Thursday, 6 November 2014

17th /e RIDM:



Montreal International Documentary Festival
Rencontres Internationale du Documentaires a Montréal


Preliminary / Préliminaire
From November 12th till November 23rd 2014; 141 films from 44 countries; 196 screenings plus a host of parallel activities in the following venues: Quartier Général (Chaufferie du Cœur des Sciences de l’UQAM), Amphithéâtre du Cœur des Sciences de l’UQAM, VOX – Centre de l’Image Contemporaine,  the Cinémathèque Québécois (Claude-Jutra, Salle Interactive UXdoc), Excentris (Cassavetes), Judith-Jasmin Annexe Pavilion , Concordia University (Théâtre Hall and J.A. de Sève) and Cinéma du Parc (2&3).
The following retrospectives and tributes will be presented:
1.       Looking and Listening: The Cinema of James Benning - Ten films plus two installations, a small group workshop and a master class to celebrate the work of this American experimental director.
James Benning

2.       Kazuo Hara: Truth Above All - Director makes his first visit to Quebec to present all four of his films.
3.       Of Men and Beasts - A thematic retrospective of 23 short and feature length films about animals.
****************************************************************************
Du 12 au 23 Novembre 2014; 141 films provenant de 44 pays; 196 séances et en plus d'une foule d'activités parallèles dans les lieux suivants : le Quartier Général (Chaufferie du Cœur des Sciences de l’UQAM), l’Amphithéâtre du Cœur des Sciences de l’UQAM,VOX – Centre de l’Image Contemporaine, le Cinémathèque Québécois (Claude-Jutra, Salle Interactive UXdoc), l’Excentris (Cassavetes), le Pavillon Judith-Jasmin Annexe   l’Université Concordia (Théâtre Hall et J.A. de Sève) et le Cinéma du Parc (2&3).
Les rétrospectifs suivants seront présentés :
1.       Regarder et Écouter le Cinéma de James Benning - Dix films ainsi que deux installations, un petit atelier de groupe et une classe de maître pour célébrer l’œuvre de ce réalisateur expérimentale Américain.
2.       Kazuo Hara - Réalisateur fait sa première visite à Québec pour présenter tous les quatre de ses films.
Kazuo Hara

3.       Des Hommes et des Bêtes - Une rétrospective thématique de 23 courts-métrages et longs-métrages sur les animaux.

For more information please consult program or visit: 
Pour plus d'informations, consulter le programme ou visitez:
Email / Courriel: info@ridm.qc.ca
 


Chronicle of Films seen / Chronique de Films vus:

Below find a run-down of all the films seen at this year’s festival. If time permits, a more elaborate critique (features only) will appear under the label “Film Box-Office.” They will be identified with the RIDM 2014 logo. Updates will appear on a frequent basis (hopefully once a day) so please visit frequently.
Un aperçu de tous les films vus au festival de cette année. Si le temps le permet, une critique plus élabore (long-métrages seulement) apparaîtra sous l’étiquette «Film Box-office.» Ils seront identifiés avec le logo du RIDM 2014. Les mises à jour apparaîtra fréquent (j’espère une fois par jour), donc veuillez visiter fréquemment.


(Last updated / Dernière mis-a-jour: June 07 Juin 2015
Films are listed in ascending order – the most recently seen on the top
Films sont énumérés par ordre croissant  – le plus récemment vu sur le haut de la page)

After / Âpres:


 

The Work of Days  / L'Œuvre des Jours, Canada 2014, 105m, Bruno Baillargeon



Artists Louis-Pierre Bougie (1946), François-Xavier Marange (born France 1948, died Montreal 2012) and Denis Saint-Pierre (1951) have been friends and have shared the same Montreal studio for over 30 years. Their day-to-day daily routine is disrupted when François-Xavier is diagnosed with a terminal illness. Filmmaker captures their final days together with beauty, affection, patience and discretion. This film testifies to the power of long-term friendship that has given these three men a rare sense of freedom.





Les artistes Louis-Pierre Bougie (1946), François-Xavier Marange (né en France 1948, décédé à Montréal 2012) et Denis Saint-Pierre (1951) ont été des amis et ils ont partagé le même atelier à Montréal  depuis plus de 30 ans. Leur routine quotidienne au jour le jour est perturbé lorsque François-Xavier est diagnostiqué avec une maladie en phase terminale. Le cinéaste capte leurs derniers jours ensemble avec de la beauté, de l'affection, de la patience et de la discrétion. Ce film témoigne de la force de l'amitié à long terme qui a donné à ces trois hommes  un sens rare de la liberté

Juanicas, Canada 2014, 85m, Karina Garcia Casanova
Director’s first film is a personal journey of self-discovery and reconstruction. It is a heartbreaking autobiographical chronicle of a family struggling with not only being uprooted and learning to adapt to a new culture but also with severe mental illness. When Karina’s parents divorced, she stayed with her mother in Quebec while her brother Juan returned with his father to their birthplace Mexico. At 30-years of age, Juan returns to Quebec to be with his sister and mother. A promising beginning full of hope, takes a dramatic downturn when Juan relapses into a state of severe depression and paranoia. 
Premier film du réalisateur est un voyage est personnel la découverte de soi et de la reconstruction. Ceci est une chronique autobiographique déchirante d'une famille aux prises avec non seulement déracinement et d'apprendre à se adapter à une nouvelle culture, mais aussi avec une maladie mentale grave. Lorsque les parents de Karina divorcé, elle est restée avec sa mère au Québec tandis que son frère Juan revint à leur pays natale, Mexique, avec son père. A 30-ans Juan reviens au Québec pour être avec sa sœur et sa mère. Un début prometteur plein d'espoir, prend une crise dramatique lorsque Juan retombe dans un état de grave dépression et la paranoïa.

During / Au cours du:



Silvered Water Syria's Self-Portrait / Eau Argentée Syrie Autoportrait, Syria / Syrie / France 2014, 92m, Wiam Simav Bedirxan / Ossama Mohammed
 This riveting and disturbing film captures the real-life horrors of the massacre of Syria's people by its government forces from 2011 till now. Ossama Mohammed, Syrian filmmaker now living in exile in Paris, is trying to give meaning to a collection of web videos portraying unbearable violence.  He is contacted by Wiam Simav Bedirxan, a young Kurdish filmmaker from Homs. She sends him her videos of the siege of the city from the Syrian Military and the protesters. Two distinct sensibilities from two different continents attempt to address the issue of how to use the full power of cinema. 

Ce film fascinant et inquiétant capte les horreurs de la vie réelle du massacre du peuple  Syrienne par les forces  gouvernementale à partir de 2011 jusqu'à maintenant. Ossama Mohammed, cinéaste Syrien qui vit maintenant en exil à Paris, tente de donner un sens à une collection de vidéos sur le web dépeignant la violence insupportable. Il est contacté par Wiam Simav Bedirxan, un jeune cinéaste Kurde de Homs. Elle lui envoie ses vidéos du siège de la ville de l'armée Syrienne et les manifestants. Deux sensibilités distinctes parvenant de deux continents différents tentent de répondre à la question de savoir comment utiliser la pleine puissance du cinéma.

The 50-year Argument, United States / États-Unis 2014, 95m, Martin Scorsese / David Tedeschi 
The New York Review of Books has been, since its founding in 1963, a powerful and influential centre of intellectual discussion. This collaboration between Scorsese and Tedeschi not only examines the magazine's work ethics, it also looks at the genesis and fallout from many of its articles. Many scenes show chief editor Bob Silvers as he pays uncompromising attention to detail; remaining impervious to fashion and staunchly guarding the magazine’s high editorial standards. 

Le New York Review of Books a été, depuis sa fondation en 1963, un centre puissant et influent de la discussion intellectuelle. Cette collaboration entre Scorsese et Tedeschi examine non seulement l'éthique de travail de la revue, il se penche également sur la genèse et les retombées de plusieurs de ses articles. Beaucoup de scènes montrent le rédacteur en chef Bob Silvers comme il accorde une attention intransigeante au détail; en restant imperméable à la mode et la garde fermement les normes éditoriales de la revue.

Sur le Piste des DJs, Canada 2014, 52m, Alexandre Frenois
Via the portraiture of six local DJs, the filmmaker examines the phenomenon and changing public perception. The film examines their different approaches yet it also reveals a common thread. All possess a deep passion for their art and the sounds they create. Hear the sounds of Kid Koala, A-Trak, Champion, Misstress Barbara, Kobal and Poirier. 

video

Au moyen du portrait de six DJs locaux, le cinéaste examine le phénomène et le changement de la perception du public. Le film examine leurs approches différentes mais il révèle aussi un dénominateur commun. Tous possèdent une passion profonde pour leur art et les sons qu'ils créent. Entendre les sons de Kid Koala, A-Trak, Champion, Misstress Barbara, Kobal et Poirier.

Bamako Temps Suspendu, Canada 2014, 30m, Sylvain L'Esperance 
Two musicians, a guitarist and a flautist / singer, jam in a backyard. The audience is small and indifferent. The music and setting creates a feeling that time has been suspended; the two musicians are enclosed in a temporal bubble. 

Deux musiciens, un guitariste et un flûtiste / chanteur, s’échange des notes dans une arrière-cour. L’auditoire  est petit et indifférent. La musique et le décor crée un sentiment que le temps a été suspendu; les deux musiciens sont enfermés dans une bulle temporelle.

National Diploma / Examen d'État, Democratic Republic of the Congo / Républic Démocratique du Congo / France 2014, 92m, Diedo Hamadi
An in-depth look at the efforts of Congolese students doing what they can to pass the annual State Exams and receive their National Diploma. It is for most their only hope of a better future. The film follows a group of students excluded from public education due to being unable to afford a ‘teacher’s fee, which is actually a form of enforced bribe. Despite this, they decide to band together to see the process to the very end. They are so determined that they will do whatever it takes to get their diploma. 

Un regard approfondi sur les efforts des étudiants Congolais de faire ce qu'ils peuvent pour passer les examens d'Etat annuels et reçoivent leur diplôme national. C’est pour la plupart leur seul espoir d'un avenir meilleur. Le film suit un groupe d'étudiants exclus de l'éducation publique en raison d'être incapables de payer une taxe 'de l'enseignant, qui est en fait une forme de paiement illicite forcée. Malgré cela, ils décident de s’unir pour voir le processus jusqu'à la fin. Ils sont tellement déterminés qu'ils feront tout ce qu'il faut pour obtenir leur diplôme.

Advienne que Pourra / Everything Will Be, Canada 2014, 86m,Julia Kwan
Vancouver's Chinatown was once bustling with people, but due to the dispersal of young Chinese to other areas of the metropolis, decaying old buildings and rapid urban change, the community is in a decline. Real Estate developers are seeking to purchase the land these old buildings are on in order to erect glass towers and condominiums. Many of its business owners are in their 80s and 90s and their children have moved away. Those who have remained talk of glory days long past and their determination to persevere till the very end. 

Chinatown de Vancouver était autrefois très animée avec les gens, mais en raison de la dispersion des jeunes Chinois à d'autres secteurs de la métropole, des vieux bâtiments en décomposition et un changement urbain rapide, la communauté est en déclin. Les promoteurs immobiliers cherchent à acheter le terrain ou ces vieux bâtiments se trouvent dans l'ordre d'ériger des tours de verre et des condominiums. Beaucoup de ses propriétaires d'entreprises sont âgée dans leurs  80 et 90 et leurs enfants ont déménagé. Ceux qui sont restés parler d’une glorieuse époque passé depuis longtemps et leur détermination à persévérer jusqu'à la fin.

The Iron Ministry, China / Chine / United States / États-Unis 2014, 82m, J.P. Sniadecki
Filmmaker continues his exploration of the complexities of a rapidly changing Chinese society. Over the course of three years, Sniadecki boards various trains traversing the countryside at breakneck speeds and observes Chinese men, women and children (of all classes): talking, killing time, eating and sleeping. The highlight of the film was when a young passenger makes the following declaration: “Passengers, your attention please! The train is moving fast, so please extend your hands out of the window, making it easier to lose them all at once... And if you discover your feet over your head, you’ve arrived at the last stop: heaven.”  
   
Le Cinéaste poursuit son exploration des complexités d'une société Chinoise qui évolue rapidement. Au cours de trois ans,  Sniadecki monte dans différents trains qui traversent la campagne à une vitesse vertigineuse et observe les hommes, femmes et enfants (de toutes les classes) Chinois : parler, tuer le temps, manger et dormir. Le point culminant du film était quand un jeune passager fait la déclaration suivante: «Les passagers, votre attention s’il vous plaît! Le train est en mouvement rapide, donc s‘il vous plaît étendre vos mains hors de la fenêtre, ce qui rend plus facile de les perdre tous à la fois ... Et si vous découvrez vos pieds au-dessus de votre tête, vous êtes arrivés au dernier arrêt: Le ciel »

Le Temps Perdu, France 2014, 48m, Pierre Schoeller
In a refugee camp located in the heart of Iraqi Kurdistan, Syrian families struggle to maintain an acceptable quality of life despite rough conditions and an uncertain future. The men take on menial jobs outside the camp, the women endeavor to make a home amidst the rows of temporary tents and the children play with whatever stray objects they can find. They make time to pray and to prepare their meals in their efforts to create a veneer of normalcy. 

Dans un camp de réfugiés situé dans le cœur du Kurdistan Irakien, des familles Syriennes luttent pour maintenir une qualité de vie acceptable en dépit des conditions difficiles et un avenir incertain. Les hommes prennent des petits boulots en dehors du camp, les femmes s’efforcent de faire une maison au milieu des rangées de tentes temporaires et les enfants jouent avec le moindre objet  qu'ils peuvent trouver. Ils prennent le temps de prier et de préparer leurs repas dans leurs efforts pour créer un semblance de la normalité.

Escort, Netherlands / Pays-Pas 2013, 19m, Guido Hendryx
In the Netherlands nearly five thousand illegal migrants are deported back to their country of birth. Many have been rejected in their claim for refugee status. Most are escorted out of the country by the Royal Netherlands Marechaussee. We hear of many stories from the perspective of the deported but this film deals with that of those responsible for escorting them out of the country. It follows two new recruits as they go through the intensive three-week training – both theoretical and practical.
Aux Pays-Bas près de cinq mille migrants illégaux sont expulsés vers leur pays d’origine. Beaucoup ont été rejetées dans leur demande de statut de réfugié. La plupart sont escortés hors du pays par la Maréchaussée Royale Néerlandaise. Nous entendons parler de beaucoup d'histoires du point de vue des déportés mais ce film traite que des responsables de les escorter hors du pays. Il suit deux nouvelles recrues comme ils passent par la formation intensive de trois semaines – à la fois théoriques et pratiques.

Xenos, United Kingdom / Royaume-Uni / Greece / Grèce / Denmark / Danemark 2014, 12m, Mahdi Fleifel
Xenos is a Greek term meaning 'stranger.' Filmmaker's childhood friend Abu Eyad was a Palestinian refugee living in the Ain el-Hilweh camp in Lebanon in 2012. Today, he is living illegally in Greece, arriving via Syria and Turkey. Abu describes that the only ways to survive in a country embroiled in financial and social meltdown, where as a foreigner you are not welcome, is to engage in drugs and prostitution.
Xenos est un terme Grec qui signifie «étranger». Abu Eyad, l'ami d'enfance du cinéaste, était un réfugié Palestinien vivant dans le camp d'Ain el-Hilweh au Liban en 2012. Aujourd'hui, il vit illégalement en Grèce, arrivant par la Syrie et la Turquie. Abu décrit que les seuls moyens de survivre dans un pays en proie d’une crise financière et sociale, où comme en étant un étranger, vous n'êtes pas les bienvenus, est de  s’engager dans la drogue et la prostitution.

We Come as Friends, Austria / Autriche / France 2014, 106m, Hubert Sauper
Filmmaker travels in a tiny homemade airplane throughout a tattered Sudan devastated by war; its wealth of natural resources coveted by foreign interests. Strongly exposes that independence is really a façade for a new form of imperialism and domination, not only in this region of Africa but throughout most of the continent. We are introduced to the current ‘colonialists’ who want to benefit from the region’s vulnerabilities: Chinese oil workers, American evangelical missionaries, Sudanese warlords and UN soldiers. Superbly edited and compelling with an ironic sense of humor expressing the cynical significance of the phrase “We come as friends.”

Cinéaste se déplace dans un petit avion faite a la maison partout dans un Soudan déchiré en lambeaux dévasté par la guerre; la richesse de ses ressources naturelles convoitée par des intérêts étrangers. Expose fortement que l'indépendance est vraiment une façade pour une nouvelle forme d'impérialisme et de la domination, non seulement dans cette région de l'Afrique, mais dans la plupart du continent. Nous sommes introduits a des «colonialistes» actuelles qui veulent bénéficier des vulnérabilités de la région: les travailleurs pétroliers Chinois, les missionnaires évangéliques Américains, les seigneurs de guerre Soudanais et des soldats de l'ONU. Superbement édité et convaincante avec un sens de l'humour ironique expriment la signification de l'expression cynique « Nous venons en amitié. »

Tour of Duty, South Korea / Corée du Sud 2013, 150m, Dong-Ryung Kim / Kyoung-Tae 
During the Korean War, 350 thousand Korean women were forced to become 'wianbu'   (‘comfort woman’ for the American soldiers) , rising to one million in the decades that followed. This film is a poetic account of three women whose lives have been scarred from this – two were comfort women and the other is the daughter of one. Rather than the usual testimonial narrative, the filmmakers have opted to approach the topic as a ‘performance’ as each of the women expresses their pain and anger. All of this is set amidst the ruins of a soon-to-be-razed army camp.

Pendant la guerre  Coréenne, 350 000 femmes Coréennes ont été forcés de devenir « wianbu »(« femme de confort » pour les soldats Américains), se élevant à un million dans les décennies qui ont suivi. Ce film est un compte poétique de trois femmes dont la vie a été marquée de ceci deux étaient des femmes de confort et l'autre est la fille d'un. Plutôt que le récit testimonial d'habitude, les cinéastes ont choisi d'aborder le sujet comme une «performance» que chacune des femmes exprime leur douleur et leur colère. Tout cela se trouve au milieu des ruines d'un camp de l'armée dès-à-être-rasé.

Stop Making Sense, United States / États-Unis 1984, 88m, Jonathan Demme
Concert film culled from Talking Heads’ three night performance at the Hollywood Pantages Theatre in December 1983. The tour was to promote their fifth studio album “Speaking in Tongues.” This extremely enjoyable and exciting concert film is an essential cinematic document of one of the most seminal bands of the 1980s.

Un film de concert cueillir de à la performance de trois nuits du groupe Talking Heads au Théâtre Hollywood Pantages en Décembre 1983. La tournée était pour promouvoir leur  cinquième album studio « Speaking in Tongues ». Ce film de concert très agréable et excitant,  est un document cinématographique essentielle de l'un des groupes les plus marquantes des années 1980.

Living like the Land / Ceux Comme la Terre, Canada 2014, 73m, Nicolas Paquet
In 1953, a young missionary, René Fumoleau, was sent to the North West Territories to evangelize and convert the indigenous peoples, the Dene (means 'people of the land'). Instead they converted him. For more than 60 years, he rallied to their cause and joined their fierce struggle against brutal colonialism. In 1975, he published his first book As Long as This Land Shall Last, which has become an essential reference on this struggle, which continues to this day. A sensitive and intelligent look at the way of life of a people struggling to survive in a modern world.

En 1953, un jeune missionnaire, René Fumoleau, a été envoyé dans les Territoires du Nord-Ouest pour évangéliser et convertir les peuples autochtones, les Dénés (signifie «  ceux qui sommes comme la terre »).   Au contraire, c’était lui qui a convertis. Depuis plus de 60 ans, il se rallie à leur cause et rejoint leur lutte acharnée contre le colonialisme brutal. En 1975, il publie son premier livre Aussi Longtemps que le Fleuve Coulera,  qui est devenu une référence incontournable sur cette lutte, qui continue à ce jour. Un regard sensible et intelligent au mode de vie d'un peuple luttant pour survivre dans un monde moderne.

Maidan, Netherlands / Pays-Bas / Ukraine 2014, 133m, Sergei Loznitsa 
From November 21 2013 to February 2014, Ukrainians gathered in Maidan Nezalezhnosti, Kiev's main square, to protest against the policies of President Viktor Yanukovych and demanding closer ties with Europe. Filmmaker monumentally captures this epic historical event of a revolution in the making – destined to be considered a classic of direct reporting and a model formula with its distant, rigorous esthetics that should be used by other aspiring film directors / reporters. Fixed shots unassumingly and without judgment, capture the events as they happen allowing the viewer to contemplate what is going on. 

À partir du 21 Novembre 2013 just-qu’au Février  2014, les Ukrainiens se sont réunis à Maidan Nezalezhnosti, la place principale de Kiev, pour protester contre les politiques du président Viktor Ianoukovitch et exigeant des liens plus étroits avec l'Europe. Cinéaste capte monumentale cet événement historique épique d'une révolution dans la fabrication destiné à être considéré comme un classique de l'information directe et une formule de modèle avec son esthétique rigoureux lointaines, qui doit être utilisé par d’autres réalisateurs / journalistes aspirants. Des plans fixes sans prétention et sans jugement, capturent les événements comme ils se produisent permettant au spectateur de contempler ce qui se passe.

School of Babel / La Cour de Babel, France 2013, 89m, Julie Bertuccelli
Over the course of a school year, the filmmaker observes a special class of young immigrants (all aged between 11 and 15) to France. They are Irish, Serbian, Brazilian, Tunisian, Chinese, and Senegalese. Bertuccelli films their efforts to succeed and join the regular classes. She listens to their adolescent worries and their often painful stories. Conflicts and prejudices that occasionally would overwhelm the group as a result of cultural differences would be captured as well. This is definitely one of the most engaging documentaries following a special class of high schools students that I have ever seen.


Au cours d'une année scolaire, le cinéaste observe une classe spéciale des jeunes immigrants (tous âgés entre 11 et 15) en France. Ils sont Irlandais, Serbe, Brésilienne, Tunisien, Chinois et Sénégalais.  Bertuccelli film leurs  efforts pour réussir et rejoindre les classes ordinaires. Elle  écoute  leurs préoccupations adolescentes et leurs histoires souvent douloureuses. Les conflits et les préjugés qui parfois submerger le groupe en raison de différences culturelles sont capturés aussi. Ceci est certainement l'un des documentaires les plus attachantes suivant une classe spéciale  d’étudiants de lycées  que je ai jamais vu.

The Empire of Scents / Le Nez, Canada 2014, 84m, Kim Nguyen 
Kim Nguyen's first documentary is a fascinating and educational exploration of the sense of smell.     Discover the aphrodisiac powers of the truffle, the true origin of the ‘animalistic scent of perfume and many other interesting facts and answers to ‘nagging questions’ about this most mysterious yet powerful and essential of the five senses. Nguyen does this in a poetic, creative and energetic way. The film is inspired by the book ‘Taste Buds and Molecules: The Art and Science of Food and Wine’ by sommelier François Chartier, who is also a major contributor to the film.   

Le premier documentaire de Kim Nguyen est une exploration fascinante et éducative du sens de l'odorat. Découvrez les vertus aphrodisiaques de la truffe, la véritable origine de la 'odeur bestiale de parfum et de nombreux autres faits intéressants et des réponses aux «questions lancinantes» au sujet de cette plus mystérieux mais puissante et essentiel des cinq sens. Nguyen le fait d'une façon poétique, créative et énergique. Le film est inspiré par le livre «papilles et molécules: L'art et la science de l'alimentation et du vin» par le sommelier François Chartier, qui est aussi un contributeur majeur au film.

Island and Flight / Île et Aile, Canada 2014, 24m, Dan Popa
The third film in a series that examine the concepts of transition and passage as the filmmaker poetically captures the experience of people leaving their 'old world' behind as the airplane is preparing to touchdown in their 'new world.'
Le troisième film d'une série qui examine les concepts de transition et de passage comme le cinéaste capte poétiquement l'expérience de personnes qui quittent leur «vieux monde» derrière que l'avion s’apprête à toucher des roues dans leur «nouveau monde».

Toe Loop / Boucle Piqué, France 2014, 39m, Chloé Mahieu / Lila Pinell
This observational film intimately captures the dreams, aspirations and difficulties that a group of young people face while training to become professional figure skaters. In a way this is a coming-of-age tale as these young people must put away their childhood approach and replace it with the seriousness of adulthood.

Ce film observation capture intimement les rêves, les aspirations et les difficultés qu'un groupe de jeunes visage tout en formation pour devenir patineurs artistiques professionnelles. Dans un sens, ce est un conte de passage à l'âge que ces jeunes doivent mettre de côté leur approche de l'enfance et de la remplacer par la gravité de l'âge adulte.

The Space / Espace, France2013 15m, Eléonor Gilbert 
A little girl tries to explain her frustrations at being prohibited from playing football in her school yard. She has come prepared with detailed sketches and notes on the layout of the school yard. A child’s point-of-view of the age-old battle of the sexes decrying such conventional concepts like ‘girls should not play soccer.’
Une petite fille tente d'expliquer ses frustrations d'être interdit de jouer au football dans sa cour d'école. Elle est venue préparée avec des croquis et des notes détaillées sur la configuration de la cour de l'école. Le point de vue d'un enfant de la bataille des sexes dénonçant ces concepts classiques comme séculaire 'filles ne devraient pas jouer au football. »

From Prisons to Prisons / De Prisons en Prisons, Canada 2014, 85m, Steve Patry
Steve Patry, for his first feature length film, follows the lives of three ex-convicts as they attempt to break the vicious cycle of addiction. Nothing is withheld, as filmmaker captures both the positive (triumphs) and negative (relapses) developments in their difficult rocky roads to recovery. One’s personal background and what attracts us to others will affect our appreciation of this film and the depth of our engagement to the protagonists. From my perspective, it was low on both counts.  

Steve Patry, pour son premier long métrage, suit la vie de trois ex-détenus qui tentent de briser leur cercle vicieux de la dépendance. Rien n’est retenu, comme le cinéaste capte les développements positifs (leurs triomphes) et négatifs (leurs rechutes) sur leurs routes rocheuses et difficiles à leur rétablissement.  L’histoire personnelle et ce qui nous attire à d'autres auront un effet sur notre appréciation de ce film et sur la profondeur de notre engagement aux protagonistes. De mon point de vue, ceci était faible sur les deux points.




Living Stars, Argentina / Argentine 2014, 73m, Mariano Cohn / Gaston Duprat
Andy Warhol once stated that everyone will have their moment of glory. Filmmakers record various Argentineans of all ages and professions as they are given their moment of glory dancing to their favorite songs in front of the camera. This is an infectious joyful film that should have the audience dancing along for the rest of the night (as long as the organizer of the screening hires a DJ).

Andy Warhol a dit que tout le monde aura son moment de gloire. Les cinéastes enregistrent divers Argentins de tous âges et de professions comme ils sont donnés leur moment de gloire de la danse de leurs chansons préférées en face de la caméra. Ceci est un film joyeux infectieux qui devrait ainsi faire danser les spectateurs pour le reste de la nuit (pour autant que l'organisateur de la projection engage un DJ).

Memphis, United States / États-Unis 2013, 79m, Tim Sutton
Poet and musician Willis Earl Beal wanders the streets of Memphis searching for inspiration, spiritual insight or who he really is. Along the way we encounter a host of colorful characters – fellow musicians, his lover and her two children, a Baptist preacher and his congregation and an assortment of charismatic locals. Yet this film is not a portrait of a musician going through a difficult moment but rather it is a reflection on life in the city of Memphis.

Le poète et musicien Willis Earl Beal se promène dans les rues de Memphis en recherche de l'inspiration, l’intuition spirituelle ou qui il est vraiment. En chemin, nous rencontrons une foule de personnages hauts en couleur ces camarades de musique, son amant et ses deux enfants, un pasteur Baptiste et son congrégation et un assortiment d’habitants charismatiques. Pourtant, ce film n’est pas un portrait d'un musicien en passant par un moment difficile, mais il est plutôt une réflexion sur la vie dans la ville de Memphis.

The Wandering Muse / La Muse Errante, Canada 2014, 94m, Támas Wormser
Director’s latest film is a celebratory look at the many different facets of contemporary Jewish music around the world, showing the boundless capacity of music and its vital importance in the preservation of one’s cultural identity. Some of Judaism’s most influential musicians from Canada, United States, Morocco, Argentina, Uganda, France, Germany, Netherlands, Hungary and Austria  comment on their desire to preserve their culture and how they assimilate an eclectic variety of styles in the music they perform.   

Ce dernier film du réalisateur est un regard de fête aux multiples facettes de la musique Juive contemporaine à travers le monde, montrant la capacité illimitée de musique et son importance vitale dans la préservation de l'identité culturelle de chacun. Certains des musiciens Juive les plus influents    en provenance du Canada, les États-Unis, le Maroc, l'Argentine, l'Ouganda, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Hongrie et l'Autriche commentent sur leur volonté de préserver leur culture et comment ils assimilent une variété éclectique de styles dans la musique qu’ils interprètent.

Mystic Mass / Masse Mystique, Lebanon / Liban / Canada 2014, 75m, Karim B. Haroun
The Achoura ceremony takes place every year on the tenth day of the Islamic month of Muharram (late October - mid November). Filmmaker observes a recent celebration in the village of Nabbatiyyeh, Lebanon. Thousands of Shiite Muslims gather to ‘commemorate, mourn and honor’ the death of Husayn Ibn Ali, the grandson of the Prophet Muhammad during the Battle of Karbala. Theatrical reenactments of the Battle, emotional sermons, chanting, self-flagellation and self-mutilation carried out by the ‘faithful.’ A very insightful though disturbing look at the barbarity of extremist religious fervor no matter what ‘faith’ (Muslim, Christian, and Judaism etc) one professes to believe in. Moderation and balance with love and understanding is the key.  

 La cérémonie de l'Achoura a lieu chaque année le dixième jour du mois Islamique de Muharram (de la fin d’Octobre au mi Novembre). Le cinéaste observe une récente célébration dans le village de Nabbatiyyeh en Liban. Des milliers de Musulmans Chiites se réunissent pour «commémorer, faire le deuil et de honneur  la mort de Hussein Ibn Ali, le petit-fils du prophète Mahomet lors de la bataille de Karbala. Des reconstitutions théâtrales de la bataille, des sermons enflammés, le chant, l'auto-flagellation et l'automutilation effectuées par les «fidèles». Un très perspicace mais regard troublant à la barbarie des extrémistes de ferveur religieuse, peu importe ce que la «foi» (Musulmans, Chrétiens, et le Judaïsme, etc.) que l'on professe croire. La modération et l'équilibre avec l'amour et la compréhension est la clé.
[Exception made to 99-word rule / Exception faite au règle de 99 mots] 

Gli Immacolati / Les Immaculés, France 2013, 14m, Ronny Trocker
Against a backdrop of bleak animated images of the actual location, two voices recount the story of a sixteen-year-old girl who claims to have been raped by two Roma men. This resulted in a punitive raid on the nearby Roma camp by enraged villagers. The voices are that of the girl’s brother and a Roma woman. This is a powerfully well-delivered statement about the lack of reason caused by the stigmatization of certain ethnic group (in this case the Gypsies).
Dans un contexte d'images animées sombres de l'emplacement réel, deux voix racontent l'histoire d'une jeune fille de seize ans qui affirme d’avoir été violée par deux hommes Rom. Cela a entraîné dans une expédition punitive sur le camp de Rom  à proximité par les villageois furieux. Les voix sont que du frère de la jeune fille et une femme Rom. Ceci est une déclaration puissante bien remis de l'absence de raison causés par la stigmatisation de certains groupes ethniques (dans ce cas, les Tsiganes).

Before / Avant : 


Citizenfour, Germany / Allemagne /  United States /  États-Unis 2014, 113m, Laura Poitras
'Reality can be more terrifying than fiction.‘ This statement rings terrifyingly true in this new film by Laura Poitras. She films whistle-blower Thomas Snowden, a high-level analyst as he reveals the National Security Agency‘s (NSA) illegal covert surveillance programs to indiscriminately invade the privacy of both Americans and non-Americans in the wake of 9/11. They did this by tapping into individuals phones, credit cards and internet usage. Film grants viewers an unprecedented access to Snowden’s encounters with journalist Glenn Greenwald in a Hong Kong hotel.

«La réalité peut être plus terrifiante que la fiction.» Cette déclaration sonne terriblement vrai dans ce nouveau film de Laura Poitras. Elle filme dénonciateur Thomas Snowden, un analyste de haut niveau comme il révèle des programmes de surveillance secrète illégales de l'Agence de Sécurité Nationale (NSA) d'envahir sans discernement de la vie privée des Américains et des non-Américains à la suite de 9/11. Ils ont fait cela en mettant sur écoute  téléphones, les cartes de crédit et l'utilisation d'Internet des individus. Le film accorde les téléspectateurs un accès sans précédent à des rencontres de Snowden avec le journaliste Glenn Greenwald dans un hôtel de Hong Kong.


Actress,  United States / États-Unis 2014, 87m, Robert Greene
Brandy Burre is best known for her recurring role as Theresa D’Agostino on the HBO series "The Wire“; playing the part in seasons 3 and 4. Afterward, she and her partner decided to move to a suburban home in Beacon, New York to start a family. For years, she tried to be a perfect suburban 'housewife‘ – looked after her children, cooked meals and dutifully waited for her partner to come home – putting on a veneer of normalcy. This 'veneer‘ soon evaporates revealing that she cannot stop being an actress.  Attempting to relaunch her career, her life implodes ... 

Brandy Burre est surtout connu pour son rôle récurrent de Theresa D'Agostino sur la série de HBO « The Wire »;  jouant le rôle dans les saisons 3 et 4. Par la suite, elle et son partenaire a décidé de déménager  à une maison de banlieue à Beacon, New York afin de fonder une famille. Pendant des années, elle a essayé d'être une «femme de foyer» de banlieue parfait pris en charge ses enfants, gérer les repas et consciencieusement attendu son partenaire rentre à la maison – mettant  un vernis de normalité. Cette «vernis» s’évapore rapidement révélant qu'elle ne peut pas cesser d'être une actrice. Tentant de relancer sa carrière, sa vie s’implose ...

Jutra, Canada 2014, 13m, Marie-Josée Saint-Pierre
 This dazzling original film  skillfully and ingeniously combines animated sequences with archival footage.    Filmmaker Claude Jutra  (1930-1986) comes back to life and talks about filmmaker Claude Jutra. Clips from Jutra‘s movies, testimonials and interviews reinterpret key moments of his life and career in a nuanced and impressionistic fashion.
Ce film original éblouissant habilement et ingénieusement combine des séquences animées avec des images d'archives. Le cinéaste Claude Jutra (1930-1986) revient à la vie et parle du cinéaste Claude Jutra. Des extraits de ses films, des témoignages et de ses entrevues réinterprètent les moments clés de sa vie et son carrière d'une manière nuancée et impressionniste.

He Bû Tune Bû  / Once Upon a Time, Turkey / Turquie 2014, 81m, Kazim Öz

An intimate look at the plight of seasonal workers in Turkey, as filmmaker observes and films one large and poor Kurdish family, travel from their hometown of Batman to toil in the lettuce fields in the vicinity of Ankara. All who are able to (even the children) do backbreaking labor in the field with no benefits, receiving very low wages and work under slave-like conditions.   

Un regard intime sur la situation des travailleurs saisonniers en Turquie, comme le cinéaste observe et films d'une famille nombreuse et pauvre d’origine Kurde, voyageant de leur ville natale de Batman à peiner dans les champs de laitue dans les environs d'Ankara. Tous ceux qui sont en mesure de (même les enfants) font travail éreintant dans le domaine sans qui reçoivent des prestations de très bas salaires et le travail dans des conditions esclavagistes.

Bestiary / Bestiaire, Canada 2012, 72m, Denis Côté
In the middle Ages, a bestiary was an illustrated compendium of beasts that gave a description of the various kinds and would be usually accompanied with a moral lesson. Denis Côté’s latest is a cinematic essay, leaving behind any attempt at narrative (as in his previous “Curling”) and concentrating entirely on image. The result is an observational contemplation where humans and animals are spying on each other. Shot entirely at Park Safari (approximately 66km south of Montreal).

Au Moyen Âge, un bestiaire était un compendium illustré des bêtes qui donnait une description de différents types et habituellement  accompagnait d`une leçon de morale. Le plus récent de Denis Côté est un essai cinématographique, qui abandonne toute tentative d`un récit (comme dans son précédent «Curling») et de se concentrer entièrement sur l'image. Le résultat est une contemplation d'observation où les humains et les animaux espionnent un sur l'autre. Tourné entièrement au Parc Safari (environ 66 km au sud de Montréal).