Monday, 17 September 2012

13th/e Festival L’Off Jazz de Montreal


 
 
From October 4th till 12th / Du 4 au 12 Octobre 2012

(Last updated /Dernière mis-a-jour: October 13 Octobre 2012)

(*see “Announcement September 28th” below/ voir «L’annonce 28 Septembre» ci-dessous)

Preamble / Préambule:   

This year for its 13th edition the festival will host 23 concerts in six venues from October 4th till 12th (8th and 9th – no shows). Lion D’Or, Sala Rosa, Upstairs and La Chapelle Historique du Bon-Pasteur will again present grand premieres and international collaborations at 8 and 9:30pm on most nights (see program guide for details). A rare treat will be the opportunity for the public to witness the creative process of American jazz cornetist, composer and conductor Butch Morris, as he and his ensemble rehearse for his most recent project “Montreal Conduction” – closing night at the Sala Rosa – October 12 at 8pm. The rehearsals are also at the Sala Rosa the 10th and 11th of October from 10am until noon and from 1pm until 3pm.
The popular 5-à-7 series returns once more to the Dièse 11 with a smorgasbord of jazz that runs the gamut from world-inspired to modern. Come and discover the next generation of Montreal’s jazz scene.
Finally, at 10:30pm, for those night-owls among us, a nightcap at the Casa Del Popolo will be presented. The lineup promises to be creatively dynamic and filled with the intoxicating spirits of freedom and adventure.
This year the operative words are quality, creativity and free expression; a veritable banquet for those who love music for 7 October days.
Cette année pour sa 13e édition le festival accueillera 23 concerts dans six salles du 4 au 12 Octobre (8e et 9e – aucun spectacles). Lion d'or, Sala Rosa, Upstairs et La Chapelle Historique du Bon-Pasteur présentera une fois de plus des grande premières et collaborations internationales à 20:00 et 21:30 pour la plupart des soirées (voir le programme pour plus de détails). Un plaisir rare sera l'occasion pour le public d'assister au processus de création du cornettiste de jazz Américain, compositeur et chef d'orchestre Butch Morris, comme il et son ensemble répètent pour son plus récent projet   «Montreal Conduction» –   la soirée de clôture à la Sala Rosa – 12 Octobre à 20h. Les répétitions sont également à la Sala Rosa, les 10 et 11 Octobre de 10h à midi et de 13 à 15h. 
La série populaire de 5 à 7 est de retour encore une fois de plus à la Dièse 11 avec un assortiment de jazz qui se déroule toute la gamme du monde inspiré au moderne. Venez et découvrez la prochaine génération de la scène jazz Montréalaise.
Enfin, à 22h:30, pour les noctambules parmi nous, sera présenté un «dernière verre» à la Casa Del Popolo. La programmation promet d'être dynamique et créative, rempli avec les esprits enivrants de liberté et d'aventure.
 Les mots clés de cette année sont qualité, créativité et liberté d'expression; un véritable banquet pour ceux qui aiment la musique pendant 7 jours d'Octobre.

 *Announcement September 28th / Annonce 28 Septembre: L’Off Jazz regretfully announces that due to a serious illness requiring immediate treatment prevents Butch Morris from being present at both the public rehearsals and the closing night. He will be replaced by bassist, poet and composer William Parker.
L'OFF Jazz annonce avec regret qu'en raison d'une maladie grave nécessitant un traitement immédiat empêche Butch Morris d'être présents à la soirée de clôture et les répétitions publiques. Il sera remplacé par le bassiste, poète et compositeur William Parker.

For more info go to / Pour plus d'infos, allez à: http://www.lofffestivaldejazz.com/  or call / ou appeler 514-524-0831.

Capsule reviews of concerts attended / Commentaires capsule des concerts assistés:
(In Chronological order scrolling down / Dans l'ordre chronologique, défiler vers le bas)
 

Joe Sullivan Big Band, October 4 Octobre 20h at / au Lion d'Or

Trumpeter Joe Sullivan conducts a big band of 16 musicians in a program of his own compositions including an outstanding rhythm section consisting of André White on piano, Alec Walkington on bass and Dave Laing setting the pace on the drum kit. All 3 provided the basic melody as the horn section of 5 saxophonists, 5 trumpeters (including Sullivan) and 4 trombonists gave it body. Janis Steprans (tenor sax) showed that he has developed into one of Quebec’s finest saxophone players and composers as two of his own compositions were performed.
Al McLean (tenor sax) and Jean-Nicholas Trottier (trombone) were allowed to shine with solo passages that one wished did not have to come to an end.
The second set was given over to a selection of Joe Sullivan’s latest opus “Northern Ontario Suite.”
The concert closed on a rockin’ blues piece composed by Jean Fréchette (baritone sax) with riveting solos by Richard Gagnon (trombone) and Fréchette.
Le trompettiste Joe Sullivan dirige un big band de 16 musiciens dans un programme de ses propres compositions, dont une section rythmique exceptionnelle, composée d’André White au piano, Alec Walkington à la basse et Dave Laing définissant le rythme sur ses batteries. Tous les 3 ont fourni la mélodie de base comme la section de cuivres du 5 saxophonistes, 5 trompettes (y compris Sullivan) et 4 trombonistes a donné du volume. 
Janis Steprans (sax ténor) a montré qu'il est devenu l'un des meilleurs saxophonistes et compositeurs au Québec car deux de ses compositions ont été interprétées. 
Al McLean (sax ténor) et Jean-Nicolas Trottier (trombone) étaient autorisés à briller avec des passages solo qu'on souhaiterait ne devaient pas prendre fin.
La deuxième partie était consacrée à une sélection du dernier opus de Joe Sullivan, «Northern Ontario Suite
Le spectacle termine avec une pièce de blues rockin ' composé par Jean Fréchette (sax baryton) avec des solos fascinant par Richard Gagnon (trombone) et Fréchette.

October 05 Octobre

Fred Pauze 5  at / au Dièze Onze 17h
Bassist Fred Pause premiering original compositions with the help of his quintet that includes Samuel Blais on saxophone, Maria-Fatima Rudolph on piano, Nick Di Giovanni on guitar and Alain Bourgeois on drums. Immediately following, Fred is to hole up in the studio to record his first CD as a leader.
At the onset I found the music to be technically proficient but lacking emotionally but as the show progressed my feelings changed.  The last piece of the first was definitely the strongest and the most enjoyable. Akin to the fusion prevalent in the 70s the piece was hard-driving and adventurous. This continued throughout 2nd set. Fred was content to play a supportive role allowing Samuel and Nick to lead the way. He did occasionally do a solo. The show ended with a luscious solo by Mari-Fatima that revealed her classical training.
Contrebassiste Fred Pauze avec des avant- premières des compositions originales avec l'aide de son quintette qui inclut Samuel Blais au saxophone, Maria Fatima Rudolph au piano, Nick Di Giovanni à la guitare et Alain Bourgeois à la batterie. Immédiatement âpres, Fred se retrouve en studio pour enregistrer son premier CD en tant que leader.
Au début, j'ai trouvé que la musique était techniquement compétent mais sans émotion mais comme le spectacle s’avançait, mes sentiments changeait.  La dernière pièce de la première partie était sans aucun doute le plus puissant et le plus agréable. Semblable à la fusion dans les années 70 la pièce roulait a pleine vitesse et aventureux. Cela a continué tout au long de la 2ème partie. Fred s'est contenté de jouer un rôle de soutien permettant à Samuel et Nick de diriger le chemin. Occasionnellement il jouait   un solo. Le spectacle s'est terminé avec un solo succulent par Mari Fatima qui a révélé sa formation classique.

Split Cycle at / au Lion d'Or 20h
Cooperative group led by Samuel Blais on saxophone with Martin Auguste (drums), Aki Ishiguro (guitar) and Nicolas Letman-Burtinovic (basse); accompanied by visual artist Anthony P. Cerretani, who, as inspired by the music, painted live on the spot. The result was simply magnificent.
The set featured pieces composed by Samuel, Aki and Nicolas that were progressive, linear and pulsating with Zen-like meditative sounds. The music was also reflective of life as it alternated between moments of chaos when each player chose to take a different path to when they played in harmony.
Groupe coopératif dirigé par Samuel Blais au saxophone avec Martin Auguste (batterie), Aki Ishiguro (guitare) et Nicolas Letman-Burtinovic (contrebasse); accompagné par l’artiste visuelle Anthony P. Cerretani, qui, comme inspiré par la musique, peint en direct sur place. Le résultat était tout simplement magnifique.
Le spectacle mettait en vedette des pièces composée par Samuel, Aki et Nicolas qui ont été progressifs, linéaire et palpitante avec sons méditative comme le Zen. La musique était une réflexion de la vie en étant qu'il alternait entre des moments de chaotique lorsque chaque joueur a choisi de prendre un chemin différent aux moments quand ils ont joué dans l'harmonie.

October 6 Octobre @ Upstairs 19:30 & 22:15
(Didn’t stay for second show / N'est pas resté pour le deuxième spectacle)
Howard Levy (harmonica, piano) and Greg Amirault (guitar / guitare)


 
 
A relaxing and intimate show featuring  many standards slightly disguised with lots of improvisation plus a selection of their own compositions. The interplay between them was conversationally exquisite and lyrically melodic. The two musicians (Howard Levy - left and Greg Amirault - right) have been working together since 2001 but this was the first time they performed as a duo and in one of the premiere jazz clubs in Montreal. Levy (from Chicago) is the pioneer of the diatonic jazz harmonica (his solos of excerpts from his harmonica concerto filled me with a desire to hear the whole piece) and is an outstanding pianist as well. The transitions from piano to harmonica and back were seamlessly  effortless. Greg Amirault’s guitar is smooth, fluid and shows his Acadian roots. For more information click on the following link:
http://smrcultureplus.blogspot.ca/2012/09/greg-amirault-discography-discographie.html
Un spectacle relaxant et intime mettant en vedette des nombreux standards légèrement déguisées avec beaucoup d'improvisation ainsi qu'une sélection de leurs propres compositions. L'interaction entre eux était en mode conversationnelle exquise et lyriquement mélodique. Les deux musiciens (Howard Levy - gauche and Greg Amirault - droite) travaillé ensemble depuis 2001, mais c'était la première fois, ils ont joué en duo et dans un des clubs de jazz de première classe à Montréal. Levy (de Chicago) est un pionnier de l'harmonica diatonique jazz (ses solos des extraits de son concerto pour harmonica me remplit avec un désir d'entendre le morceau entier) est un pianiste exceptionnel aussi. Les transitions de piano à l'harmonica et de retour ont été parfaitement sans effort. Le guitare de Greg Amirault est lisse, fluide et montre ses racines Acadienne. Pour plus d'informations, cliquez sur le lien suivant:
http://smrcultureplus.blogspot.ca/2012/09/greg-amirault-discography-discographie.html
October 7 Octobre
 
Simon Delage Quartet / Quatuor Simon Delage; 17h Dièze Onze
Drummer Simon Delage leads his quartet that includes Erik Hove on saxophone, Paul Shrofel on piano   and Fraser Hollins on bass, unveiling his collection of personal pieces entitled 'Cahier' (his first recording as a leader.) The music was a reflection of a wide variety of styles that ranged from straight-ahead to avant-garde to blues. The program included many beautiful ballads plus an arrangement of a piece by Kenny Barron. To paraphrase the comment by saxophonist Remi Bolduc, Simon Delage is set to take his rightful place in the Montreal jazz scene by surrounding himself with high caliber musicians who are able to change chords seamlessly with well timed and executed transitions.
Batteur Simon Delage dirige son quatuor qui inclut Erik Hove au saxophone, Paul Shrofel au piano et Fraser Hollins à la contrebasse dévoilant sa collection de pièces personnelles intitulée «Cahier» (son premier enregistrement en tant que leader). La musique était le reflet d'une grande variété de styles qui allaient de marche en ligne droite à l'avant-garde aux blues. Le programme inclue de nombreuses belles ballades plus un arrangement d'un morceau de Kenny Barron. En paraphrasant le commentaire par le saxophoniste Rémi Bolduc, Simon Delage est prêt a prendre sa place légitime dans la scène jazz Montréalaise en s'entourant des musiciens de haut calibre qui sont en mesure de modifier les accords en toute transparence avec des transitions bien chronométrées et exécutées.
 
Maïkotron Unit: Sur les Traces de Claude Gauvreau; 20h Chapelle Historique du Bon Pasteur
With guests Alexandre Grogg (piano, percussion) plus Jeannette Lambert and Renouka Chaudhary (voice). An oral musical performance of texts by Quebec poet and playwright Claude Gauvreau (1925-1971) set to atonal improvised sounds.
The maïkotron is a platypus like wind instrument invented by Michel Coté (saxophone, clarinet, maïkotron) in 1982. Rounding out the trio is Michel Lambert (drums, maïkotron) and Pierre Coté (cello, bass).
The performance could be described with the following terms: bizarre, eerie, theatrical, frenetic, savage, repetitive and pulsating. A style of music that is not easily accessible; for those who have an open and adventurous spirit and willing to listen intensely. A unique and rewarding experience.
Avec les invités Alexandre Grogg (piano, percussions) et Jeannette Lambert et Renouka Chaudhary (voix). Une performance musicale orale de textes par le dramaturge et poète Québécois Claude Gauvreau (1925-1971), figes aux sons atonales et improvisés.
Le maïkotron est un instrument à vent ornithorynque inventée par Michel Coté (saxophone, clarinette, maïkotron) en 1982. Complétant le trio est Michel Lambert (batterie, maïkotron) et Pierre Coté (violoncelle, contrebasse). 
La représentation pourrait être décrite avec les termes suivants : bizarre, étrange, théâtral, frénétique, sauvage, répétitif et palpitante. Un style de musique qui n'est pas facilement accessible; pour ceux qui ont un esprit ouvert et aventureux et prêts à écouter intensément. Une expérience unique et enrichissante

October 8 & 9 Octobre
No shows / Aucun spectacles

October 10 Octobre
Didn’t go / Je n'ai pas allé

October 11 Octobre

Trio Jérôme Beaulieu Trio 17h at / au Dièze Onze
·         Jérôme Beaulieu: piano / piano
·         Philippe Leduc: double bass / contrebasse
·         William Cote: drums / batterie.
Jérôme's fingers touched the piano keys in such a lyrical manner which resulted in melodies of exquisite beauty. This was enhanced by Philippe’s repetitive rhythms and William's soft touch on his drum kit.
The music possessed a sense of playful familiarity especially evidenced in the trio's rendition of a song by Radiohead. Another highlight was a song by Oasis. The major weakness was in Jerome’s compositions. They tended to have the same melodic lines with little or no variation.
 Les doigts de Jérôme ont touché le clavier du piano d’une manière lyrique qui a produit des mélodies d'une beauté exquise. Cela a été renforcé par rythmes répétitives de Philippe et le soft-touch de William sur son batterie.
La musique possédé un sens de familiarité enjouée en particulier en évidence par l’interprétation du trio d'une chanson de Radiohead. Un autre point fort est une chanson d'Oasis. La principale faiblesse était dans les compositions de Jérôme. Ils avaient une tendance à avoir les mêmes lignes mélodiques avec peu ou pas de variation.

Rubedo Quintet / Quintette at / au Sala Rosa
·         Géraldine Eguiluz: voice, guitar, percussion and composition / voix,
guitare, percussion, et composition
·         John Corban: violin / violon
·         Jennifer Thiessen: alto violin / violon alto
·         Jean-Christophe Lizotte: cello / violoncelle
·         Clinton Ryder: double bass / contrebasse
Latin influenced Experimental Chamber music with an element of opera.
Playing with jazz sensitivities their music is an exploratory dance on the infinite range of possibilities and combinations involving the voice and the string quartet. While on the whole it was well-done, the vocalizations did come across as being somewhat infantile. Geraldine's vocal range was extensive and showed great power. Her accompanying musicians played with skill and virtuosity.
Musique de chambre expérimentale d’influence Latine avec un élément d'opéra. Jouer avec des sensibilités du jazz leur musique est une danse exploratoire sur la gamme infinie de possibilités et de combinaisons impliquant la voix et le quatuor à cordes. Alors que dans l'ensemble c'était bien fait, les vocalisations a apparu comme étant quelque peu infantile. La tessiture vocale de Géraldine était vaste et a montré une grande puissance. Ses musiciens qui l'accompagnent ont joué avec talent et virtuosité.

October 12 Octobre (Closing Night / Soiree de Cloture)
Didn’t go / Je n'ai pas allé