Thursday, 12 February 2015

La 33e Rendez-vous du Cinéma Québécois





The 33rd  Rendez-vous du Cinéma Québécois

Préliminaire / Preliminary

Pendant 10 jours, avec Les Loups de Sophie Deraspe comme film d'ouverture le 19 Février (au Cinéma Impérial) jusqu'au 28 Février 2015, 350 films, représentant de la crème de la crème pour le cinéma au Québec pour l'année précédente seront projetés au Pavillon Judith-Jasmin Annexe, à la Cinémathèque Québécoise, Grande Bibliothèque  Cineplex Odéon Quartier Latin et une projection-spectacle extérieure a la Place Émilie-Gamelin le 28 Février a 22h et minuit. En plus, il aura 130 films en première, 30 événements gratuits et la 3e édition du Rendez-vous Pro  du 25 au 27 Février pour les professionnelles d’industrie. Les Soirées Bell Tapis Bleu, le Rendez-vous avec les Jutra et les Grandes Primeurs Documentaires.
For 10 days beginning with Sophie Deraspe’s Les Loups on February 19 (at Imperial Cinema) till February 28 2015, 300 films, representing the ‘cream of the crop’ for Quebec Cinema for the prior year will be screened at the Judith-Jasmin Annexe Pavilion, Cinémathèque Québécoise, Grande Bibliothèque,    Cineplex Odeon Quartier Latin and an outdoor screening-show at Place Émilie-Gamelin on February 28 at 10pm and midnight. In addition, there will be 130 premieres, 30 free events and the 3rd edition of  Rendez-vous Pro from February 25 till 27) for industry professionals. The Soirées Bell Tapis Bleu, Rendez-vous with the Jutras and Grandes Primeurs Documentaires.


 Pour plus d'informations, SVP consulter le programme ou visitez :  
For more information please consult program or visit:

(Dernière mis-a-jour: 06 Fevrier 2016  / Last updated : February 06 2016 2 CM vue / 2 shorts seen @ Animaze 15)

Chronique de Films vus / Chronicle of Films seen:

Un aperçu de tous les films vus au festival de cette année. Si le temps le permet une critique plus élabore (long-métrages seulement) apparaîtra sous l’étiquette «Film Box-office.» Ils seront identifiés avec le logo du RVCQ 2015. Les mises à jour apparaîtra fréquent (j’espère une fois par jour), donc veuillez visiter fréquemment.


Below find a run-down of all the films seen at this year’s festival. As time permits a more elaborate critique (features only) will appear under the label “Film Box-Office.” They will be identified with the RVCQ 2015 logo. Updates will appear on a frequent basis (hopefully once a day) so please visit frequently.

 (Films sont énumérés par ordre – le plus récemment vu sur le haut de la page
Films are listed in ascending order – the most recently seen on the top)

Parmi les films au programme pour cette édition et vu pendant 2014, les suivantes sont à ne pas manquer : 
 Among the films in the program for this Edition and seen during 2014, the following are not to be missed:
1.        
Pour des critiques de ce qui précède et d’autres films Québécois, utilisez la boîte de recherche située dans le coin supérieur gauche de mon blog.
For reviews of the above and other Quebec films use the search box located on the top left-hand corner of my blog.

Sauf avis contraire, tous les films sont de Québec, Canada (+ égale coproduction).  
Unless noted, all films are from Québec, Canada (+ equals co-production).

Âpres / After: 



Auto Portraits, Canada, 2015, 5m, Claude Cloutier
A 1957 Chevrolet Bel Air interprets an ironic version of the American ballad "Que Sera Sera (Whatever Will Be, Will Be)". The grille of the star becomes a beguiling mouth, from which escape the reassuring rhyme of the song, while a accompanying choir of automobiles into a spectacular choreography. Caustic satire of oil power, Auto Portraits is a musical blockbuster, as cartoonist and filmmaker Claude Cloutier caricaturing the contemporary recklessness in dealing with the dangers threatening the planet.
Une Chevrolet Bel Air 1957 interprète une version ironique de la ballade Américaine « Que Sera Sera (Whatever Will Be, Will Be) ». La calandre de la vedette devient une bouche enjôleuse, d’où s’échappent les rimes rassurantes de la chanson, tandis qu’un chœur d’automobiles l’accompagne en une chorégraphie spectaculaire. Satire grinçante de la puissance pétrolière, Autos Portraits est une comédie musicale à grand déploiement, alors que le cinéaste et bédéiste Claude Cloutier caricaturant l’insouciance contemporaine face aux périls qui menacent la planète.



Imelda, Canada 2014, 14m, Martin Villeneuve

Shot a year after her death in 2012 at the age of 101, filmmaker pays tribute to his paternal grandmother Mélinda Turcotte Villeneuve. He plays the lead role.

Tourné un an après sa mort en 2012 à l'âge de 101 ans, le cinéaste rend hommage à sa grand-mère paternelle Mélinda Turcotte Villeneuve. Il joue le rôle principal.


Limoilou - Le Film, Canada 2014, 75m, Edgar Fritz

This film, shot in black and white, is essentially a personal portrait of day-to-day life in the district of Limoilou, a central borough in central Quebec City. Oli manages Gemini, a pizzeria that sells neither fries nor sodas. As a sideline, he plays guitar in a band that he has formed with his best friend Grondin – plays drums, is a barstool poet and radio host. But things are not going well for Oli. The lead singer of the band has left them to join Les Hypsters. His girlfriend has left him and the pizzeria is not doing well.         

Ce film, tourné en noir et blanc, est essentiellement un portrait personnel de la vie au jour le jour dans le quartier de Limoilou, un arrondissement central dans le centre de la ville de Québec. Oli gère Gemini, une pizzeria qui vend ni frites, ni sodas. Comme une activité secondaire, il joue de la guitare dans un groupe qu'il a formé avec son meilleur ami Grondin – joue de la batterie, est un poète de tabouret et animateur de radio. Mais les choses ne vont pas bien pour Oli. Le chanteur du groupe les a quittés pour rejoindre Les Hypsters. Sa petite amie l'a quitté et la pizzeria est ne va pas bien. 

The Work of Days  / L'Œuvre des Jours, 2014, 105m, Bruno Baillargeon 
  

Artists Louis-Pierre Bougie (1946), François-Xavier Marange (born France 1948, died Montreal 2012) and Denis Saint-Pierre (1951) have been friends and have shared the same Montreal studio for over 30 years. Their day-to-day daily routine is disrupted when François-Xavier is diagnosed with a terminal illness. Filmmaker captures their final days together with beauty, affection, patience and discretion. This film testifies  to the power of long-term friendship that has given these three men a rare sense of freedom.Les artistes Louis-Pierre Bougie (1946), François-Xavier Marange (né en France 1948, décédé à Montréal 2012) et Denis Saint-Pierre (1951) ont été des amis et ils ont partagé le même atelier à Montréal depuis plus de 30 ans. Leur routine quotidienne au jour le jour est perturbé lorsque François-Xavier est diagnostiqué avec une maladie en phase terminale. Le cinéaste capte leurs derniers jours ensemble avec de la beauté, de l'affection, de la patience et de la discrétion. Ce      film témoigne de la force de l'amitié à long terme qui a donné à ces trois hommes un sens rare de la liberté















Mynarski Death Plummet / Mynarski Chute Mortelle, 2014, 8m, Matthew Rankin 
Using obsolete approaches to celluloid cinema, this film recreates the final moments of Andrew Mynarski, a World War II hero from Winnipeg; hallucinatory.
En employant des approches obsolètes du cinéma photochimique, ce film recrée les derniers instants d’Andrew Mynarski, un héros de la Seconde Guerre mondiale de Winnipeg; hallucinatoire.



Last Dance on the Main / Dernière Danse sur la Main, Canada 2014, Aristofanus Soulikias
Politicians and developers want to demolish a row of historical buildings on Boulevard Saint-Laurent (the Main). The burlesque artists who work in one of the buildings and the local community is putting up a strong resistance.
Les politiciens et les développeurs veulent démolir une rangée de bâtiments historiques sur le boulevard Saint-Laurent (le Main). Les artistes burlesques qui travaillent dans l'un des bâtiments et la communauté locale érigent une forte résistance.

Master and Man / Maître et Serviteur, Canada 2014, 4m54s, Tom Tassel
A wealthy Russian merchant orders his servant to harness the horse and prepare the sleigh. A tract of forest land he has coveted for a long time is for sale. This is despite a threatening storm on the horizon. He wanted to conclude the transaction before his competitors.
Un riche marchand Russe ordonne à son serviteur d’atteler et de préparer le traîneau. Une parcelle de terrain de forêt, qu’il a convoité depuis longtemps est à la vente. Ceci malgré une tempête menaçante à l'horizon. Il voulait conclure la transaction avant que ses concurrents.



Juanicas, 2014, 85m, Karina Garcia Casanova
Director’s first film is a personal journey of self-discovery and reconstruction. It is a heartbreaking autobiographical chronicle of a family struggling with not only being uprooted and learning to adapt to a new culture but also with severe mental illness. When Karina’s parents divorced, she stayed with her mother in Quebec while her brother Juan returned with his father to their birthplace Mexico. At 30-years of age, Juan returns to Quebec to be with his sister and mother. A promising beginning full of hope, takes a dramatic downturn when Juan relapses into a state of severe depression and paranoia. 

Premier film du réalisateur est un voyage est personnel la découverte de soi et de la reconstruction. Ceci est une chronique autobiographique déchirante d'une famille aux prises avec non seulement déracinement et d'apprendre à se adapter à une nouvelle culture, mais aussi avec une maladie mentale grave. Lorsque les parents de Karina divorcé, elle est restée avec sa mère au Québec tandis que son frère Juan revint à leur pays natale, Mexique, avec son père. A 30-ans Juan reviens au Québec pour être avec sa sœur et sa mère. Un début prometteur plein d'espoir, prend une crise dramatique lorsque Juan retombe dans un état de grave dépression et la paranoïa.

Au cours du / During:  

3 Histoires d'Indiens, 70m, Robert Morin

Filmmaker Robert Morin observes with assured calmness how the current generation of First Nations deals with the harsh realities of life in their community. Érik Papatie is assembling a crude television transmitter out of spare parts. Shayne Brazeau, seemingly avoiding the reality of his community, wanders about listening to classical music. Alicia Papatie-Pien, Shandy-Ève Grant and Marie-Claude Penosoway find solace by worshipping Kateri Tekakwitha, the first aboriginal saint. Clearly shows an active desire in the current generation to preserve First Nations traditions and culture and to rekindle community spirit and break the cycle of resignation in their parents.   

 

Le cinéaste Robert Morin observe avec un calme assuré comment la génération actuelle des Premières Nations ce porte sur les dures réalités de la vie dans leur communauté. Érik Papatie assemble un émetteur de télévision brut de pièces de rechange. Shayne Brazeau, évitant apparemment la réalité de sa communauté, en errent, à l'écoute de la musique classique. Alicia Papatie-Pien, Shandy-Ève Grant et Marie-Claude Penosoway trouvent du réconfort en adorant Kateri Tekakwitha, la première sainte autochtone. Montre clairement un désir actif dans la génération actuelle de préserver les traditions et la culture des Premières Nations et de raviver l'esprit de communauté et de briser le cycle de démissionnement de leurs parents.


Real Lies / Le Vrai du Faux, 105m. Émile Gaudreault

Film director Marco Valois is riding high with the spectacular success of his action series, Furie (like Fast and Furious flavored a la Quebecois). A young man dies trying to perform one of the stunts from the series. His plans to make a third installment are halted. Discovering that the young man is a war veteran and had served in Afghanistan, he is inspired to make a ‘serious’ film about ‘post traumatic stress syndrome.’ He meets Éric Lebel, a distressed Afghanistan war veteran. A delightful black comedy addressing the complexity of Quebec cinema and also a tale of reconciliation.
 
Le réalisateur Marco Valois a le vent en poupe avec le succès spectaculaire de Furie, sa série d'action (comme Fast and Furious mais aromatisé à la Québécois). Un jeune homme meurt en essayant d'effectuer l'une des cascades de la série. Ses plans pour faire un troisième opus sont arrêtés. Découvrant que le jeune homme est un vétéran de la guerre et avait servi en Afghanistan, il est inspiré de faire un film «sérieux» sur la «syndrome de stress post-traumatiqueIl rencontre Éric Lebel, un vétéran de la guerre en Afghanistan en détresse. Une comédie noir charmant qui aborde la complexité du cinéma Québécois et aussi un conte de réconciliation.

Chorus, 96m, François Delisle

Chorus is a somber exploration of a couple dealing in their own unique way with the disappearance of their son. When Hugo, their eight-year-old son, did not return home from school ten years ago, Christophe and Irene went their separate ways – he went to Mexico, she resumes singing as an alto in a Montreal choir. Jean-Pierre, currently incarcerated, confesses to the crime and reveals the location of Hugo’s remains. This brings Christophe and Irene back together – can they finally resume and move on with their lives? Beautifully shot in black and white and executed as a poetic elegy. 

 

Chorus est une exploration sombre d'un couple face à leur façon unique avec la disparition de leur fils.   Lorsque Hugo, leur fils de huit ans, n’est pas rentré de l'école il ya dix ans, Christophe et Irene se sont séparés il est allé au Mexique, elle reprend le chant comme un alto dans une chorale Montréalais. Jean-Pierre, actuellement incarcéré, avoue le crime et révèle l'emplacement des vestiges d’Hugo. Cela amène Christophe et Irene de revenir a nouveaux ensemble peuvent-ils enfin reprendre et de se remettre avec leur vie? Magnifiquement filmé en noir et blanc et exécuté comme une élégie poétique.

1987, 105m, Ricardo Trogi

In this perfectly epitomized depiction of adolescence Ricardo, director’s fictitious alter-ego, returns once again to face big decisions. He has just found out that he must decide, before he graduates high school, what he will be doing for the rest of his life. But, he has ‘bigger’ issues to consider – losing his virginity with his girlfriend Marie-Josée; infiltrating local bars with his buddies despite being underage; and making some quick cash to open a non-alcohol bar for teens. As with most teens, Ricardo’s determination and naivety, the consequences often shatter his illusions. This gives seed to many hilarious misadventures.

Dans cette représentation qui incarne parfaitement  l'adolescence, Ricardo, l’alter-ego fictive du réalisateur, revient une fois de plus pour faire face à de grandes décisions. Il vient de découvrir qu'il doit décider, avant qu'il est diplômé du secondaire, ce qu'il va faire pour le reste de sa vie. Mais, il a des problèmes «plus grand» à considérer – perdre sa virginité avec sa petite amie Marie-Josée; s’infiltrant les bars locaux avec ses copains en dépit d'être mineurs; et de faire un peu d'argent pour ouvrir un bar sans alcool pour les adolescents. Comme avec la plupart des adolescents, la détermination et la naïveté de Ricardo, les conséquences brisent souvent ses illusions. Cela donne naissance à de nombreuses mésaventures hilarantes.

Le Règne de la Beauté / An Eye for Beauty, 102m, Denys Arcand

Luc Sauvageau is in Paris being awarded a prestigious lifetime achievement award for his work as an architect. After the ceremony, Lindsay Walker approaches him to offer congratulations and to ask if he remembers her; he does, many years ago at the beginning of his career. At the time Luc was living in a beautiful home in Charlevoix and married to Stéphanie, a sports trainer with depressive tendencies. On a business trip in Toronto, he meets Lindsay, also married. They have a one-night stand and try to go their separate ways. They cannot, one more night in Quebec City.

Luc Sauvageau est à Paris afin de recevoir un prix prestigieux récompensant sa carrière d'architecte. Après la cérémonie, Lindsay Walker s’approche de lui pour le féliciter et lui demander se il se souvient d'elle; il s’en rappelle,  il ya plusieurs années au début de sa carrière. A l’époque, Luc vivait dans une belle maison à Charlevoix et était marié avec Stéphanie, un entraîneur de sport avec des tendances dépressives. Lors d'un voyage d'affaires à Toronto, il rencontre Lindsay, également marié. Ils ont un one-night stand et essaient de se séparer. Ils ne peuvent pas, une nuit de plus à Québec.



Miraculum, 2014, 104m, Podz
This ambitious ensemble film links the lives of no fewer than five protagonists, revealing that there is an invisible bond between all of us – the actions of one can adversely affect the life of another. At its center is a fatal plane crash whereby only one survives – badly burned and hospitalized and cared for by Julie, a palliative care nurse. She is facing a crisis of faith – her fiancé, Étienne, has leukemia and needs blood transfusions. Simon has returned from Venezuela as a drug smuggler…

This is a well-constructed film, excellently executed and performed with an original narrative style.
Ce film choral ambitieux relie la vie de pas moins de cinq protagonistes, révélant qu'il ya un lien invisible entre nous tous les actions d'un peuvent nuire à la vie d'un autre. En son centre est un accident d'avion mortel dans lequel qu’un seul survit gravement brûlé et hospitalisé et pris en charge par Julie, une infirmière en soins palliatifs. Elle est confrontée d’une crise de la foi son fiancé, Étienne, a atteindre la leucémie et a besoin de transfusions sanguines. Simon est revenu de Venezuela comme un trafiquant de drogue...
Cet est un film bien construit, très bien exécuté et réalisé avec un style de récit original.

La Petite Reine, 108m, Alexis Durand Brault
How much would one be willing to pay to achieve success? This film is loosely inspired by the real-life experience of 2004 World Cup Cycling champion Geneviève Jeanson, who on September 20 2007, confessed that she had been taking performance-enhancing drugs since she was 16-years-old. Julie Arsenault, star of Quebec’s Vita team, is just two races away of being crowned the World Cup champion in cycling. But tensions are mounting – Julie has been harboring a secret. Since she was 14, her doctor, an orthopedist, has been supplying drugs to enhance her performance. Her coach, J.P. encourages and manages her.

Combien serait-on prêt à payer pour atteindre le succès? Ce film est librement inspiré par l'expérience de la vie réelle de Geneviève Jeanson, champion de la Coupe du monde de cyclisme en 2004. Le 20 Septembre 2007, elle a avoué qu'elle avait pris des drogues améliorant la performance depuis l’âge de 16 ans. Julie Arsenault, la star de l'équipe Vita du Québec, est à seulement deux courses d'être couronné champion de la Coupe du monde de cyclisme. Mais la tension monte Julie abritait un secret. Depuis l’âge de 14 ans, son médecin, un orthopédiste, l’a fournissait des médicaments pour améliorer sa performance. Son entraîneur, J.P. l’encourage et l’a gère.

Autrui / Handout, 99m, Micheline Lanctôt
This gritty urban social drama explores, in a clear, generous and sensitive fashion, the question of how to best help someone in need. Lucie is a shy and fragile young woman who engages in such an act of altruism, putting herself at risk. On her way home from work, she encounters Eloi, a self-destructive homeless man who has settled in her backyard. A short while later, he collapses on her balcony; she brings him inside. Can Lucie succeed in getting through to Eloi’s humanity, give him a purpose to live for, or will she too lose her own hold?  

Ce drame social urbain, qui a du cran, explore, d’une façon claire, généreux et sensible, la question de la meilleure façon d'aider quelqu'un dans le besoin. Lucie est une jeune femme timide et fragile qui s’engage dans un tel acte d'altruisme, se mettant à risque. De retour chez elle du travail, elle rencontre Eloi, un homme sans-abri autodestructrice qui s’est installé dans son arrière-cour. Un peu plus tard, il s’effondre sur son balcon; elle l’amène à l'intérieur. Est-ce-que Lucie peut réussir à toucher l'humanité d’Eloi, de lui donner un raison d’être à sa vit, ou sera, t’elle aussi, de perdre la sienne?

Les Loups, + France, 107m, Sophie Deraspe
Élie is a young woman from Montreal. She arrives on a North Atlantic island community during the spring thaw when the annual seal hunt is in full swing. Her purpose is to convalesce from a recent illness, and to integrate herself into the community. While she watches the men go on the hunt, she is both attracted and repulsed by them, especially William Menquit, who possesses the largest boat. The community is both curious and wary of her mysterious presence. Maria Menquit, the local matriarch and den mother, tries to discover her secret motive. Beautiful cinematography; not well edited.
Élie est une jeune femme de Montréal. Elle arrive sur une communauté de l'île de l'Atlantique Nord au cours de la période de dégel quand la chasse annuelle au phoque est en plein essor. Son but est de se remettre d'une maladie récente, et à s’intégrer dans la communauté. Alors qu'elle regarde les hommes aller à la chasse, elle est à la fois attiré et repoussé par eux, surtout William Menquit, qui possède le plus grand bateau. La communauté est à la fois curieuse et méfiant de sa présence mystérieuse. Maria Menquit, la matriarche et la louve protectrice, tente de découvrir son motif secret. Belle cinématographie; mal monté.