Saturday, 13 September 2014

Orchestre National de Jazz de Montréal (Saison / Season 2014/15)





Présente / Presents


Préambule / Preamble :
L'Orchestre National de Jazz de Montréal est un grand ensemble à géométrie variable dédié à la diffusion du répertoire orchestral mondiale du jazz et a pour mission principale de promouvoir et de stimuler la connaissance, le développement et l'expansion de ladite musique de toutes les époques. Jacques Laurin est le directeur général. L'orchestre a été officiellement lancé au Festival de Jazz de Montréal en Juillet 2013.
The National Jazz Orchestra of Montreal is a large ensemble of variable geometry dedicated to the dissemination of the global orchestral repertoire of jazz and has as its principal mission to promote and stimulate knowledge, development and expansion of said music from all eras. Jacques Laurin is the managing director. The orchestra was officially launched at the Montreal Jazz Festival in July 2013.

********************************************************************

Chroniques et commentaires  sur les spectacles assistés :  
Chronicle and editorial comments on shows attended:
In chronological order scrolling down – most recent at bottom of page.
Dans l'ordre chronologique défilement vers le bas - la plus récente en bas de la page.
********************************************************************



12 Septembre 2014   / September 12 @ L’Astral
(305 rue Sainte-Catherine Ouest – métro Place des Arts)
Concert Hommage à / Tribute Concert for:
Jim McNeely  

Compositeur, Arrangements et Chef d'orchestre / Composer, Arrangements and Conductor :
Jean-Nicolas Trottier

Saxophones :
Frank Lozano,    Jean-Pierre Zanella,   Samuel Blais,  Annie Dominique,  Mario Allard               
Trombones :
Dave Grott, Gabriel Gagnon, David Russell Martin, Suzie Nadeau 
Trompettes / Trumpets:
Jocelyn Couture, Aron Doyle, David Carbonneau, Bill Mahar, Rémi Cormier
Piano:
Andrew Boudreau
Contrebasse / Double Bass:
Remi-Jean LeBlanc
Batterie / Drums:
Kevin Warren
Le tromboniste, compositeur, arrangeur et chef d'orchestre Jean-Nicolas Trottier a été actif sur la scène de Jazz de Montréal depuis 2000 et ainsi que dirigeant  ses propres formations, il a pris part à de nombreux projets. Pour ce concert Jean-Nicolas présente un programme de pièces pour orchestre de Jim McNeely de l'album Lickety Split avec l’orchestre  de Jazz Vanguard, plus son arrangement primé de Sing Sing Sing. La deuxième partie mettait en vedettes des propres compositions de Trottier.
Jim McNeely est un pianiste de jazz, compositeur et arrangeur primé du Grammy; à Chicago 1949 a maintenant basée à New York. Il a été le soliste et / ou compositeur en résidence pour de nombreux orchestres et musiciens dont Thad Jones, Mel Lewis, Stan Getz, Phil Woods et bien d'autres. Depuis 1996, il a occupé le fauteuil de piano et compositeur en résidence pour l'Orchestre de Jazz de Vanguard.
Dans l'ensemble, la musique était un délicieux cocktail que merveilleusement mélangé la cohésion orchestrale et la virtuosité individuelle. La plupart des musiciens sur scène à jouer des solos magnifiquement exécutés et les passages de musique par l’ensemble ont été exécutés avec une harmonie parfaite, tenue en unité sous la direction rigoureusement étanche de Trottier.

Trombonist, composer, arranger and conductor Jean-Nicolas Trottier has been active on the Montreal Jazz scene since 2000 and along with leading his own bands, has taken part in numerous projects. For this concert Jean-Nicolas presents a program of orchestral pieces by Jim McNeely – from the album Lickety Split with the Vanguard Jazz orchestra plus his award winning arrangement of Sing Sing Sing. The second set featured Trottier’s own compositions.  
 
Jim McNeely is a Grammy award winning jazz pianist, composer and arranger; born in Chicago 1949 now based in New York. He has been the featured soloist and/or composer-in-residence for many orchestras and musicians including Thad Jones, Mel Lewis, Stan Getz, Phil Woods and many others. Since 1996, he has held the piano chair and composer-in-residence with the Vanguard Jazz Orchestra.
Overall, the music was a delicious cocktail that wonderfully blended orchestral cohesion and individual virtuosity. Most of the musicians on stage had beautifully executed solos and the ensemble passages were executed with seamless harmony, held together with Trottier’s rigorously tight direction.




*********************************************                                                                                                                     


Concert du 27 Novembre / Concert of November 27 2014 @ L’Astral
Mike Rud : Notes on Montreal (2013)
Duke Ellington : Such Sweet Thunder (1957)

Chef d’orchestre / Conductor: Jennifer Bell
Vocals / Chants: Sienna Dahlen


Guitare / Guitar: Mike Rud
Piano: Marianne Trudel; Contrebasse / Double Bass: Remi-Jean LeBlanc;
Batterie / Drums: Rich Irwin

Trompettes: Jocelyn Couture, Bill Mahar, David Carbonneau, Art Kovalchuk;
Saxophones : Jean-Pierre Zanella, Alexandre Cote, Bruno Lamarche, Billy Bouffard, Samuel Blais;
Trombones : Dave Grott, Jean-Nicolas Trottier, Serge Arseneault, Bob Ellis.

La première partie mettait en vedette six chansons composées par le guitariste Mike Rud extrait de son CD «Notes on Montréal » (2013) lauréat du prix Juno.  Les chansons ont été inspirées par des textes littéraires classiques à propos de Montréal par des écrivains comme Mordecai Richler, Gabrielle Roy, Leonard Cohen et d'autres. Initialement arranger pour  voix, guitare, section rythmique et quatuor à cordes, les six chansons ont été réarrangés pour big band, guitare et voix. Les chansons ont été magnifiquement chantées par  Sienna Dahlen basée à Toronto. Sa voix est convaincante, émouvant et séduisant. Elle apporte le message des chansons, évoquant leur message voulu. Les façons étaient éclectique et bien composé, contenant des éléments de jazz, folk et pop, reflétant le sentiment cosmopolite de Montréal. Le jeu de guitare de Rud est de premier ordre et joué avec clarté, en parfaite harmonie avec la voix de Sienna.

Pour la deuxième partie Jennifer Bell et l'Orchestre National de Jazz nous ont emmenés dans un voyage d'inspiration dans les œuvres de William Shakespeare en effectuant « Such Sweet Thunder (1957) » une suite en 12 parties de Duke Ellington. Chaque partie est une illustration musicale de certains des personnages les plus emblématiques de la Bard ainsi, en substance transformant les musiciens en acteurs. Une suite éclectique allant à travers de nombreux styles entre des ballades mélodieuses au blues up-tempo, une joie a jouer et de l'entendre.
The first part featured six songs composed by guitarist Mike Rud from his Juno Award-winning 2013 CD "Notes on Montréal.” The songs were inspired by classic literary texts about Montreal by the likes of Mordecai Richler, Gabrielle Roy, Leonard Cohen and others. Originally arranged for voice, guitar, rhythm section and string quartet, the six songs were rearranged for big band, guitar and voice. The songs were beautifully sung by Toronto-based Sienna Dahlen. Her voice is compelling, soulful and alluring. She brings home the message of the songs, evoking their intended message. The stylings were eclectic and well composed, containing elements of jazz, folk and pop, reflecting the cosmopolitan feeling of Montreal. Rud’s guitar playing is first-rate and performed with clarity, in perfect harmony with Sienna’s voice.  

     
For the second part Jennifer Bell and l’Orchestre National de Jazz took us on an inspired journey into the works of William Shakespeare by performing Duke Ellington’s 12-part suite “Such Sweet Thunder (1957).” Each part is a musical illustration of some of the Bard’s most iconic characters thus, in essence, transforming the musicians into actors. An eclectic suite ranging through many styles from lilting ballads to up-tempo blues, a joy to play and to hear. 
************************************************************** 



Concert du Samedi 2 Mai / Concert of May 02 2015
Concert de Clôture du Saison / Closing Concert Season 2014/2015
Première mondiale de « Under the Influence Suite » de Christine Jensen



Chefs d’orchestre / Conductor : Christine Jensen
Voix / Voice: Sienna Dahlen
Piano / Piano: Marianne Trudel
Guitare / Guitar : Steve Raegele
Contrebasse / Double Bass : Rémi-Jean LeBlanc
Batterie / Drums : Kevin Warren

Saxophones, Flûtes, Clarinettes /  Saxophones, Flutes, Clarinets :
Jean-Pierre Zanella, Samuel Blais, André Leroux, Frank Lozano, Alexandre Côté
Trompettes et Flugelhorn / Trumpets and Flugelhorn :
Jocelyn Couture, Aaron Doyle, David Carbonneau, Bill Mahar
Trombones / Trombones :
David Grott, Jean-Nicolas Trottier, David Russell Martin, Robert Ellis

Christine Jensen - Under the Influence Suite

Première Mondial / World Premiere    
Mouvement / Movement 1 - Starbright - For / Pour Kenny Wheeler
solistes / soloists Marianne Trudel, Steve Raegele, Sienna Dahlen, Bill Mahar, Kevin Warren
Mouvement / Movement 2 - For Jan - For / Pour Jan Jarczyk
soliste  / soloist Jean-Pierre Zanella
Mouvement / Movement 3 - Leap - For / Pour John Coltrane
soliste / soloist Samuel Blais
Mouvement / Movement 4 - Sweet Lee - For / Pour Lee Konitz
soliste  / soloist Jean-Nicolas Trottier
Mouvement / Movement 5 - Chant - For / Pour Wayne Shorter
solistes / soloists Frank Lozano, André Leroux

Cette suite a été commandée par le ONJM et est dédié aux compositeurs (ci-dessus) qui ont façonné et modelé sa propre voix en tant que compositeur. Jan Jarczyk était son professeur de composition. La suite est éclectique en ce qu'elle rock; elle apaisée et a eu des moments d’enjouement et de réflexion sérieuse. Le velouté de la voix angélique de Sienne et de la guitare atmosphérique de Steve a ajouté une touche céleste. Cette suite confirme mon sentiment que Christine Jensen va trouver sa place dans les rangs de grands compositeurs tels que Bach, Beethoven, Gershwin Ellington et bien d'autres. Il va sans dire que ses mentors de composition sont heureux avec le résultat.

This suite was commissioned by the ONJM and is dedicated to the composers (listed above) who have shaped and molded her own voice as a composer. Jan Jarczyk was her professor in composition. The suite is eclectic in that it rocked; it soothed and had moments of playfulness and serious thought. Sienna’s velvety and angelic voice and Steve’s atmospheric guitar added a heavenly touch. This suite confirms my feeling that Christine Jensen will find her place among the ranks of major composers such as Bach, Beethoven, Gershwin Ellington and many others. It goes without saying that her compositional mentors are pleased with the result.
  
Kenny Wheeler (1930-2014) - The Sweet Time Suite

Part 1: Opening
Part II: Kind Folk 
soliste / soloist André Leroux
Part III: For Jan
solistes / soloists David Grott, Bill Mahar, Sienna Dahlen

Part IV: For P. A. 
solistes / soloists Frank Lozano, Rémi Jean Le Blanc


Part V: Know Where You Are
solistes / soloists Alexandre Cote, Marianne Trudel, Steve Raegele
Part VI: Consolation
solistes / soloists Sienna Dahlen, Marianne Trudel, Rémi-Jean Le Blanc, Aaron Doyle, Jean-Pierre Zanella
Part VII: Freddy C.
solistes / soloists David Carbonneau, Kevin Warren
Solo One - Trio arrangé par Bill Mahar en hommage à Kenny Wheeler
Trio arranged by Bill Mahar in tribute to Kenny Wheeler
solistes / soloists Bill Mahar, Jocelyn Couture, Aaron Doyle
Part VIII: Closing
l/Ensemble / Ensemble

Rythmes propulsives post-bop qui occupent l'espace où le classique se réunit avec le jazz traditionnel et l’avant-gardiste prêtant sa voix au mélange. La suite apparue à l'origine sur « Music for Large and Small Ensembles» de Kenny Wheeler, sortie en 1990
Propulsive post-bop rhythms that occupy the space where classical meets with traditional jazz and avant-garde lending its voice to the mix. The suite originally appeared on Kenny Wheeler’s 1990 recording “Music for Large and Small Ensembles.”

Globalement, ce fut une soirée très agréable qui a passé trop vite. Les performances ont été très agréables et mémorable. Chaque musiciens a joué  harmonieusement comme un ensemble et et de montrer leurs compétences exemplaires au cours de leurs solos.
Overall this was a thoroughly enjoyable evening that passed by too quickly. The performances were very enjoyable and memorable. Each musician performed harmoniously as an ensemble and showing their exemplary skills during their solos.
*****************************************************************************