Saturday, 14 September 2013

14th/e Festival L’Off Jazz de Montreal

 
From October 3rd till 12th / Du 3 au 12 Octobre 2013
For more info go to / Pour plus d'infos, allez à:   
http://www.lofffestivaldejazz.com/ or call / ou appeler 514-524-0831.
 
promo video / vidéo promo
  http://youtu.be/8tPKYmPx9qQ 

Last year’s article / L’article de l’année dernier: 
 
(Last updated /Dernière mis-a-jour: October 12 Octobre 2013)  

Preamble / Préambule:  

This year for its 14th edition the festival will host 27 concerts with 134 musicians in six venues from October 3rd till 12th. From the mythical Lion D’Or to the Sala Rosa passing through Upstairs Bar and Grill   grand premieres and international collaborations will be presented at 8 and 9:30pm on most nights (see program guide for details). The closing night concert on October 12th will be at the Cabaret du Mile-end – a global journey led by pianist John Roney called World Colours
The popular 5-à-7 series (now called ‘Discovery’) returns this year at a new club called Résonance Café; a smorgasbord of jazz that runs the gamut from world-inspired to modern. Come and discover the next generation of Montreal’s jazz scene.
Finally, at 10:30pm, for those night-owls among us, a nightcap at the Casa Del Popolo will be presented. The lineup promises to be creatively dynamic and filled with the intoxicating spirits of freedom and adventure.  
This year the operative words are quality, creativity and free expression; a veritable banquet (including five launches) for those who love jazz music for 08 October days (no concerts on 7th or 8th).

Cette année pour sa 13e édition le festival accueillera 27 concerts avec 134 musiciens dans six salles du 3 au 12 Octobre. De la mythique Lion d'Or à la Sala Rosa en passant par le Upstairs Bar et Grill, des grande premières et collaborations internationales sera présenté à 20:00 et à 21:30 pour la plupart des soirées (voir le programme pour plus de détails). Le concert de la soirée de clôture le 12 Octobre sera au Cabaret du Mile-end – un voyage mondial dirigé par le pianiste John Roney appelé World Colours.  
La série populaire de 5 à 7 (maintenant appeler ‘Découverte’) est de retour a une nouvelle salle ‘le Résonance Café’;   un assortiment de jazz qui se déroule toute la gamme du monde inspiré au moderne. Venez et découvrez la prochaine génération de la scène jazz Montréalaise.
Enfin, à 22h:30, pour les noctambules parmi nous, sera présenté un «dernière verre» à la Casa Del Popolo. La programmation promet d'être dynamique et créative, rempli avec les esprits enivrants de liberté et d'aventure.  
 Les mots clés de cette année sont qualité, créativité et liberté d'expression; un véritable banquet (incluent cinq lancements) pour ceux qui aiment la musique jazz pendant 08 jours d'Octobre (pas de spectacles le 7 ou 8).  

Capsule reviews of concerts attended / Commentaires capsule des concerts assistés:  
(In Chronological order scrolling down / Dans l'ordre chronologique, défiler vers le bas) 




October 03 Octobre 20:00, Lion d'Or 
                      
Christine Jenson Jazz Orchestra  
Saxophonist Christine Jensen opens the 14th edition of L'Off Jazz by gathering together 18 of Montreal's finest musicians: 6 saxophones, 4 trombones, 4 trumpets plus a rhythm section (piano, drums, guitar and bass). The concert was also a launch of her latest CD, Habitat, all 6 tracks being performed. Each track, inspired by her own personal experiences, have been exquisitely sculpted and shaped to allow each player to express them in their ensemble playing, duets and solos. Throughout the concert we were transported to the prairies, Port-au-Prince, going north on the Main (rue St Laurent) in Montreal and many others.        


 Saxophoniste Christine Jensen ouvre la 14e édition du L’Off Jazz en recueillant  un ensemble de 18 musiciens élite de Montréal : 6 saxophones, 4 trombones, 4 trompettes et une section rythmique (piano, batterie, guitare et basse). Le concert était aussi un lancement de son dernier CD, Habitat, jouant les 6 pièces. Chaque pièce, inspiré par son expérience personnelle, ont été finement sculpté et modeler pour permettre à chaque joueur de les exprimer ensemble ou jouant en duos et solos. Tout au long du spectacle, nous avons été transportés dans les prairies, Port au Prince, vers le nord sur le Main (rue St Laurent) à Montréal et bien d'autres.

October 04 Octobre at / au Lion d'Or 20:00 and / et 21:30  
 
Two sides of / Deux Faces de Marianne Trudel  
Side / Face 1
Her own recent compositions, expressions of her overflowing imagination and passion.
Ses propres compositions récentes, des expressions de son imagination et de sa passion débordante.
Side / Face 2   
A completely improvised musical exploration, an inspired adventure
Une exploration musicale complètement improvisée, une aventure inspirée
 

Side / Face 1:
Marianne Trudel (piano), Morgan Moore (Montreal / Montréal – double bass / contrebasse), Philippe Melanson (Montreal / Montréal – drums / batterie)
Marianne’s compositions are dynamic, intense and melodic with frequent and well-executed chord changes. Her command of the piano is an eclectic range of styles spanning from the blues to free jazz passing through sentimental ballads. Her choice of titles truly fit the inspiration and intent of the piece.  Having seen her in concert many times since 2005, I have noticed her growth as an artist and her sense of creativity is unbound. Her playing doesn’t deplete her energy, it increases it.
Les compositions de Marianne sont dynamiques, intenses et mélodique avec des changements d’accords fréquents et bien exécuté. Sa maîtrise du piano est une variété éclectique de styles allant du blues au free jazz en passant par des ballades sentimentales. Son choix de titres montre vraiment son inspiration et l'intention de la pièce.  Après de l’avoir vue en concert plusieurs fois depuis 2005, j'ai remarqué sa croissance en tant qu'artiste et son sens de créativité est sans limites. Quand elle joue son énergie n’est pas épuiser, il est augmenter.
 
Side / Face 2:
Marianne Trudel (piano), William Parker (New York City – double bass / contrebasse), Hamid Drake (Chicago – drums / batterie)
I didn’t stay / Je ne suis pas resté                                                   


October 5 Octobre 

19:30 Upstairs, Chet Doxas 4tet
Chet Doxas - saxophone / saxophone 
Matthew Stevens - guitar / guitare 
Zack Lober - bass / basse 
Eric Dood - drums / batterie 
Montreal-based saxophonist Chet Doxas joins forces with New York musicians Stevens, Lober and Dood to perform his well-strung original compositions plus one by Stevens. Adventurous and interesting arrangements with exciting solos peppered with touches of humour with a folkloric foundation.  The execution and the chemistry between all four musicians were perfect.

Saxophoniste Montréalaise Chet Doxas s'associe avec des musiciens de New York Stevens, Lober et Dood pour interpréter ses compositions originales bien ficelées et un par Stevens. Des arrangements audacieux et intéressants avec des solos passionnants parsemés de touches d'humour avec une basse folklorique.  L'exécution et l'alchimie entre tous les quatre musiciens étaient parfaits.





October 6 Octobre 

19:30 Upstairs, Jeff Johnston Trio (Newfoundland and Labrador / Terre-Neuve-et-Labrador
Jeff Johnston - piano  
Jim Vivian - bass / basse  
Michael Billard - drums / batterie 
A program of original compositions, except for the standard 'As Time Goes By ' from the movie Casablanca, from ‘Returning’ the trio’s most recent release. Most of the pieces were generally slow-moving and melodic with a high level of poetic beauty. The only exception was 'What', very loosely based on Cole Porter’s ‘What is this Thing Called Love?’ which was loose, free and frenetic. It is quite evident that this trio have been playing together for nearly 30 years and keep their ‘love’ alive through two key secret ingredients – they swing and have perfect interaction with each other.
 
Un programme de compositions originales, à l'exception du standard « As Time Goes By » du film Casablanca, de « Returning »  la sortie le plus récente du trio. La plupart des pièces ont été généralement d’un mouvement lent et mélodique avec un haut niveau de beauté poétique. La seule exception était  « What », très librement inspiré de « Quelle est Cette Chose que l'on Appelle l'Amour? » de Cole Porter, qui a été sans structure, libre et frénétique. Il est évident que ce trio jouent ensemble depuis près de 30 ans et ils ont gardé leur « amour » vivant à travers de deux principaux ingrédients secrets – ils swing et ils ont une interaction parfaite entre eux. 

October 9 Octobre 

17:00 Café Résonance, Quatuor Benjamin Deschamps Quartet 
Benjamin Deschamps - alto saxophone alto 
Charles Trudel - piano  
Sébastien Pellerin - double bass / contrebasse  
Éric Thibodeau - drums / batterie  
The music possessed a linear progression led by Benjamin with superb backing by the other members of the quartet, who would occasionally dazzle with well-executed solos. The highlight of the concert was 'Eyes Closed' – the last piece before the break – it was energetic and exciting. The positioning of the musicians was not good as the speakers on the right side of the stage hid Benjamin's face.

La musique possédait une progression linéaire, dirigée par Benjamin avec un superbe soutien par les autres membres du quartet, qui serait parfois éblouir avec des solos biens exécutés. Le moment à souligner du spectacle   était « Eyes Closed » – le dernier morceau avant la pause – il était énergique et excitante. Le positionnement des musiciens n'était pas bon que les hautes-parleurs sur le côté droit de la scène cachaient le visage de Benjamin.  

20:00 & 21:30 Sala Rossa

20:00 – Launching of the Three Expression Saxophone Project and the BCZ Project / Lancement Trois Sax Expression et le Projet BCZ (1)
21:30 - Ensemble Rémi-Jean Leblanc Ensemble  CD launch / Lancement CD "Neuf Histoires Plus ou Moins Courtes Pour Sept Musiciens" (2) 
Saxophones: Jean-Pierre Zanella (1 soprano, 2 alto), Rémi Bolduc (1 alto), Alexandre Côté (1 tenor / ténor), Joel Miller (2 tenor /  ténor) 
Double bass / contrebasse: Rémi-Jean Leblanc (1,2) 
Piano: Rafael Zaldivar (1, 2) 
Drum / batterie: Rich Irwin (1, 2) 
Trumpet / trompette: Andy King (2)  
Trombone: Jean-Nicolas Trottier (2)  
1)  
Three of Quebec's finest saxophonists join forces to perform a set specially composed and or arranged for this occasion as Twigg Musique launches its new line of signature expression saxophones. 
The performances were forceful and propulsive. Among the highlights was Rémi-Jean’s arrangement of John Coltrane’s beautiful classic Naima
 
Bolduc /  Côté /  Zanella respectively / respectivement:


Trois des meilleurs saxophonistes du Québec unissent leurs forces pour interpréter un programme spécialement composé et ou arranger  pour cette occasion comme Twigg Musique lance sa nouvelle gamme de saxophones expression signature.
Les spectacles étaient énergiques et propulsive. Parmi les moments à souligner était l’arrangement de Rémi-Jean du magnifique classique Naima de John Coltrane. 
2)           
Rémi-Jean’s well written and conceived compositions were hauntingly lyrical with flourishes of inspired solos throughout. The rhythm section led by Rémi-Jean accompanied by Raphael and Rich kept up the steady pace as the horns told the narratives. Embraceable You, by George Gershwin, was a duet between Rémi-Jean and Raphael.
 
Les compositions bien écrit et conçu de Rémi-Jean étaient lyriquement envoutante  avec des fioritures solos inspirés tout au long. La section rythmique, dirigée par Rémi-Jean accompagné de Raphaël et Rich a maintenu le rythme régulier comme les cors récitait les narratifs. Embraceable You, par George Gershwin, était un duo entre Jean-Rémi et Raphael.


October 10 Octobre 

17:00 Café Résonance 
Lisanne Tremblay 4tet
Lisanne Tremblay - violin / violon
Rafael Zandovar - piano 
Remi-Jean Leblanc - double bass / contrebasse 
Rich Irwin - drums / batterie  
Sounded like fusion yet without electronics. Pieces ranged from ballads to up-tempo, with Latino influences; from melodic to chaotic - an eclectic and audacious mix. The musicians were better positioned - all were visible from the right side of the stage.  

Un son comme la fusion mais sans les électroniques. Les pièces varierait entre les ballades et le up-tempo, avec des influences Latino ; entre le mélodique et le chaotique - un mélange éclectique et audacieux.  Les musiciens ont été mieux placés - tous étaient visibles du côté droit de la scène.

20:00 Sala Rossa  
Quartetski does / joue Stravinsky - Rite of Spring / Le Sacre  du Printemps 
Pierre-Yves Martel - viola de gamba, various objects / viole de gambe, objets divers
Isaiah Ceccarelli - drums / batterie 
Bernard Falaise - electric guitar / guitare électrique 
Philippe Laugier - bass clarine, soprano saxophone / clarinette de basse, saxophone soprano 
Joshua Zubot - violin / violin 
A surprisingly fresh take on this pioneering piece of music that has been modernized to the point that it could have been written by the likes of Frank Zappa or Univers Zero and others i.e. the influence of Stravinsky on modern chamber rock is enormous. Yet the arrangement still held true to its original spirit – a significant grounding in Russian folk music coupled with experimental techniques that were novel at its premiere on May 29 1913 at the Théâtre des Champs-Élysées in Paris.

Une relecture étonnante et surprenante sur cette pièce de musique pionnier qui a été modernisé au point qu'il aurait pu être écrit par des artistes comme Frank Zappa ou Univers Zero et les autres c'est-à-dire l'influence de Stravinsky sur la musique de chambre rock moderne est énorme. Mais cette  arrangement était toujours fidèle à son esprit originale  – une importante connaissance de base dans la musique folklorique Russe couplée avec les techniques expérimentales, nouveau à l’époque de la première, le 29 Mai 1913 aux Théâtre des Champs Élysées en Paris. 

October 11 Octobre  
I didn’t go / Je ne suis pas allé  

October 12 Octobre  
 
17:00 Resonance Cafe 
Renée Yoxon and Mark Ferguson (Ottawa) 
Renée Yoxon - voice / voix 
Mark Ferguson - piano, trombone                             
Joel Kerr - bass / basse
A well-programmed mix of original tunes and standards. Silky-smooth controlled voice delivering crystal-clear lyrics. Renée possesses near-perfect pitch and her scatting was excellent – featured on two of the songs. Excellent backup from Mark and Joel.  The style was Jazz lounge with a pinch of country-pop and a sliver of blues.  
 

Un mélange bien programmé des normes et des mélodies originales. Soyeuse contrôlée voix livrant paroles limpides. Renée possède un ton presque parfait et son scat était excellent – présenté sur deux des chansons. Un soutien excellent de Mark et Joel.  Le style était un lounge Jazz avec une pincée de country pop et une petite lamelle de blues.
                        
20:00 Cabaret du Mile-End   
World Colours: John Roney and / et Jazzlab Orchestra with guests / avec invitees  
A total of 10 musicians perform a 9-part suite composed by pianist John Roney. Entitled 'World Colors' it is a cocktail of the various musical cultures and rhythms discovered by Roney during his world tours. The concert opened with the appropriately titled 'Ouverture' which gave a sense of being in a royal court. This was followed by the suite. The tour begins as we travel up and down winding roads in the Cascade Range on the West coast. We then go through the Prairies reflecting the spirit of a ‘home on the range’ through Lévy Bourbonnais’ harmonica. Arriving on the East Coast, hearing the sounds of funk as exemplified by James Brown’ saxophonist Maceo Parker.  We then cross the Atlantic to hear the traditional sounds of Ireland. Helping us navigate the second set towards ‘the unknown’, special guest, violinist Mark Feldman arrives on stage. We continue to Morocco then Japan, Israel with an homage to Anatevka the name of the village in Fiddler on the Roof and finally wrapping-up, pack your bags and continue on down the road.
 
 
Un total de 10 musiciens interprète une suite de 9 mouvements composée par le pianiste John Roney. Intitulé « World Colors » c'est un cocktail des différentes cultures et rythmes musicales que Roney a découverts au cours de ses tournées mondiales. Le concert à débuter avec la convenablement intitulé « Ouverture » qui a donné un sentiment d'être dans une cour royale. Ceci a été suivi par la suite. Le voyage commence comme nous traverse le long des routes sinueuses dans la chaîne des cascades sur la côte ouest. Nous passons ensuite à travers les Prairies qui reflète l'esprit d'une « Home on the Range  » grâce à l'harmonica de Lévy Bourbonnais. En arrivant sur la côte est, on entend  les sons de funk, comme exemplifié par le saxophoniste de James Brown  Maceo Parker.  Ensuite, nous traversons l'Atlantique pour entendre les sons traditionnels  d'Irlande. Pour nous aider à naviguer dans la deuxième partie vers « l'inconnu »  l'invité spécial, le violoniste Mark Feldman entre en scène. Nous continuons à Maroc, Japon, Israël, avec un hommage à Anatevka, le nom du village dans un Violon sur le Toit et enfin finissant nous  faisons nos valises et on continuer sur la route