, 29 March 2012

Coriolanus by / par Ralph Fiennes

Award winning actor Ralph Fiennes directorial debut is a cinematic adaptation of William Shakespeare's tragedy based on the life of the legendary Roman leader Caius Marcius Coriolanus.  The movie transposes the temporal setting to modern-day whilst keeping the original Shakespearean text. It was not everyone’s ‘cup of tea’ as evidenced by the fact that many walked out during the screening; but it is Shakespeare and Shakespeare is not of blockbuster appeal; still, only time will determine if this adaptation will reach the heights experienced with the likes of Hamlet, Othello, King Lear or others. It is not often performed but what I have seen from Fiennes adaptation, it should be done more often.
Returning from a successful campaign against the Volsians, led by Tulus Aufidius (Gerard Butler) in the city of Corioles, Coriolanus is encouraged by his mother Volumnia (Vanessa Redgrave) and Senator Menenius (Brian Cox) to accept the office of Consul. He wins the approval of the Senate but now he must attempt to win over the commoners. They have recently been rioting in the streets demanding increased rations of grain. They blame Coriolanus for their plight. Coriolanus is openly contemptuous of them saying that they don’t deserve more as they did not do military service. Sicinius Velutus and Junius Brutus (James Nesbitt and Paul Jesson respectively), tribunes of Rome, turn the commoners against Coriolanus. He rails against them in a rage saying that the concept of popular rule is as allowing the ‘crows to peck the eagles.’ The tribunes condemn Coriolanus as a traitor and banish him from Rome.
Coriolanus leaves Rome and heads for the Volsian capital of Antium. To spite Rome, he offers to let Aufidius kill him. Instead, Aufidius convinces Coriolanus to lead an assault against Rome. When Coriolanus along with the Volsian army arrive at the gates of Rome both Menenius and Cominius (the general of the Roman army – played by John Kani) try to dissuade him but fail. Volumnia, along with others are sent to meet Coriolanus.
She successfully dissuades him and he signs a peace treaty with Rome. Aufidius feeling betrayed has him killed.

Acteur primée, Ralph Fiennes marque son début comme réalisateur avec une adaptation cinématographique cette tragédie de William Shakespeare, basé sur la vie légendaire du chef Romain Caius Marcius Coriolanus.  Le film transpose le cadre temporel au temps modernes, tout en gardant le texte original de Shakespeare. Ce n’était pas la préférence de tout le monde comme en témoigne le fait que bon nombre a quitté pendent la présentation; mais c'est Shakespeare et Shakespeare n'est pas d'intérêt à succès; tout de même seulement le temps déterminera si cette adaptation atteindra les hauteurs connus comme Hamlet, Othello, Le Roi Lear et d’autres. Il n'est pas souvent jouer mais ce que j'ai vu de l'adaptation de Fiennes, il devrait être joué plus souvent.
De retour d'une campagne victorieuse contre les Volsian, mené par Tulus Aufidius (Gerard Butler) dans la ville de Corioles, Coriolanus est encouragé par sa mère Volumnia (Vanessa Redgrave) et le sénateur Menenius (Brian Cox) d'accepter le poste de Consul. Il gagne l'approbation du Sénat, mais maintenant il doit essayer de gagner celle de la roture. Ils ont récemment été émeutes dans les rues, exigeant une augmentation des rations de grains. Ils accusent Coriolanus de leur situation difficile. Coriolanus est ouvertement méprisant en disant qu'ils ne méritent pas plus parce qu'ils n'ont pas fait de service militaire. Sicinius Velutus et Junius Brutus (James Nesbitt et Paul Jesson respectivement), les tribuns de Rome, tourner les roturiers contre Coriolanus. Il râle contre eux dans une rage en disant que la notion de souveraineté populaire «est comme de permettre les corneilles à picorer les aigles.» Les tribuns condamnent Coriolanus comme un traître et lui banni de Rome.
Coriolanus quitte Rome et se dirige pour Antium, la capitale Volsian. Pour être contrarier a Rome, il offre de laisser Aufidius lui tuer. Au lieu de cela, Aufidius convainc Coriolanus pour mener un assaut contre Rome. Lorsque Coriolanus avec l'armée de Volsian arrive aux portes de Rome, Menenius et Cominius (le général de l'armée Romaine – joué par John Kani) essayé de lui dissuader mais ils échouent. Volumnia, ainsi que d'autres sont envoyés à Coriolanus. Elle dissuade avec succès lui et qu'il signe un traité de paix avec Rome. Aufidius, se sentant trahie, tu Coriolanus.