Saturday, 12 September 2015

11th Montreal International Film Black Festival (MIBFF)



To know where you are going, know where you came from
From September 29 till October 4 2015



11e Festival International du Film Black de Montréal (FIFBM)

Savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va
Du 29 Septembre au 04 Octobre 2015
Formerly known as the Haitian Film Festival (until 2009), the vision and goal of The Montreal International Black Film Festival is to provide a fresh look at ‘Black’ cinema from the four corners of the globe, to give a voice to filmmakers who would otherwise go unheard and to create a space to debate today’s major issues. Now in its 11th year, the largest black film festival in Canada continues to innovate. Over the course of six days, a program of feature-length, medium-length and short fiction and documentary films (diverse, rich and bold) from around the world, plus a plethora of special events and, new this year – after parties (*) will be screened and / or presented in eight different venues in the Quartier du Spectacles (Imperial , *Café-Lounge du Monument National), in the Quartier Latin (Cinéplex Odéon, Judith-Jasmin Annexe – former N.F.B. Cinema – and L’INIS) and Concordia (DB Clarke and Theatre Hall) plus *Le Petit Olympia (1282 Rue Amherst) and La Perle Retrouvée, 7655 20e Ave – near Jarry and Pie IX (pre-festival – September 26th 8pm – 60 years of Konpa Music). Lastly, the exhibition “We Have a Dream” – honouring and showcasing 25 trailblazing African-American women with lasting legacies – at the Judith-Jasmin Annexe from September 30 till October 4 – 5pm-10pm. The bulk of this year’s MIBFF is a commemoration of Black US History – Malcolm X, Rosa Parks, Martin Luther King Jr. and more.
 Anciennement connu comme le Festival du Film Haïtien (jusqu'en 2009), la vision et l'objectif du Festival International du Film Black de Montréal est d'offrir un nouveau regard sur le cinéma «Black» des quatre coins du globe,  pour donner une voix aux réalisateurs de film qui, autrement,  ne serais ni vus ni entendus et de créer un espace pour débattre des grands enjeux d'aujourd'hui. Maintenant dans sa 11e année, le plus grand festival de film noir au Canada continue à innover. Au cours des six jours, un programme de long-, de moyen- et de court-métrage de fiction et documentaires (diversifiée, riche et gras) du monde entier, en plus d'une multitude d'événements spéciaux et, nouveauté cette année - après que les parties (*) sera projeté et / ou présenté dans huit lieux différents dans le Quartier du Spectacles (Imperial, * Café-Lounge du Monument National), dans le Quartier Latin (Cinéplex Odéon, Judith-Jasmin Annexe – l’ancien Cinéma ONF – et L'INIS ) et Concordia (DB Clarke et Théâtre Hall) plus * Le Petit Olympia (1282, rue Amherst) et La Perle Retrouvée, 7655 20e Ave – près de Jarry et Pie IX (pré-Festival – le 26 Septembre a 20h00 – 60 ans de Musique Konpa). Enfin, l'exposition «We Have a Dream » – honorant et  présentant 25 femmes Afro-Américaines pionnières qui  ont marque l’Histoire – à l’Annexe Judith-Jasmin du 30 Septembre au 4 Octobre – de 17h00 a 22h00. 
La majeure partie de la FIFBM de cette année est une commémoration de l’ histoire Afro-Americaine – Malcolm X, Rosa Parks, Martin Luther King Jr. et plus encore.

For more info go to / Pour plus d’info aller a:
                                          
(Last updated / Dernière mis-a-jour: November 04 Novembre
Films are listed in ascending order – the most recently seen on the top
Films sont énumérés par ordre – le plus récemment vu sur le haut de la page)

Special Guests / Invités spéciaux:
Top to bottom / De haut en bas : Martin Luther King III, Pras Michel (ex Fugees), Paul Haggis, David Belle and much more / et bien plus encore     




Chronicle of films / Chronique des films:
A run-down of all the films seen at this year’s festival. As time permits a more elaborate critique (features only) will appear under the label “Film Box-Office.” They will be identified with the MIBFF2015 logo. Updates will appear on a frequent basis (hopefully once a day) so please visit frequently.
Un aperçu de tous les films vus au festival de cette année. Si le temps le permet une critique plus élabore (long-métrages seulement) apparaîtra sous l’étiquette « Film Box-office. » Ils seront identifiés avec le logo de FIFBM 2015. Les mises à jour apparaîtra fréquent (j’espère une fois par jour), donc veuillez visiter fréquemment.

Seen After:



En Quête d’Identité(s), France 2015, 53m, Elie Seonnet / Floryd Mbakata
In February 2015, a class of students from the Baudelaire High School of Evry (located just outside of Paris, France) travel to Montreal. Their goal: discover how others experience and approach diversity in origin, religion and social class. Montreal is the ‘fashionable’ destination for those leaving France. They did this by traveling on a yellow bus to various ethnic communities in and around Montreal; speaking to their peers, academics and community leaders. They recorded their adventures on their smartphones. Could this class of students use this experience to be the vanguard for a major change in France’s current approach?
En Février 2015, une classe d'élèves du lycée Baudelaire d'Evry (situé juste à l'extérieur de Paris, France) partent à Montréal. Leur but: découvrir comment l’autre épreuve et  approche la diversité selon l'origine, la religion et la classe sociale. Montréal est la destination «à la mode» pour ceux qui quittent la France. Ils ont fait cela en voyageant sur un bus jaune à diverses communautés ethniques de Montréal et ces environs; parler à leurs pairs, des universitaires et des dirigeants communautaires. Ils ont enregistré leurs aventures sur leurs smartphones. Est-ce-que cette classe d'étudiants pourrait utiliser cette expérience pour être l'avant-garde pour un changement majeur dans l'approche actuelle de la France?

Dennis Rodman’s Big Bang in Pyongyang, United Kingdom / Royaume-Uni 2015, 93m, Colin Offland
In January 2013, former NBA star Dennis Rodman accompanied the Harlem Globetrotters to North Korea. He was able to strike up a friendship with North Korea’s supreme leader, Kim Jong-un, who tells Rodman that he didn’t like the Globetrotters. They agree that on January 8th 2014 (Kim Jong-un’s birthday) that Rodman would arrange to bring over a ‘real’ basketball team from the United States to play against North Korea’s best. This riveting film allows Western eyes to see for the first time what actually happened – leading up to the game, the game itself and the fallout from the game.
En Janvier 2013, l'ancienne star de la NBA Dennis Rodman a accompagné les Harlem Globetrotters en Corée du Nord. Il était capable de conclure une amitié avec le chef suprême de la Corée du Nord, Kim Jong-un, qui raconte a Rodman qu'il n'a pas aimé les Globetrotters. Ils conviennent que le 8 Janvier 2014 (l'anniversaire de Kim Jong-un) que Rodman serait prendre des dispositions pour faire venir un 'vrai' équipe de basket-ball des États-Unis de jouer contre les meilleurs joueurs de la Corée du Nord. Ce film permet de rivetage yeux occidentaux de voir pour la première fois ce qui est vraiment arrivé menant au jeu, le jeu lui-même et les retombées du jeu.

Seen during / Vue au cours de: 

Selma, United States / États-Unis 2014, 128m, Ava Duvernay
This powerful, disturbing and heart-wrenching film depicts one of the most pivotal events of the Civil Rights Movement led by Martin Luther King Jr. And in light of recent events in the United States – racial profiling from police, shootings, and more recently closing DMVs in Alabama especially in counties that are predominately black – this is an essential film. We cannot afford to allow the rights of any individual or group to be taken away. Though segregation was made illegal in the 1950s, it still persisted ‘de facto’ in many parts in the United States, mainly in the South. As well, many African-Americans did not have the right to vote. This is a dramatized account of the epic march from Selma to Montgomery Alabama that led to President Lyndon B. Johnson signing the voting rights act of 1965.  
Ce film puissant, troublant et déchirant représente l'un des événements le plus marquants du mouvement des droits civiques menés par Martin Luther King Jr. et à la lumière des événements récents aux États-Unis le profilage racial de la police, les fusillades, et plus récemment la fermeture des DMV, en Alabama, en particulier dans les comtés qui sont majoritairement noir – ceci est un film essentiel. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser les droits de certaines individus ou de groupes d'être enlevés. Bien que la ségrégation ait été rendue illégale dans les années 1950, il persistait encore «de facto» dans de nombreuses régions des États-Unis, principalement dans le Sud. En outre, de nombreux Afro-Américains n’avais pas le droit de vote. Ceci est un compte dramatisé de la marche épique de Selma à Montgomery en Alabama qui a conduit le Président Lyndon B. Johnson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.
[Exception made to 99-word rule / Exception faite au règle de 99 mots] 

Sweet Micky for President / Doux Micky pour Président, United States / États-Unis 2015, 86m, Ben Patterson
After the 2010 devastating earthquake in Port-au-Prince, Haiti once again found itself without adequate leadership that could rally all Haitians (both residents and Diaspora) to work together not only to rebuild the country but also to progress in all the fundamental basics of human existence. Pras Michel, cofounder of the world-renowned group ‘The Fugees’, decides that controversial singer Sweet Micky, a.k.a for Michel Martelly, would be the best choice. He visits Haiti in order to mobilize a presidential campaign to get Martelly elected as Haiti’s next president. This is the story of that campaign of how this pair of politically inexperienced musicians fought against governmental corruption, civil unrest and fixed elections.
Après le séisme dévastateur 2010 à Port-au-Prince, Haïti se trouvait une fois de plus, sans un leadership adéquat qui pourrait rallier tous les Haïtiens (les résidents et la diaspora) à travailler ensemble non seulement pour reconstruire le pays, mais aussi de progresser dans toutes les bases fondamentales de l'existence humaine. Pras Michel, co-fondateur «des Fugees» un groupe de renommée mondiale, décide que le chanteur controversée Sweet Micky, alias Michel Martelly, serait le meilleur choix. Il rend visite à Haïti afin de mobiliser une campagne présidentielle pour que Martelly soit élu le prochain président d'Haïti. Ceci est l'histoire de cette campagne de la façon dont cette paire de musiciens politiquement inexpérimentés sont luttés contre la corruption gouvernementale, les troubles civils et des élections fixes.
Exception made to 99-word rule / Exception faite au règle de 99 mots]  

Seen prior / Vue avant: