Wednesday, 28 October 2015

Monthly Film Chronicle – October 2015



  
Chronique  Mensuelles de Film –  Octobre 2015

A monthly chronicle of films (features, medium or shorts) seen throughout the current month from any source. Commentaries will be limited to 99 words or less. Film festivals will be hyperlinked. If time permits certain films will be elaborated on and be posted under the label “Film Box Office” (100-399 words) or “Film Review” (400 or more) (number of words based on English only). 
Une chronique mensuelle de films (long-, moyen- ou court-métrages) vu tout au long du mois en cours de n'importe quelle source. Les commentaires sera limitée à 99 mots ou moins. Les festivals du film seront notés avec un lien hypertexte. Si le temps le permet certains films seront élaborer  et afficher sous l'étiquette « Film Box Office » (100-399 mots) ou « Film Review » (400 ou plus) (le nombre de mots est basé sur l’Anglais seulement).

(Last update  / Dernière mis-a-jour:  November 05 Novembre
Films are listed the order seen scrolling down. Films seront énumérés en ordre vue défilant vers le bas.)
****************************

11th Montreal International Film Black Festival (MIBFF)
To know where you are going, know where you came from
From September 29 till October 4 2015
11e Festival International du Film Black de Montréal (FIFBM)
Savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va
Du 29 Septembre au 04 Octobre 2015
For more info go to / Pour plus d’info aller a:
**************************************

 44th / e Festival du Nouveau Cinéma de Montréal 
From October 07th to 18th / du 07 au 18 Octobre, 2015
For more information consult program or visit: 
Pour plus d'informations, consulter le programme ou visitez:
**************************************************************

3rd Annual  Au Contraire Film Festival (ACFF)
3e Festival du Film Au Contraire (FFAC) 
 
From October 27 till 30, 2015 in the Maxwell Cummings Auditorium of the Montreal Museum of Fine Arts.
Du 27 au 30 Octobre 2015 dans l'Auditorium Maxwell-Cummings du Musée des Beaux-arts de Montréal.
For more info go to:  http://acff.ca/index.html 
Pour plus d’information aller a: http://acff.ca/french.html
This annual initiative showcases edgy thought provoking films that explore the issues in a way that will change one’s perspectives and help to erase the stigma of mental health. After each screening is a panel discussion involving film participants as well as consumers of mental health services, health professionals, movie directors and audience participation and discussion.  
Cette initiative annuelle met en vedette des films audacieux suscitant la réflexion qui explorent les questions d'une manière qui va changer ses perspectives et aider à effacer la stigmatisation de la santé mentale. Après chaque projection est une causerie réunissant des participants de films ainsi que les consommateurs de services de santé mentale, les professionnels de santé, les réalisateurs de films et la participation et la discussion du public.
*************************************



The Roots Remain / Retour aux Sources, Canada / Cambodia / Cambodge 2014, 77m, Jean-Sébastien Francoeur / Andrew Marchand-Boddy
FONKi is a world-renowned graffiti artist born in France of Cambodian parents – refugees from the Khmer Rouge genocide. FONKi returns to Cambodia to paint a mural in honour of family members who lost their lives during the genocide. While there, FONKi discovers the Cambodia’s artistic universe is undergoing a dynamic revival due mainly to returning Diaspora. This film is a powerful portrayal of an ancient culture destroyed by war and genocide is reborn from the ashes. It also shows that no one can destroy a people’s culture; no matter how much you cut down the roots will always remain. 
FONKi est un artiste de graffiti de renommée mondiale né en France de parents Cambodgiens –  des réfugiés du génocide des Khmers Rouges. FONKi retourne au Cambodge pour peindre une fresque en l'honneur des membres de la famille qui ont perdu leurs vies pendant le génocide. Tandis que là, FONKi découvre l'univers artistique du Cambodge connaît un renouveau dynamique dû principalement au retour de la diaspora. Ce film est un portrait puissant d'une culture ancienne détruite par la guerre et le génocide qui renaît de ses cendres. Il montre également que personne ne peut détruire la culture d'un peuple ; peu importe combien vous coupez les racines resteront toujours.
***************************************

Allende mi Abuello Allende / Beyond my Grandfather Allende, Chile / Chili / Mexico / Mexique 2015, 98m, Marcia Tambutti Allende
In 1970, Salvador Allende was elected president of Chile – the first Marxist to do so through open elections in a Latin American country. On September 11 1973, he was overthrown in a coup d’état led by army General Augusto Pinochet. From 1973 to 1990, Chile was ruled by a military junta.  During the coup d’état, Salvador Allende died of self-inflicted gunshot wounds. 35 years later, his granddaughter – Marcia Tambutti Allende – wishes to break the silence amongst other family members about this tragic past. Part of her research was trying to find old family portraits of the era.
En 1970, Salvador Allende a été élu président du Chili – le premier Marxiste de le faire à travers des élections libres dans un pays d'Amérique Latine. Le 11 Septembre 1973, il a été renversé par un coup d'état dirigé par le général de l'armée Augusto Pinochet. De 1973 à 1990, le Chili a été gouverné par une junte militaire. Pendant le coup d'état, Salvador Allende est mort de blessures par balle auto-infligées. 35 ans plus tard, sa petite-fille – Marcia Tambutti Allende – souhaite de rompre le silence parmi les autres membres de la famille sur ce passé tragique. Une partie de ses recherches essayait de trouver des vieux portraits de famille de l'époque.
********************************************

Imelda, Canada 2014, 14m, Martin Villeneuve
Shot a year after her death in 2012 at the age of 101, filmmaker pays tribute to his paternal grandmother Mélinda Turcotte Villeneuve. He plays the lead role.
Tourné un an après sa mort en 2012 à l'âge de 101 ans, le cinéaste rend hommage à sa grand-mère paternelle Mélinda Turcotte Villeneuve. Il joue le rôle principal.