Saturday, 21 March 2015

Monthly Film Chronicle – March 2015





Chronique  Mensuelles de Film – Mars 2015     

A monthly chronicle of films (features, medium or shorts) seen throughout the current month from any source. Commentaries will be limited to 99 words or less. Film festivals will be hyperlinked. If time permits certain films will be elaborated on and be posted under the label “Film Box Office” (100-399 words) or “Film Review” (400 or more) (number of words based on English only). 
Une chronique mensuelle de films (long-, moyen- ou court-métrages) vu tout au long du mois en cours de n'importe quelle source. Les commentaires sera limitée à 99 mots ou moins. Les festivals du film seront notés avec un lien hypertexte. Si le temps le permet certains films seront élaborer  et afficher sous l'étiquette « Film Box Office » (100-399 mots) ou « Film Review » (400 ou plus) (le nombre de mots est basé sur l’Anglais seulement).
********************************************************
(Last update  / Dernière mis-a-jour: March 21 Mars 2015
Films are listed the order seen scrolling down. 
 Films seront énumérés en ordre vue défilant vers le bas.)
*******************************************************

A Chair Fit for an Angel / Une Chaise pour un Ange, Canada / Finland / Finlande 2013, 74m, Raymond Saint-Jean
This spellbinding and informative film is an exploration of the Shakers, a Protestant sect, who in the 1700s, settled in colonial America. They had a unique approach in their furniture and building designs and their songs and dances – simple basic elements necessary for practical use not for show. The film also follows Finnish choreographer Tero Saarinen as he creates ‘Borrowed Light’ – a work based on community life and individual sacrifice. The film reveals a paradoxical cultural heritage in that, traditionally, the Shakers had no interest in producing art, yet their designs are highly valued by collectors and museums.
 
Ce film envoûtant et informatif est une exploration des Shakers, une secte protestante, qui dans les années 1700, se sont installés dans l'Amérique coloniale. Ils avaient une approche unique en meubles et de renforcement de leurs conceptions et de leurs chants et de danses - éléments de base simples nécessaires pour une utilisation pratique pas pour le spectacle. Le film suit aussi chorégraphe Finlandais Tero Saarinen alors qu'il crée «Borrowed Light »   un œuvre basé sur la vie communautaire et le sacrifice de l’individuel. Le film révèle un patrimoine culturel paradoxal que, traditionnellement, les Shakers n’avaient aucun intérêt dans la production de l'art, mais leurs créations sont très appréciés par les collectionneurs et les musées.
*********************************************************

The Hunt, Canada 2008, 19m, Adrian Wills
Drew is in a frozen wilderness, with his estranged father, who has just been released from prison, on a hunting trip. To survive they must face a fearsome enemy – themselves.
Drew est dans une région sauvage gelé, avec son père séparé, qui vient d'être libéré de prison, lors d'un séjour de chasse. Pour survivre, ils doivent faire face à un ennemi redoutable eux-mêmes.
******************************************************

Juanicas, Canada 2014, 85m, Karina Garcia Casanova
Director’s first film is a personal journey of self-discovery and reconstruction. It is a heartbreaking autobiographical chronicle of a family struggling with not only being uprooted and learning to adapt to a new culture but also with severe mental illness. When Karina’s parents divorced, she stayed with her mother in Quebec while her brother Juan returned with his father to their birthplace Mexico. At 30-years of age, Juan returns to Quebec to be with his sister and mother. A promising beginning full of hope, takes a dramatic downturn when Juan relapses into a state of severe depression and paranoia. 

Premier film du réalisateur est un voyage personnel vers la découverte de soi et de la reconstruction. Ceci est une chronique autobiographique déchirante d'une famille aux prises avec non seulement le déracinement et d'apprendre à se adapter à une nouvelle culture, mais aussi avec la maladie mentale grave. Lorsque les parents de Karina sont divorcé, elle est restée avec sa mère au Québec tandis que son frère Juan a retourné en Mexique, leur pays natale, avec son père. A 30-ans Juan reviens au Québec pour être avec sa sœur et sa mère. Un début prometteur plein d'espoir, prend une crise dramatique lorsque Juan retombe dans un état de grave dépression et la paranoïa.
****************************************************

Frank, United Kingdom /  Royaume-Uni 2014, 95m, Lenny Abrahamson
Quirky comedy based in part on co-writer Jon Ronson’s experiences with the late British musical eccentric Frank Sidebottom. Jon Burroughs, currently works in a dead-end office job, dreams that one day his music will be his ticket out of his humdrum existence; but as with many would-be ‘stars’, his music is nothing out of the ordinary. One day, Jon stumbles across the band Soronprfbs, as their current keyboardist is attempting suicide by drowning. An off the cuff comment allows Jon to become a member of this odd enigmatic group led by Frank, who wears a giant plaster cartoon head.

Comédie excentrique basée en partie sur les expériences de Jon Ronson (coscénariste) avec le défunt musicien Britannique excentrique Frank Sidebottom. Jon Burroughs, travaille actuellement dans un travail sans issue de bureau, rêve qu'un jour sa musique sera son billet de sortie de son existence monotone; mais comme avec la plupart des «étoiles» pretendu, sa musique n’est rien hors de l'ordinaire. Un jour, Jon tombe sur la bande Soronprfbs, comme leur claviériste actuelle tente de se suicider par noyade. Un commentaire au pied levé permet Jon de devenir un membre de ce groupe énigmatique étrange dirigé par Frank, qui porte une tête de bande dessinée de plâtre géant.
***********************************************************

33rd edition International Festival of Films on Art (FIFA); from March 19th till 29th
33e édition Festival International du Film sur l'Art (FIFA); du 19 au 29 Mars 

For more info / Pour plus d'infos :  
Phone / Appel: 514-874-9972,
Email / Courriel: info@artfifa.com





************************************************************