Friday, 24 August 2012

Camion / Truck par / by Rafaël Ouellet

Germain Racine (Julien Poulin) est un camionneur avec près de 45 ans d’expérience et s'approche de prendre sa pension. Sur un de ses trajets réguliers, une voiture percute en plein fouet dans son camion. La conductrice meurt plus tard à l'hôpital. Germain est maintenant rempli de culpabilité et de remords. Il appelle son fils Samuel (Patrice Dubois) et laisse un message en disant que ce qui s'est passé et qu’il veut parler à quelqu'un. Samuel travaille comme concierge pour un immeuble de bureaux à Montréal. 
Son patron lui accorde deux semaines de congé. Il va en premier au Nouveau-Brunswick pour aller chercher son frère Alain (Stephane Breton) qui séjourne dans un motel à Saint-Jean. Ensemble, ils reviennent à leur ville natale (quelque part au bas du fleuve St Laurent, près de la frontière du Nouveau-Brunswick) pour donner un soutien affectif à leur père qui a glissé dans une dépression léthargique, remplis de culpabilité.
Rafaël Ouellet a superbement conçu un drame humain touchant sur un père et ses deux fils émotionnellement éloigné qui, en raison de l'adversité, doivent maintenant s’affronter a leurs drames individuels afin de redécouvrir ce qui les unie vraiment et de raviver l'espoir pour l'avenir.
La musique originale a été composée par Vivian Audet et Robin-Joel Cool (ensemble connu sur le nom Mentana) avec un peu d'aide d’Erik West-Millette (discographie à venir). Il est entremêlé avec des chansons de pop folkloriques par Richmond Fontaine, Will Driving West et d'autres artistes. Le tram sonore minimal et délicat ainsi que les chansons met adroitement l'ambiance mélancolique rurale du film et une des facteurs dans l’esthétique libre du film.
Germain Racine (Julien Poulin) has been driving his truck for nearly 45 years and is approaching his pension. On one of his regular hauls, a car crashes head-on into his truck. The female driver dies later on in the hospital. Germain is now filled with guilt and remorse. He calls his son Samuel (Patrice Dubois) and leaves a message saying what happened and wants to talk to someone. Samuel works as a janitor for a high-rise office building in Montreal.
His boss accords him two weeks leave. He goes first to New Brunswick to pick up his brother Alain (Stephane Breton) who is staying in a motel in St John. Together they return to their home town (somewhere in the Lower Basin of the St Lawrence River near the New Brunswick border) to give emotional support to their dad who has slipped into a lethargic, guilt-filled depression.
Rafaël Ouellet has superbly crafted a touching human drama about a father and his two emotionally estranged sons who due to an adversity must now confront their individual dramas in order to rediscover what really unites them and to rekindle the hope for the future.
The original score was composed by Vivian Audet and Robin-Joel Cool (together known as Mentana) with a little help from Erik West-Millette (discography to come). It is intermingled with folk pop songs from Richmond Fontaine, Will Driving West and other artists. The minimal and delicate soundtrack plus the songs deftly sets the melancholic rural mood of the film and factors into its spare aesthetic.