Wednesday, 15 March 2017

Le FIFA 2017 – Chronicle of films seen



Le FIFA 2017 – Chronique de films vus:


Click below for last year’s articles / Cliquer ci-dessous pour les articles de l’année dernier:

Below find a run-down of all the films seen at this year’s festival. Updates will appear on a frequent basis (hopefully once a day) so please visit frequently.
Un aperçu de tous les films vus au festival de cette année. Les mises à jour apparaîtra fréquent (j’espère une fois par jour), donc veuillez visiter fréquemment.

(Last updated / Dernière mis-a-jour: May 18 Mai 2017
Films are listed in ascending order – the most recently seen on the top
Films sont énumérés par ordre – le plus récemment vu sur le haut de la page)

After / Après:

During / Au Cours Du:



Agatha Christie Contre Hercule Poirot : Qui a Tué Roger Ackroyd?, France 2016, 57m12s, Jean-Christophe Klotz
One of most famous and long-lived characters created by Agatha Christie (1890-1976), is that of detective Hercule Poirot. The Murder of Roger Ackroyd (1926), the third novel to feature the famed detective, is one of Agatha Christie’s most controversial novels due to a highly original stratagem: the killer himself is the narrator. Pierre Bayard, literature professor and psychoanalyst, wants to stage a theatrical version of the novel. Upon deconstructing the novel, he is led to a stunning conclusion.
The dubbing was too close to the original language which made it very hard to understand what was being said.
L'un des personnages le plus célèbres et de longue durée créé par Agatha Christie (1890-1976), est celui du détective Hercule Poirot. Qui a Tué Roger Ackroyd (1926), le troisième roman mettant en vedette le célèbre détective, est l'un des romans les plus controversé d'Agatha Christie en raison d'un stratagème très original: le tueur lui-même est le narrateur. Pierre Bayard, professeur de littérature et psychanalyste, veut mettre en scène une version théâtrale du roman. En déconstruisant le roman, il est conduit à une conclusion étonnante.
Le doublage était trop proche de la langue originale qui rendait très difficile de comprendre ce qui se disait.



Live Art: Take Me (I'm Yours), France 2016, 25m48s, Heinz Pierre Schwerfel 
In 1995, an exhibition, curated by Christian Boltanski and Hans Ulrich Obrist was held at the Serpentine Gallery in London, England. The project titled, Live Art: Take Me (I'm Yours), was unusual in that visitors were encouraged to take whatever they wanted to. In 2015 at la Monnaie de Paris, the exhibition is recreated, featuring works by more than 20 artists. All visitors were given tote bags.
En 1995, une exposition, organisée par Christian Boltanski et Hans Ulrich Obrist, a eu lieu à la Serpentine Gallery de Londres, en Angleterre. Le projet intitulé Live Art: Take Me (I'm Yours), était inhabituel dans la mesure où les visiteurs étaient encouragés de prendre tout ce qu'ils voulaient. En 2015, à la Monnaie de Paris, l'exposition est recréée, avec des œuvres de plus de 20 artistes. Tous les visiteurs ont reçu des tote bags.

Gibraltar Point (Transformed), Canada 2017, 6m7s, Penny McCann
This film was created during a residency at Artscape Gibraltar Point on Toronto Island. Her use of hand-processing techniques has created a landscape transcending the observable, edging it towards the subliminal.
Ce film a été créé lors d'une résidence à Artscape Gibraltar Point sur l'île de Toronto. Son utilisation de techniques de traitement manuel a créé un paysage qui transcende l'observable, en l'orientant vers le subliminal.

Des Lois des Dialogues,  Canada 2016, 42m, Mario Côté
Three modern-day philosophers played by three filmmakers: Alain Fleischer, Micheline Lanctôt and André S Labarth – take a stroll on a pleasant summer’s day. As they do so, they discuss the ideal systems on how to ensure that the community lives together in complete harmony. This piece is loosely based on Plato’s last dialogues, The Laws.
Trois philosophes modernes   joués par trois cinéastes: Alain Fleischer, Micheline Lanctôt et André S Labarth   se promener le jour d'été agréable. Au fur et à mesure, ils discutent des systèmes idéaux sur la façon de s'assurer que la communauté vit ensemble en parfaite harmonie. Cette pièce est vaguement basée sur Les Lois, le dernier dialogue de Platon.

Dark Adaptation, Canada 2016, 14m20s, Chris Gehman
Experimenting with alternative optical systems (refraction and thin-film interference), this film displays dazzling arrays of colour and light.
En expérimentant avec des systèmes optiques alternatifs (réfraction et interférences en film mince), ce film expose des tableaux éblouissants de couleur et de lumière.

Battles / Batailles, Canada 2016, 3m41s, Karen Pinette Fontaine
Karen decides to turn her life around – she leaves the party, where alcohol, cigarettes and drugs abound, to go into battle for her ‘sisters’. In doing so, she rediscovers her pride in being First Nation.
Karen décide de changer sa vie elle quitte la partie, où l'alcool, les cigarettes et les drogues ne manquent pas, pour aller au combat pour ses « sœurs ». En le faisant, elle redécouvre sa fierté d'être Première Nation.

The Crimson Tongue / La Langue Rouge, Belgium / Belgique 2016, 69m, Violaine De Villers

Filmmaker paints an intimate portrait of artist Walter Swennen (born in Brussels in 1946) as he invites the viewer into Swennen’s workshop. Swennen paints philosophically – not in a serious sense as with the ancient philosophers, but in a whimsical childlike manner. In doing so, we are drawn into his creatively imaginative wacky world. Thus we are engaged in a thoughtful but playful dialogue between the movements of his mind and the substance of his works, between a way of being and a way of painting.
Le cinéaste peint un portrait intime de l'artiste Walter Swennen (né à Bruxelles en 1946) alors qu'il invite le spectateur à l'atelier de Swennen. Swennen peint philosophiquement pas dans le sens sérieuse comme les anciens philosophes, mais d'une manière capricieuse et infantile. Ce faisant, nous sommes attirés par son univers d'une manière créative, imaginatif et rude. Ainsi, nous sommes engagés dans un dialogue réfléchi mais ludique entre les mouvements de son esprit et la substance de ses œuvres, entre une manière d'être et un mode de peinture.


Broken, Canada 2016, 68m, Lynne Spencer
For several, one’s identity is molded by his/hers chosen profession. What happens when life deals a devastating blow – due to an accident or a debilitating illness one must make a drastic change in their career choice? By the late 2000s, ballet dancer, Simone Orlando was at the pinnacle of her career. She had become principal dancer for the Ballet BC in Vancouver. While working on a new ballet, she suffered a severe hip injury. By interweaving interviews and unreleased clips from rehearsals and performances by Ballet BC, this first documentary by Spencer is a touching and inspiring story.
Pour plusieurs, son identité est moulée par sa profession choisie. Que se passe-t-il lorsque la vie inflige un coup dévastateur en raison d'un accident ou d'une maladie débilitante, il faut changer radicalement son choix de carrière? À la fin des années 2000, la danseuse de ballet, Simone Orlando était au sommet de sa carrière. Elle était devenue la danseuse principale du Ballet BC à Vancouver. En travaillant sur un nouveau ballet, elle a subi une grave blessure à la hanche. En entrelaçant des interviews et des clips inédits des répétitions et des performances de Ballet BC, ce premier documentaire de Spencer est une histoire touchante et inspirante.


Récits Plastiques, Canada 2016, 6m, Sylvie Laliberté
Using figures modeled with plasticine, Laliberté creates an alternate world whose peaceful existence is threatened by a powerful outside force.
En utilisant des figures modelées avec de la plasticine, Laliberté crée un monde alternatif dont l'existence pacifique est menacée par une puissante force extérieure.

Braille Music, United Kingdom / Royaume-Uni 2017, 81m, Michael House
Six professional musicians, all of whom are blind, unite in a London studio to record a tribute to Louis Braille (1809-1852). To understand how Braille’s code can give blind musicians equal access to scores, one of the musicians James Risdon travels to Paris to discover the history of this invaluable invention and the man responsible for it. 
Six musiciens professionnels, tous aveugles, se réunissent dans un studio Londonien pour enregistrer un hommage à Louis Braille (1809-1852). Pour comprendre comment le code de Braille peut donner aux musiciens aveugles un accès égal aux partitions, l'un des musiciens James Risdon se rend à Paris pour découvrir l'histoire de cette inestimable invention et l'homme responsable.

Buster Keaton, un Génie Brisé par Hollywood, France 2016, 54m, Jean-Baptiste Péretié
It is well known that many Hollywood studios put greed ahead of art. Many potential classics have been ruined by studio meddling (click here for a short list). As well, the careers of many geniuses were ruined when they were seduced by Hollywood. This film, consisting entirely of archival images, revisits one of these: Buster Keaton (1895-1966; actor, director, producer, writer, and stunt performer). This informative and vital film allows the viewer to discover or to rediscover a cinematic genius and establish him in his rightful place.

Il est bien connu que beaucoup de studios d'Hollywood mettent l'avidité devant l'art. Beaucoup de classiques potentiels ont été ruinés par l'ingérence de studio (cliquez ici pour une courte liste). De plus, les carrières de nombreux génies ont été ruinées lorsqu'elles ont été séduites par Hollywood. Ce film, composé entièrement d'images d'archives, revisite l'un de ces: Buster Keaton (1895-1966, acteur, réalisateur, producteur, écrivain et cascadeur). Ce film informatif et vital permet au spectateur de découvrir ou de redécouvrir un génie cinématographique et de l'établir à sa place légitime.

Les Yeux dans les Yeux, Canada 2016, 4m, Chantal DuPont
A playful performance video of filmmaker interacting with objects placed in front of her eyes.
Une performance ludique du cinéaste interagissant avec des objets placés devant ses yeux.

Zeile für Zeile / Line by Line, Germany / Allemagne 2014, 33m, Hauke Harder / Viola Rusche
Agnieszka Dziubak’s performance of Ernstalbrecht Stiebler’s work for cello Sequenz II alternates with the German composer’s thoughts on slowness, repetition, space, reduction, resonance, vitality, and emotion.
La performance d’Agnieszka Dziubak de Sequenz II, l’œuvre pour violoncelle d’Ernstalbrecht Stiebler, alterne avec les pensées du compositeur Allemand sur la lenteur, la répétition, l'espace, la réduction, la résonance, la vitalité et l'émotion.




Une Maison, un Artiste - Victor Hugo, une Île pour Exil,  France 2016, 26m, François Chayé
Poet, novelist, and dramatist, Victor Hugo (1802-1885), openly opposed Louis Napoleon’s (Napoleon III) seizure of complete power in 1851. He declared him to be a traitor, and thus was forced into exile; at first to Brussels, then to Jersey, and finally, settling at Hauteville House in Saint Peter Port, Guernsey. Here he would live with his family from October 1855 until 1870. To ensure that he would not be expelled, he bought the house in May 1856. This house was refurbished to reflect his world. As well, this is the period that Hugo wrote his greatest novels.
Poète, romancier et dramaturge, Victor Hugo (1802-1885), opposé ouvertement la saisie de tout pouvoir en 1851 de Louis Napoléon (Napoléon III). Il lui a déclaré d’être un traître, et donc a été contraint à l'exil; d'abord à Bruxelles, puis à Jersey, et enfin, s'installent à Hauteville House à Saint Pierre Port, à Guernesey. Ici, il vivrait avec sa famille d'Octobre 1855 à 1870. Pour s'assurer qu'il ne serait pas expulsé, il a acheté la maison en Mai 1856. Cette maison a été rénovée pour refléter son monde. De plus, c'est la période pendant laquelle Hugo a écrit ses meilleurs romans.

Before / Avant:

Der Stehgeiger, le Violoniste Debout, Canada 2016, 46m, Sébastien Ventura
Montreal-born violinist Alexandre Da Costa shows an uncommon interest in becoming a musician very early in his life. Filmmaker follows Da Costa as he records a unique album with the Vienna Symphony. It is unconventional due to his innovative arrangements and his methods of both conducting the orchestra and playing his violin. As well, the violinist discusses his attachment to Vienna, his musical vision and his profession.

Alexandre Da Costa, violoniste né à Montréal, montré un intérêt rare à devenir musicien très tôt dans sa vie. Le cinéaste suit Da Costa alors qu’il enregistre un album exceptionnel avec l'Orchestre Symphonique de Vienne. Il n'est pas conventionnel en raison de ses arrangements novateurs et de ses méthodes à la fois de diriger l'orchestre et de jouer son violon. De plus, le violoniste discute de son attachement à Vienne, de sa vision musicale et de son métier.

Ayham Ahmad - The Pianist of Yarmouk,  Germany / Allemagne 2016, 30m, Carmen Belaschk / Günter Atteln
Ayham Ahmad was born in 1988 in Yarmouk, a Palestinian refugee camp in southern Damascus. His parents were forced to flee Palestine due to the Israeli occupation. His father, who is a violinist and musical instrument maker, encouraged him to become a musician. When civil war breaks out in Syria in 2011, Ayham resists by singing and playing his un-tuned piano on the streets of Yarmouk. This doesn’t last as Ahmad faces threats from Assad’s regime and jihadists of the Islamic State. He is silenced and flees to Munich. Another ode to the power of music.

Ayham Ahmad est né en 1988 à Yarmouk, un camp de réfugiés Palestinien dans le sud de Damas. Ses parents ont été forcés de fuir la Palestine en raison de l'occupation Israélienne. Son père, qui est un violoniste et un fabricant d'instruments de musiques, l'a encouragé à devenir musicien. Lorsque la guerre civile éclate en Syrie en 2011, Ayham résiste en chantant et en jouant son piano désaccordé dans les rues de Yarmouk. Cela ne dure pas alors qu'Ahmad fait face à des menaces du régime d'Assad et des djihadistes de l'État Islamique. Il est réduit au silence et se sauve à Munich. Une autre ode à la puissance de la musique.

Hitler’s Games - Berlin 1936 / Les Jeux d’Hitler - Berlin 1936, France 2016, 87m, Jérôme Prieur
In 1931, Berlin won the bid to host the 1936 Summer Olympics. At first Hitler wanted to cancel the games being held in Berlin. But he quickly saw that the Games could be an opportunity to promote his government and ideals of racial supremacy and to ‘prove’ to the rest of the world that rumours of atrocities were ‘false’. Using only archival images, this documentary details the sweeping propaganda operation launched by Hitler in 1933. Can we trust anything we see, hear and read in the media?

En 1931, Berlin avait décroché d'accueillir les Jeux Olympiques d'Été de 1936. Au début, Hitler voulait annuler les jeux à Berlin. Mais il a rapidement vu que les Jeux pouvaient être l'occasion de promouvoir son gouvernement et ses idéaux de suprématie raciale et de «prouver» au reste du monde que les rumeurs d'atrocités étaient «fausses». En utilisant uniquement des images d'archives, ce documentaire détaille l'opération de propagande radicale lancée par Hitler en 1933. Peut-on faire confiance à tout ce que nous voyons, entendons et lisons dans les médias?

A Shape of Time - The Composer Jō Kondō, Germany / Allemagne 100m, Hauke Harder / Viola Rusche
Jō Kondō (born 1947 in Tokyo) is a composer of contemporary classical music. Filmmakers follow Kondō as he reflects upon his music which is composed intuitively yet highly abstract, and without clear direction yet not without form. To his countrymen it sounds western; to westerners – Japanese. The composer wants his music to appear ‘normal’. The filmmakers took the same approach in making the film.

Jō Kondō (né en 1947 à Tokyo) est un compositeur de musique classique contemporaine. Les cinéastes suivent Kondō alors qu'il réfléchit sur sa musique qui est composée intuitivement mais très abstraite, et sans direction claire, mais pas sans forme. Pour ses compatriotes, il semble occidental; pour les Occidentaux Japonais. Le compositeur veut que sa musique apparaisse d’être «normale». Les cinéastes ont adopté la même approche pour faire le film.


Science Fiction aus der Vergangenheit / Science Fiction from the Past, Germany / Allemagne 2016, 59m30s, Uli Aumüller
In June 1910, two expeditions led by Robert F. Scott (England) and Roald Amundsen (Norway) embarked on a race to the South Pole. Composer Miroslav Srnka and librettist Tom Holloway collaborate in an opera based on this theme. They not only wanted to bring out the physical hardships of Scott and Amundsen, but also to explore their ambition, arrogance and adventurous spirit. This ambitious stage production was performed by the Bavarian State Opera and featured Franco-Mexican singer Roland Villazon. South Pole was premiered at the National Theater, Munich on February 3rd, 2016.

En Juin 1910, deux expéditions dirigées par Robert F. Scott (Angleterre) et Roald Amundsen (Norvège) ont entrepris une course vers le Pôle Sud. Le compositeur Miroslav Srnka et le librettiste Tom Holloway collaborent dans un opéra basé sur ce thème. Ils ont non seulement voulu faire ressortir les épreuves physiques de Scott et Amundsen, mais aussi d’explorer leur ambition, leur arrogance et leur esprit d'aventure. Cette ambitieuse production en scène a été réalisée par l'Opéra d'Etat de Bavière et mettant en vedette le chanteur Franco-Mexicain Roland Villazon. La première de South Pole a eu lieue au Théâtre National de Munich le 3 Février 2016.

Zhu Xiao-Mei: How Bach Defeated Mao, Germany / Allemagne 2016, 58m, Paul Smaczny
Pianist Zhu Xiao-Mei (born 1949 in Shanghai, China) was a child prodigy. By the age of 8, she was giving recitals on Beijing radio and television. Two years later, she attended the National School of Music for exceptionally gifted children, and also the Central Conservatory of Music. In 1980, after experiencing the consequences of Mao’s regime and the Cultural Revolution, she left China and settled in Paris. Filmmaker follows her as she tours China for the first time in over thirty years. She discovers a China that has been radically transformed.

Le pianiste Zhu Xiao-Mei (né en 1949 à Shanghai, en Chine) était un enfant prodige. À l'âge de 8 ans, elle donnait des récitals sur la radio et la télévision de Beijing. Deux ans plus tard, elle allait a l'École Nationale de Musique pour les enfants exceptionnellement doués, et aussi le Conservatoire Central de Musique. En 1980, après avoir connu les conséquences du régime de Mao et de la Révolution Culturelle, elle a quitté la Chine et s'est installée à Paris. Le cinéaste la suit alors qu'elle voyage en Chine pour la première fois depuis plus de trente ans. Elle découvre une Chine radicalement transformée.




Focus on Marshalore, Canada
From
You Must Remember This
Eight videos/films by multidisciplinary artist Marshalore, who co-founded Vehicule Press and Vidéo Véhicule. Based upon these eight representations, I felt that her ‘artistry’ was ‘low budget’, amateurish and a manifestation of one who is INSANE!
Huit vidéos/films de l'artiste pluridisciplinaire Marshalore, qui a co-fondé Vehicule Press et Vidéo Véhicule. Sur la base de ces huit représentations, j'ai senti que son «art» était «faible budget», amateur et une manifestation de qu’elle qu’un qui est folle!
Vers le Capitalisme, 1977, 17m
Using a magazine, a leather glove and a jar of Vaseline, the artist performs the same erotic ritual in three different situations.
En utilisant un magazine, un gant en cuir et un pot de Vaseline, l'artiste effectue le même rituel érotique dans trois situations différentes.
Un Ode per un Concettualismo Italiano / An Ode to Italian Conceptualism, 1977, 18m24s
A soundtrack consisting of music by Verdi and by Morricone, with still photos of Italian architecture and from the spaghetti western.
Une bande sonore composée de musique de Verdi et Morricone, avec des photos fixes de l'architecture Italienne et du spaghetti western.
TROP(E)ISME, 1980, 14m16s
Five modes of animal-like behaviour: it was more like watching 15 minutes of insanity.
Cinq modes de comportement animal: c'était plus comme regarder 15 minutes de folie
Street Actions, 1977, 6m43s
Artist improvises on a Montreal street corner.
L'artiste improvise sur un coin de rue de Montréal.
Ruelle - en Perspective, 1977, 10m46s
Artist performs various rather pointless actions in a back alley.
L'artiste accomplit diverses actions plutôt inutiles dans une ruelle.
Orpheus in the Netherland, 1979, 20m
A video documenting a solo performance in Amsterdam. The performance is characterized by high contrast lighting, slow and minimal body movements, and pre-recorded sound.  
Une vidéo documentant une performance solo à Amsterdam. La performance est caractérisée par un éclairage à contraste élevé, des mouvements de corps lents et minimes, et un son préenregistré.
You Must Remember This, 1979, 26m
This autobiographical film depicts the pressures facing women in living up to the socially acceptable standards in regards to their femininity.
Ce film autobiographique décrit les pressions auxquelles sont confrontées les femmes en respectant les normes socialement acceptables en ce qui concerne leur féminité.
Dutch Light - Textual Actions, 1981, 22m

This experimental film strangely mixes imagery and text. This not only brings out their similarities but also conveys the artist’s fondness of Dutch culture. The film also pays tribute to the invention of oil painting by Jan Van Eyck (before circa 1390 - July 9, 1441. It also informs us, that this invention was based on the special quality of Dutch light.
Ce film expérimental mélange étrangement l'imagerie et le texte. Cela ne fait pas seulement ressortir leurs similitudes, mais transmet également l'amour de l'artiste de la culture Néerlandaise. Le film rend également hommage à l'invention de la peinture à l'huile par Jan Van Eyck (avant environ 1390 - 9 Juillet 1441). Ca nous informe également que cette invention était basée sur la qualité spéciale de la lumière Hollandaise.

My Father's Tools, Canada 2017, 6m30s, Heather Condo (Wapikoni)
An observational film, featuring Steven Jerome, that instructs the viewer on the traditions concerning the art of Mi’kmaq basket making. A vital film intended to preserve a cultural heritage for future generations.
Un film d'observation, mettant en vedette Steven Jerome, qui instruit le spectateur sur les traditions concernant l'artisanat traditionnel des Mi'kmaq. Un film vital destiné à préserver un patrimoine culturel pour les générations futures.