Wednesday, 6 April 2016

Monthly Film Chronicle – March 2016






Chronique  Mensuelles de Film – Mars 2016   

A monthly chronicle of films (features, medium or shorts) seen throughout the current month from any source. Commentaries will be limited to 99 words or less. Film festivals will be hyperlinked. If time permits certain films will be elaborated on and be posted under the label “Film Box Office” (100-399 words) or “Film Review” (400 or more) (number of words based on English only). 
Une chronique mensuelle de films (long-, moyen- ou court-métrages) vu tout au long du mois en cours de n'importe quelle source. Les commentaires sera limitée à 99 mots ou moins. Les festivals du film seront notés avec un lien hypertexte. Si le temps le permet certains films seront élaborer  et afficher sous l'étiquette « Film Box Office » (100-399 mots) ou « Film Review » (400 ou plus) (le nombre de mots est basé sur l’Anglais seulement).

(Last update  / Dernière mis-a-jour:   March Mars
Films are listed the order seen scrolling down.   Films seront énumérés en ordre vue défilant vers le bas.)
********************************************************************************

Un Arbre dans la Ville, 2015, 5m, Guy St-Pierre
Composer / filmmaker Guy St-Pierre’s ode to urban trees is beautifully atmospheric.
L'ode de Guy St-Pierre (compositeur / cinéaste) pour les arbres urbains est d’une beauté atmosphérique.
*********************************************************************************

 FIFA 2016
Do you hunger for knowledge and have a passion for the Arts? Then ‘The International Festival of Films on Art (FIFA)’ is for you. The 34th edition (March 10th till 20th) offers an exceptional showcase of 170 films from 25 countries.  Screenings and special events will be presented in eight renowned cultural institutions in Montreal’s downtown area. They are (from east to west): Canadian Centre for Architecture, Museum of Fine Arts in Montreal, McCord Museum, Phi Centre, Place des Arts, Pointe-à-Calière - City of Archaeology and History of Montreal, Society for Arts and Technology (SAT),  Grande Bibliothèque BAnQ.
Avez-vous soif de connaissances et une passion pour les Arts? Alors,  ‘le Festival International du Film sur l'Art (FIFA)’ est la pour vous. La 34e édition (du 10 au 20 Mars) offre une vitrine exceptionnelle de 170 films provenant de 25 pays. Projections et événements spéciaux seront présentés dans  huit institutions culturelles de renom dans la région du centre-ville de Montréal. Ils sont (de l'est en l’ouest): Centre Canadien d’Architecture, Musée des Beaux-arts de Montréal, Musée McCord, Centre Phi, Place des Arts, Pointe-à-Calière - Cité d’Archéologie et d’Histoire de Montréal, Société des Arts Technologiques (SAT), Grande Bibliothèque de BAnQ.
For more info / Pour plus d'infos : http://www.artfifa.com , 514-874-9972, info@artfifa.com


********************************************************************

10 Cloverfield Lane, United States / États-Unis  2016, 103m, Dan Trachtenberg
This quasi-spiritual successor to Cloverfield (2008) is an in camera psychological drama with elements of science fiction about three individuals – two men and one woman – ‘surviving’ in a self-made bunker located in the middle of nowhere after an alleged ‘apocalyptic’ attack. The film echoes many classic tales of the same genre but mainly Christoph Behl’s The Desert and H.G. Wells’ War of the Worlds. The tight cast consists of Mary Elizabeth Winstead as Michelle, John Goodman, in his most ‘frightening’ role as Howard and John Gallagher Jr. as Emmett. The ending was somewhat disappointing and contrived.
Ce successeur quasi-spirituel à Cloverfield (2008) est un drame psychologique à huis clos, avec des éléments de science-fiction, au sujet de trois personnes qui « survivre » dans un self-made bunker au milieu de nulle part après une attaque« apocalyptique ». Le film fait écho à de nombreux contes classiques du même genre, mais surtout Le Désert de Christoph Behl et La Guerre des Mondes de H.G. Wells. Le casting serré se compose de Mary Elizabeth Winstead comme Michelle, John Goodman, dans son rôle le plus «effrayant», comme Howard et John Gallagher Jr. comme Emmett. La fin était un peu décevante et artificiel.