Sunday, 5 June 2011

The Conspirator / Le Conspirateur by / par Robert Redford

A historical thriller that brings to light the larger and more complex conspiracy to disrupt the federal government after the American Civil War (1861-1865) and to quickly execute those involved. After a massive man-hunt, one woman, Mary Surratt (Robin Wright), among the eight arrested and charged for assassinating President Lincoln and their part in the conspiracy. She was the owner of the boarding-house in Maryland where the actor John Wilkes Booth (Toby Kebbell) and the others, including her son John (Johnny Simmons) who had escaped, met to plan the attacks. At the time President Lincoln's assassination was the most shocking murder in U.S. history and threatened to polarize the nation still reeling from a brutal civil war. Many in the government desired to vengefully have someone pay for this crime against the people and Mary Surratt was a convenient ‘scapegoat’. Her son was the target of a massive manhunt.
Frederick Aiken (James McAvoy), 28-year-old Union war-hero, is assigned to defend Mary Surratt. At first he believes she is guilty, but soon realises that she is being used as bait to capture her son. Did Mary know of the plot against Lincoln and the government? If innocent, would she be willing to give up her son?
For the sake of expediency, Secretary of State Edwin Stanton (Kevin Kline) and Judge Advocate General Joseph Holt (Danny Huston) ordered that the case be tried in a military tribunal even though Mary Surratt was a civilian.
As one views this chronicle of an important chapter in American history, the thought enters our mind; ‘has anything really changed: the Kennedy assassinations, the Twin Towers September 11th 2001 etc?’

  Un thriller historique qui met en lumière la conspiration plus vaste et plus complexe, celui de perturber le gouvernement fédéral après la Guerre Civil Américaine (1861-1865) et d'exécuter rapidement ceux impliqués. Après une chasse à l'homme massive, une femme, Mary Surratt (Robin Wright), parmi les huit arrêtés et inculpé pour assassiner le président Lincoln et leur part dans la conspiration. Elle est propriétaire de la pension de famille en Maryland où l’acteur John Wilkes Booth (Toby Kebbell) et les autres, y compris son fils John (Johnny Simmons) qui s'était échappé, se sont réunis pour planifier les attaques.
Lors que l'assassinat du président Lincoln était le meurtre plus bouleversant dans l’histoire Américaine et menaçait de polariser la nation encore ébranlés par une Guerre Civile brutal. Beaucoup dans le gouvernement souhait vengeance. Quelqu'un doit payer pour ce crime contre le peuple et Mary Suratt était le « bouc émissaire » commode. Son fils a été la cible d'une chasse à l'homme massive.
Frederick Aiken (James McAvoy), âgé de 28 ans et un héros de la guerre pour L’Union, est affecté à la défense de Mary Surratt. Au début, il croit qu'elle est coupable, mais bientôt il se rend compte qu'elle est utilisée comme appât pour capturer son fils. Est-ce que Mary était au courant du complot contre Lincoln et le gouvernement? Si innocent, est qu’elle serait prête à renoncer son fils?
Pour des raisons de convenance, le Secrétaire d'État Edwin Stanton (Kevin Kline) et le Juge-Avocat Général Joseph Holt (Danny Huston) a ordonnée que l'affaire soit jugée dans un tribunal militaire malgré que Mary Surratt fût un civil.
Comme on considère cette chronique d'un chapitre important dans l'histoire Américaine, la pensée pénètre dans notre esprit. «Est que les choses a vraiment changé: les assassinats des Kennedy, les tours jumelle du  World Trade Center  le 11 Septembre 2001 etc.?»