Tuesday, 5 November 2013

Rémi Bolduc et les Random Masters




Rémi Bolduc                
          

Ari Hoenig


Dan Weiss
 

 








November 4 2013 at Tanna Schulich Hall 555 Sherbrooke Street West, Montreal Quebec
4 Novembre 2013 à la Salle Tanna Schulich 555 Rue Sherbrooke Ouest, Montréal Québec

Random Masters are / son: 
Rémi Bolduc: alto sax / sax alto  
 Rémi-Jean Leblanc : electric bass,  double bass   / basse électrique, contrebasse  
Rafael Zaldivar: piano  / piano
Jean-Nicolas Trottier: trombone / trombone 
Chet Doxas: tenor sax / sax ténor
Guest artists / Artistes invités: Dan Weiss and / et Ari Hoenig: drums / batterie; from / de New York  

Rémi Bolduc’s latest project is a selection of his most complete and inspired compositions.  These unique and complex compositions have been inspired by recent genetic research with such titles as ADN Circulaire and Jumeau Monozygotes. There were ten pieces in all (five per set) including an arrangement of Thelonious Monk's Raise Four (played in the second set). Bolduc’s saxophone playing, as always, was excellent and superbly supported by the rich harmonies of some of Quebec’s most talented emerging musicians. The rhythmic backdrop by the two guest drummers was totally organic, innovative and complex. All of the metrics used in Bolduc’s compositions were randomly chosen and the melodies ranged from frenetic to ballad with a touch of the blues. Bolduc left ample room for soloists (Trottier and Doxas stood out). Among the highlights were the drum duets between Weiss and Hoenig. The first set had a more modern sound due to Leblanc’s electric bass but when he switched to playing the double bass for the second set, it was more traditional. Overall the music was sophisticated and powerfully indicated Rémi Bolduc thirst for discovery and challenge.

Ce dernier projet de Rémi Bolduc est une sélection de ses compositions le plus complètes et inspirées.  Ces compositions uniques et complexes ont été inspirées par les recherches génétiques récentes avec des titres comme ADN Circulaire et Jumeau Monozygotes. Il y a dix pièces en tous (cinq par partie) y compris un arrangement de Raise Four de Thelonious Monk (joué dans la deuxième partie). Comme toujours, Bolduc jouent son saxophone  avec excellence et était superbement soutenu par les riches harmonies parmi certains des plus talentueux musiciens du Québec. Le contexte rythmique par les deux batteurs invités était totalement organique,  innovante et  complexe. Toutes les métriques utilisées dans les compositions de Bolduc ont été aléatoirement choisies et les mélodies varies entre frénétique et ballade avec une touche de blues. Bolduc a laissé suffisamment d'espace pour les solistes (Trottier et Doxas démarquant). Parmi les moments à souligner étaient les duos de tambour entre Weiss et Hoenig. La première partie avait un son plus moderne en raison de la basse électrique de Leblanc, mais quand il est passé à jouer de la contrebasse pour la deuxième partie, c'était plus traditionnel. Dans l'ensemble, la musique était sophistiquée et puissamment indiquant que Rémi Bolduc a soif de la découverte et le défi.