Monday, 25 November 2013

Image + Nation XXVI



Canada’s most senior LGBT film festival 
        more than a quarter-century of sharing images and stories 

 Le doyen des festivals de film LGBT au Canada 
        plus d’un quart de siècle a partagé des images et des histoires 

From November 28th till December8th 2013  
 Du 28 Novembre au 8 Décembre 2013 

For more information consult program or visit / Pour plus d'informations, consulter le programme ou visitez: http://www.image-nation.org/index-eng.php 
Chronicle of Films seen / Chronique de Films vus: 

Below find a run-down of all the films seen at this year’s festival. As time permits a more elaborate critique (features only) will appear under the label “Film Box-Office.” They will be identified with the I + N 2013 logo. Updates will appear on a frequent basis (hopefully once a day) so please visit frequently. 
Un aperçu de tous les films vus au festival de cette année. Si le temps le permet une critique plus élabore (long-métrages seulement) apparaîtra sous l’étiquette «Film Box-office.» Ils seront identifiés avec le logo du I + N 2013. Les mises à jour apparaîtra fréquent (j’espère une fois par jour), donc veuillez visiter fréquemment. 



(Last update /Dernière mis-a-jour: January 04 Janvier  2014) 
Films are listed in ascending order – the most recently seen on the top 
Films sont énumérés par ordre – le plus récemment vu sur le haut de la page)  

After / Âpres:
  


Gore Vidal: The United States of Amnesia, United States / États-Unis 2013, 89m, Nicholas Wrathall

Gore Vidal (1925-2012) was not only an outspoken and controversial American public intellectual but also an essayist, novelist, playwright, screenwriter and political commentator who ran for political office twice, in 1960 and in 1982. This film is a fascinating and totally entertaining tribute to one of the 20th century’s most influential figures. He has had an enduring global impact on art, politics and everything in-between.  The film is anchored by intimate interviews with Vidal himself (from every major period in his 50-year professional career) plus commentary from those who knew him best and archival footage.

Gore Vidal (1925-2012) a été non-seulement un intellectuel public Américain franc  et controversé mais aussi un essayiste, romancier, dramaturge, scénariste et commentateur politique (il a été un candidat  politique deux fois, en 1960 et en 1982). Ce film est un hommage passionnant et totalement divertissant d'un  des figures le plus influentes du XXe siècle. Il a eu un impact mondial durable sur l'art, la politique et tout l'entre les deux.  Le film est ancré par des entretiens intimes avec Vidal lui-même (à partir de chaque grande période de sa carrière professionnelle de 50 ans) et en plus des commentaires de ceux qui le connaissaient mieux et des séquences archives.

During / au cours du: 

Chuppan Chupai (Hide and Seek), Denmark / Danemark 2013, 67m, Saad Khan / Saadat Munir
An intimate portrayal of four LGBT Pakistani individuals struggling to survive and how they ‘play’ ‘hide and seek’ with the mainstream in a country that forbids homosexuality. Neeli is a transgender activist fighting for basic civil rights for the third gender. Waseem is a shy effeminate ‘boy’ who is struggling with his sexual orientation. Kami is a flamboyant locally famous dancer who is fearlessly open. Jenny is a college student struggling to accept her transition. 


Un portrait intime de quatre individus LGBT Pakistanais, qui luttent pour survivre et comment ils « joue » au  « cache-cache » avec la tendance générale dans un pays qui interdit l'homosexualité. Neeli est une transgenre militante luttant pour les droits civils fondamentaux pour le troisième sexe. Waseem est un « garçon » timide efféminés, qui est aux prises avec son orientation sexuelle. Kami est un flamboyant localement célèbre danseur qui est ouvert sans crainte. Jenny est un étudiant du mal à accepter sa transition.


I Am Gay and Muslim / Je Suis Gay et Musulman, Netherlands / Pays-Bas 2012, 57m, Chris Belloni
On the surface it would seem that being gay and being Muslim are completely irreconcilable. Director travels to Morocco to interview a number of young gay men as they share their experiences and feelings about living in a country where their sexual orientation is illegal and they must live a life of ambiguity and secretiveness. 


Sur la surface, il semblerait que d'être gay et être musulman sont complètement inconciliables. Directeur se rend au Maroc pour interviewer un certain nombre de jeunes hommes homosexuels qu'ils partagent leurs expériences et sentiments sur la vie dans un pays où leur orientation sexuelle est illégale et ils doivent vivre une vie d'ambiguïté et de cachotteries.

Valencia, United States / États-Unis 2012, 104m, Collaborative film (21 directors) / Film collaborée (21 réalisateurs)
Based on Michelle Tea’s literary memoir of punk lesbian ethos within the Mission District of San Francisco in the 1990s; featuring an eclectic soundtrack of iconic punk music of the era (Team Dresch, Tribe 8, Bikini Kill, etcetera). A collective of 21 directors use their own aesthetics and different actors to play the principle characters in reinterpreting different chapters of the book.  Anthology concept did not work as well as it should – too many segments that were thus too short. With each new segment I had to figure out who was who. Some segments stood out.
  
 Basé sur la mémoire littéraire de Michelle Tea de l'ethos lesbiennes punk au sein de la Mission District de San Francisco dans les années 1990 ; doté d'une bande-sonore éclectique de la musique punk emblématique de l'époque (Team Dresch, Tribe 8, Bikini Kill, etcetera). Un collectif de 21 réalisateurs utilise leur propre esthétique et des acteurs différents pour jouer les personnages principaux afin de réinterpréter les différents chapitres du livre. Le concept de l'anthologie n'a pas fonctionné aussi bien comme il se doit – trop de segments   donc chacun trop courts. Avec chaque nouveau segment je devais deviner qui était qui. Certains segments se démarquent.   



Uncle and Son, Vietnam 2012, 14m, Dinh Anh Nguyen
Being abandoned, a boy lives with his uncle in a cozy village. When he hears rumours about his uncle, he decides on a solution that could end tragically.
Abandonnés, un garçon vit avec son oncle dans un village accueillant. Quand il entend des rumeurs au sujet de son oncle, il se prononce sur une solution qui pourrait prendre fin tragiquement.

For You the Spring, United States / États-Unis 2013, 3m, Chris Russo
Music video for indie artist Abby Posner – a musician saves a mermaid from being a circus act.
Clip de l'artiste indépendant Abby Posner – un musicien sauve une sirène d'être un acte de cirque.

I am Divine, United States / États-Unis 2013, 90m, Jeffrey Schwarz
Against all odds, Harris Glenn Milstead (1945-1988), a.k.a. his stage name Divine, transformed himself from a bullied fat kid to a larger-than-life celebrity without ever selling out to Hollywood or society’s standards. Divine first made a name for himself by becoming underground filmmaker John Waters muse. Through the use of film clips, music videos, TV interviews and personal recollections from those who knew and loved him best, Schwarz superbly weaves the ultimate underdog story. The message is;   anyone   can climb the highest mountain and cross the deepest ocean if the will is there.
 
Contre toute attente, Harris Glenn Milstead (1945-1988), aussi connue sur  de son nom artistique Divine, s’est transformé  d une gros gosse victime d’intimidation à une célébrité plus grande que la vie sans se vendant aux normes d’Hollywood ou de la société. Au  début de sa carrière,  Divine a fait un nom pour lui-même en devenant la muse du cinéaste underground John Waters. Grâce à l'utilisation d'extraits des films, des vidéoclips, des entrevues télévisées et les témoignages personnels de ceux qui le connaissaient et l’aimaient, Schwarz a superbement tissé  l'histoire d’un  ultime opprimé qui montre que toute personne ayant la volonté peut gravir la plus haute montagne et traverser l'océan le plus profond. 



Freier Fall / Free Fall / Chute Libre, Deutschland / Germany / Allemagne 2013, 100m, Stephen Lacant
This is Germany’s answer to Brokeback Mountain about a man torn between his family and his feelings for another man. Marc has a bright future ahead of him with a promising career with the police and a new baby on the way. He and his girlfriend, Bettina, have just moved in next door to his parents. When Marc first meets Kay at the academy, they become rivals. Soon they are jogging together. Friendly jostling leads to a surprise kiss which awakes strange feelings in Marc. When the two meet again at Marc’s unit, they begin a torrid affair.  

C'est la réponse de l'Allemagne à Brokeback Mountain au sujet d'un homme déchiré entre sa famille et un autre homme. Marc a un bel avenir devant lui avec une carrière prometteuse avec la police et un nouveau bébé en route. Lui et sa petite amie, Bettina, viennent d'emménager à côté de ses parents. Quand Marc rencontre Kay  à l'Académie, ils deviennent rivaux. Bientôt ils font du jogging ensemble. Des bousculades amicales les amène à un baiser surprise qui réveille des sensations étranges en Marc. Lorsque les deux se rencontrent à nouveau à l'unité de Marc, ils commencent une liaison torride.

Heritage Moment / Minute de Patrimoine, Canada 2013, Dominic Poliquin
Montreal, 1959: two nuns fall in love, leave the convent and ‘live happily ever after’. 
Montréal, 1959 : deux religieuses tombe en  amour, quitter le couvent et « vivre heureux pour toujours ». 

Before You Know It, United States / États-Unis 2012, 112m, P.J. Raval
Poignant and moving documentary tracing the lives of three elderly men (Dennis, Ty and Robert) as they not only face their daily struggles of being old but the challenges they face as being gay. Dennis has lived in a rural community near Miami Florida but when he came out after his wife died at the age of 70; he felt he no longer belonged, even with his family. He discovers Rainbow Vista, a senior facility in Portland that totally accepts him. Ty lives in Harlem and runs SAGE – an LGBT advocacy group that serves the needs of seniors. The filming coincided with the State of New York allowing same-sex marriage. Robert owns a gay bar (Robert’s Lafitte) in Galveston Texas.  

  
Un documentaire poignant et émouvant retraçant la vie de trois hommes âgés (Dennis, Ty et Robert) que non seulement qu'ils doivent faire face à leurs combats quotidiens d'être vieux, mais les défis qu'ils relèvent comme étant gay. Dennis demeure dans une communauté rurale près de Miami en Floride, mais quand il est sorti du placard après la mort de son épouse à l'âge de 70 ans ; il se sentait qu'il n’appartenait plus, même avec sa famille. Il découvre Rainbow Vista, un établissement d’âge d’or à Portland ou il est totalement accepter. Ty vit à Harlem et gère SAGE – un groupe LGBT de revendication  qui répond aux besoins des personnes âgées. Le tournage a coïncidé avec l'état de New York, autorisant le mariage homosexuel. Robert possède un gay bar  (Robert Lafitte) à Galveston au Texas.
[Exception made to maximum of 99 words / Exception faite aux maximum de 99 mots]


John Apple Jack, Canada 2013, 90m, Monika Mitchell  
John Jardine is heir to a large high-end French restaurant empire but he is more interested in having a good time. He is a modern day Lothario, often using his father’s office as a ‘shag pad.’  When he finds out that his long lost childhood friend, Jack has been a chef in the flagship restaurant and is engaged to his sister Vivienne; John loses everything. He must now face head-on what he really wants out of life (and so does Jack). A delightful romantic comedy about what really counts.

John Jardine est l'héritier d'un grand empire de restaurant Français haut de gamme, mais il est plus intéressé à passer un bon moment. Il s'agit d'un Lothario moderne, souvent l’utilisent le bureau de son père comme un « planque ».  Quand il découvre que Jack, son ami d'enfance depuis longtemps perdu,  a été un chef dans le restaurant vedette et est fiancé à sa sœur Vivienne ; John perd tout. Il doit maintenant faire face en pleine fouet sur ce qu'il veut vraiment de la vie (et Jack aussi). Une comédie romantique charmante sur tout ce qui compte vraiment.

Will You Still Love Me Tomorrow, Taiwan 2013, 104m, Arvin Chen 
Whimsical romantic comedy, with elements of fantasy and is reminiscent of Hollywood’s golden years, explores the consequences of ‘coming-out’ in a traditional marriage-oriented society. Mild-mannered optician, Weichung is married to Feng for nine years and they have a son, Awan (6). At Mandy’s (his sister) wedding rehearsal, he encounters an old high-school friend, Stephen, which stirs up long dormant homoerotic desires. When Hong Kong flight attendant, Thomas, enters into his store, he can no longer repress them. Meanwhile Mandy gets cold-feet, breaks off her engagement to San San and Stephen    helps him to try and get her back. 

 Comédie romantique saugrenu, avec des éléments de fantaisie et qui rappelle des années d'or  d’Hollywood, explore les conséquences de « coming-out » dans une société axée sur le mariage traditionnelle. Weichung, opticien à maniérées douces, est marié à Feng pendant neuf ans et ils ont un fils, Awan (6 ans).  À la répétition de mariage de sa sœur Mandy, il rencontre un vieil ami de lycée, Stephen, qui attise les désirs homo-érotiques de longue dormance. Lorsque Thomas, un hôte de l’air d’origine de Hong Kong, rentre dans son magasin, il peut ne plus les réprimer. Pendant ce temps, Mandy a des secondes-pensées et annule ses fiançailles à San San et Stephen l’aide  pour essayer de la récupérer. 

Submerge, Australia / Australie 2013, 90m, Sophie O’Connor  
Jordan, a college student who is also in training to become a world-class swimmer, is under a lot of pressure from her mother to do well in her competitions and to maintain high scholastic marks. She also enjoys the usual youthful distractions: alcohol, drugs and friends – particularly her best friend and roommate Lucas.  Things complicate when Cameron, her history professor, offers to have her assist him on his latest project and she becomes romantically involved with his partner and her tutor Angie. Jordan loses control of her life even more when she meets the owner of a fetish club.

Jordan, un étudiant qui est également en formation pour devenir un nageur de calibre mondial, est sous une forte pression de sa mère pour bien réussir dans ses compétitions et de maintenir de bonnes notes scolaires. Elle aime aussi les distractions habituelles de jeunesse : l’alcool, les drogues et ses amis – en particulier Lucas, son meilleur ami et colocataire.  Les choses compliquer quand Cameron, son professeur d'histoire, offre qu'elle l'aider sur son dernier projet et elle devient amoureuse avec Angie, la compagne de Cameron et son tuteur.  Jordan  perd le contrôle de sa vie encore plus quand elle rencontre le propriétaire d'un club de S & M.  

W Imie / In the Name of, Poland / Pologne 2012, 97m, Malgoska Szumowska 
Psychological drama that deals with the themes of Catholic guilt, repressed desires and dangerous secrets in a subtle manner and avoids the usual pitfalls of sensationalism and judgement. Father Adam pastors a tiny parish in the middle of the Polish countryside. He also works at a center for difficult boys who have been sent there from a reformatory. Adam’s fatherly influence calms the boys and commands their respect, keeping them from going back to the reformatory.  Behind this facade of devout confidence lies forbidden homosexual urges. They are unleashed when a new boy arrives. Editing is a bit shoddy. 
Drame psychologique qui traite les thèmes de la culpabilité Catholique, les désirs réprimer et dangereux secrets de manière subtile et évite les écueils habituels de sensationnalisme et de jugement. Père Adam est pasteur d'une paroisse minuscule au milieu de la campagne Polonaise. Il travaille également à un centre pour garçons difficiles qui ont été envoyés là-bas d’un centre d’éducation surveillée. L’influence paternelle d'Adam calme les garçons et mérite leur respect, leur empêchant de retourner au centre d’éducation surveillée.  Derrière cette façade de confiance pieux mensonges interdit homosexuel exhorte. Ils sont déchaînent lorsqu'arrive un nouveau garçon. Le montage est un peu méprisable. 

Homophobia Harms, Poland / Pologne 2013, 2m, LaCamera Independent 
A public service announcement, in the form of a feature film trailer, on the harm caused by homophobia.
Un message d'intérêt public, sous la forme d'une bande-annonce d’un long-métrage, sur les méfaits de l'homophobie.

Before / Avant: 

Stranger by the Lake / L'Inconnu du Lac, France 2013, 97m, Alain Guiraudie 
An isolated lakeside gay cruising beach, Southern France; a micro-society where everyone has their place, exchanging looks and bodies. Nine-summer-days of the same routine – arrive, park car, sunbath,  swim, encounter, go into the woods to ‘unite bodies’ , pack up and leave. All except for Henri, a forty-something who just enjoys sitting on the beach, observing and talking to Franck. This is interrupted when Michel, a mustachioed Adonis, enters into the picture. Franck quickly falls under his spell despite witnessing him drown his last trick in the lake. An eerie undercurrent of evil pervading in an idyllic setting.

Une plage isolé au bord d’un lac de croisière gay, sud de la France ; une microsociété où chacun a leur place, échangeant des regards et des organes. Neuf--journées d'été de la même routine – arrivent, garer la voiture, bronzer, nager, rencontre, aller dans les bois pour ‘s'unir leurs corps', plier bagage et laisser. Tout à l'exception d'Henri, dans ses quarantaines qui aime être juste assis sur la plage, d’observer et parler à Franck. Ceci est interrompu quand Michel, un Adonis moustachu, entre en scène. Franck rapidement tombe sous son charme malgré qu’il témoigne noyé son dernier truc dans le lac. Un étrange courant d'imprégnant du mal dans un endroit idyllique.