Thursday, 28 February 2019

Monthly Film Chronicle – November - December 2018


Chronique Mensuelles de Film – Novembre - Décembre 2018



A monthly chronicle of films (features, medium or shorts) seen throughout the current month from any source. Commentaries will be limited to 99 words or less. Film festivals will be hyperlinked. If time permits certain films will be elaborated on and be posted under the label “Film Box Office” (100-399 words) or “Film Review” (400 or more) (number of words based on English only).
Une chronique mensuelle de films (long-, moyen- ou court-métrages) vu tout au long du mois en cours de n'importe quelle source. Les commentaires sera limitée à 99 mots ou moins. Les festivals du film seront notés avec un lien hypertexte. Si le temps le permet certains films seront élaborer et afficher sous l'étiquette « Film Box Office » (100-399 mots) ou « Film Review » (400 ou plus) (le nombre de mots est basé sur l’Anglais seulement).

(Last update / Dernière mis-a-jour: April 05 Avril, 2019
Films are listed the order seen scrolling down.
Films seront énumérés en ordre vue défilant vers le bas.)
******************************************************************************

21e Rencontres Internationale du Documentaire de Montréal (RIDM)
21st Montreal International Documentary Festival (RIDM)

Preliminary / Préliminaire
From November 08 to 18, 2018, 157 films from 47 countries; 48 spoken languages; 187 screenings plus a host of parallel activities in the following venues: the Cinémathèque Québécois, Quartier Latin, Concordia University (Théâtre Hall), Cinéma du Parc, Cinéma du Musée, Cinéma Moderne, BANQ and Centre Pierre-Péladeau.
Du 08 au 18 Novembre 2018, 157 films provenant de 47 pays; 48 langues parlées; 187 séances et en plus d'une foule d'activités parallèles dans les lieux suivants: le Cinémathèque Québécois, le Quartier Latin, l’Université Concordia (Théâtre Hall), le Cinéma du Parc, le Cinéma du Musée, le Cinéma Moderne, BANQ et le Centre Pierre-Péladeau.
For more information please consult program or visit:
Pour plus d'informations, consulter le programme ou visitez:
Email / Courriel: info@ridm.qc.ca
Link to article / Lien a l’article
******************************************************************************

Cinemania 24e édition 2018



From November 1st till 11th  
Du 1 au 11 Novembre
For more information, please go to:
Pour plus d'information, veuillez aller a :
or consult the catalogue
ou consulter le catalogue
******************************************************************************



Trench 11, Canada 2017, 90m, Leo Scherman

World War I nears its end and the Germans are willing to do anything to save face. Lt. Berton is a Canadian soldier who barely survives a bombed out trench. Three months later, he is living a peaceful existence with his French girlfriend, Veronique, on her father’s farm. He has no wish to return to duty, but his superiors have other plans. They want him and a team of American military personnel to infiltrate a German bunker suspected of having created a deadly biological weapon. But Berton and his team soon come face-to-face with an even more sinister horror…

La Première Guerre Mondiale touche à sa fin et les Allemands sont prêts à tout pour sauver la face. Le lieutenant Berton est un soldat Canadien qui a survit à peine dans une tranchée bombardée. Trois mois plus tard, il vit avec Véronique sa petite amie Française, dans la ferme de son père. Il ne souhaite pas de retourner au service, mais ses supérieurs ont d'autres plans. Ils veulent que lui et une équipe de l'armée Américaine infiltrent un bunker Allemand soupçonné d'avoir créé une arme biologique meurtrière. Mais Berton et son équipe se retrouvent bientôt face à une horreur encore plus sinistre…


At Eternity’s Gate / À la Porte de l’Éternité, United States / États-Unis / United Kingdom / Royaume-Uni / France / Switzerland  / Suisse 2018, 110m, Julian Schnabel


************************************************************************

Star Trek: A showcase of fan productions seen
Star Trek: une vitrine de productions de fans vus
An ongoing project / Un projet en cours

“Star Trek fan productions are productions made by fans using elements of the Star Trek franchise. Paramount Pictures, CBS, and their licensees are the only organizations legally allowed to create commercial products with the Star Trek name and trademark.”
«Les productions de fans de Star Trek sont des productions réalisées par des fans utilisant des éléments de la franchise Star Trek. Paramount Pictures, CBS et leurs titulaires de licence sont les seules organisations légalement autorisées à créer des produits commerciaux portant le nom et la marque Star Trek. ”
Wikipédia
Link to article / Lien a l’article
************************************************************************

Brotherhood, Canada / Tunisia / Tunisie / Qatar / Sweden / Suède 2018, 25m, Meryam Joobeur

Mohamed tends his sheep with his wife and two sons. His life is going well until his estranged eldest son Malik unexpectedly returns accompanied with his new wife, who refuses to show her face. It is not long before the tension between father and son reaches a breaking point.
Meryam Joobeur infuses every moment of this wrenching drama with the emotional complexities of family reunions after long periods of estrangement consequentially resulting from past wounds and misunderstandings.
Mohamed s'occupe de ses moutons avec sa femme et ses deux fils. Sa vie va bien jusqu'au retour inattendu de son fils aîné, Malik, accompagné de sa nouvelle épouse, qui refuse de se montrer. La tension entre père et fils ne tarde pas à atteindre un point de rupture.
Meryam Joobeur insuffle à chaque instant de ce drame déchirant la complexité émotionnelle des réunions de famille après de longues périodes d'éloignement consécutives à des blessures et à des incompréhensions passées.
 

Monday, 25 February 2019

LETTRE OUVERTE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE


LE LUNDI 25 FÉVRIER 2019
1
Quartier des spectacles : retrouver ensemble l’espace et l’équilibre
Jacques-André Dupont, Président-directeur général, Festival international de Jazz de
Montréal, Francos de Montréal et MONTRÉAL EN LUMIÈRE et huit autres signataires*
Tours à condos et à bureaux bâties et projetées, arrivée massive de nouveaux
restaurateurs et de commerçants, chantiers divers : il n’y a pas de doute, depuis qu’ils ont
été créés en 2009, le Quartier des spectacles et sa place des Festivals ont entraîné un
important développement au cœur de Montréal. Et c’est tant mieux !
Les dirigeants d’événements se réjouissent d’y avoir participé à leur manière, en mettant
de l’avant des rendez-vous fort populaires qui en sont devenus des produits d’appel. Ils
souhaitent que l’élan se poursuive et, pourquoi pas, qu’il s’inscrive sur les décennies à
venir, tout comme le souhaitent aussi diverses organisations partenaires qui ont à cœur
l’essor du tourisme et la croissance économique de notre ville.
Malheureusement, aujourd’hui, ils sont tous plutôt contraints de faire valoir ensemble la
contrepartie de cet essor fulgurant et de le constater froidement : l’avenir des festivals
avec un grand volet gratuit, dans ce quartier aménagé au coût de 200 millions $, est moins
assuré que jamais.
D’abord, d’un strict point de vue opérationnel, les multiples constructions y ont fait
disparaître les espaces vacants qui servaient autant pour déployer des scènes secondaires
qu’une nécessaire « arrière-scène ». À ces fins, l’espace maximal disponible aux festivals
est passé de 1 000 000 pi2 en 2007 à 500 000 pi2 l’été suivant, ce qui a déjà conduit,
heureusement, la Ville à chercher activement des solutions au problème.
Mais il y a pire, dans la mesure où c’est tout le modèle d’affaires des événements
présentant un important volet gratuit qui en est menacé. Par exemple, lors de son arrivée
dans le quartier en 1986 — aussi bien dire en plein désert alimentaire —, le Festival de
Jazz pouvait compter sur les revenus que lui procuraient les ventes de boissons,
d’aliments et de souvenirs pour financer en bonne partie les activités offertes
gratuitement aux festivaliers. Dans les faits, les revenus captés dans les kiosques officiels
du Festival étaient entièrement réinvestis dans l’événement lui-même, tout comme
l’étaient aussi les revenus essentiels de commandites et de subventions.
Depuis lors, l’équilibre n’existe plus. Les revenus de certains festivals sur le site extérieur
ont fondu de plus de la moitié avec l’arrivée de dizaines de restaurateurs et commerçants
qui, de bon droit, font des affaires d’or durant les événements. Et c’est tant mieux pour
l’urbanisme, l’économie et le dynamisme du quartier, de même que pour la Ville de
Montréal, qui en retire plus de recettes foncières, mais cela a un effet pervers de plus en
plus important.
LETTRE OUVERTE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
LE LUNDI 25 FÉVRIER 2019
2
Après avoir perdu l’essentiel de ses revenus sur le site au profit des restaurateurs et
commerçants environnants, le Festival de Jazz, par exemple, fait face à un manque à
gagner annuel de plusieurs millions de dollars, alors qu’il doit continuer d’assumer
l’entièreté des coûts qui sont, eux, sans cesse en croissance. Des coûts liés, bien sûr, à la
programmation, mais aussi à la technique et aux infrastructures d’accueil, à la sécurité, à
l’innovation et à tout ce qui est incontournable.
Les festivals du Quartier des spectacles sont, pour le moment, parmi les plus importants
au pays, voire au monde, et créent ensemble des retombées touristiques et économiques
qui dépassent les 100 M$ annuellement, tout en offrant aux citoyens un accès gratuit à
des événements, concerts et spectacles de qualité. Le tout génère aussi d’énormes
retombées pour les artistes, les artisans et les employés qui, chaque année, y sont
programmés ou qui y trouvent un emploi.
Aujourd’hui, le succès du Quartier des spectacles a créé un important déséquilibre, qui
met à risque des fleurons de notre métropole. C’est pourquoi nous lançons un appel
urgent à l’ensemble des décideurs publics et aux autres interlocuteurs de la communauté
d’affaires. En somme, à tous ceux qui ont à cœur l’image de Montréal, son
développement économique et touristique, les importantes retombées engendrées par
les festivals et événements — incluant sur les plans social et culturel — et le dynamisme
de son centre-ville.
* Signataires : Michel Leblanc, président et chef de la direction, Chambre de commerce du Montréal
métropolitain, Yves Lalumière, président-directeur général, Tourisme Montréal, Ève Paré, présidentedirectrice
générale, Association des hôtels du Grand Montréal, Jacques Primeau, Président du Conseil du
Partenariat du Quartier des spectacles, Martin Roy, président-directeur général, Regroupement des
événements majeurs internationaux (RÉMI), Festival Mode & Design, Montréal complétement Cirque, Juste
pour rire, Festival International Nuits D’Afrique.
Pour plus d’informations :
PHILIP VANDEN BRANDE | Gestionnaire principal, relations publiques et relations médias, L’Équipe Spectra
T. 514 925 2005 | pvandenbrande@equipespectra.ca

Monthly Film Chronicle – October 2018




Chronique  Mensuelles de Film – Octobre 2018

A monthly chronicle of films (features, medium or shorts) seen throughout the current month from any source. Commentaries will be limited to 99 words or less. Film festivals will be hyperlinked. If time permits certain films will be elaborated on and be posted under the label “Film Box Office” (100-399 words) or “Film Review” (400 or more) (number of words based on English only). 
Une chronique mensuelle de films (long-, moyen- ou court-métrages) vu tout au long du mois en cours de n'importe quelle source. Les commentaires sera limitée à 99 mots ou moins. Les festivals du film seront notés avec un lien hypertexte. Si le temps le permet certains films seront élaborer  et afficher sous l'étiquette « Film Box Office » (100-399 mots) ou « Film Review » (400 ou plus) (le nombre de mots est basé sur l’Anglais seulement).

(Last update  / Dernière mis-a-jour:  March 22 Mars, 2019
Films are listed the order seen scrolling down.   Films seront énumérés en ordre vue défilant vers le bas.)
******************************************************************************

47e Festival du Nouveau Cinéma de Montréal

Innovative and Generous / Innovant et Généreux
From October 03rd to 14th / du 03 au 14 Octobre, 2018
For more information consult program or visit:
Pour plus d'informations, consulter le programme ou visitez:
****************************************************************************

Huluween Film Fest

October 1 -31 Octobre
To view all of the Huluween short films, visit:
Pour voir tous les courts métrages de Huluween, visitez le site:

Carved, Canada 2018, 5m19s, Justin Harding
A very valuable lesson learned – DON'T LET YOUR CHILDREN CHOOSE THE PUMPKIN TO CARVE INTO A JACK’O’LANTERN FOR HULUWEEN. Great film, excellent and comical.
Une leçon très utile apprise NE LAISSEZ PAS VOS ENFANTS DE CHOISIR LE CITROU POUR SE RENDRE DANS UN JACK’O’LANTERN POUR HULUWEEN.  Un film fantastique, excellent et comique.

The Rizzle, Australia / Australie 2018, 4m21s, Josh Tanner
Elena loves to watch films from the Roaring 20s. On this particular evening she sees one film that comes with a dare… BEWARE TO THOSE WHO SURF THE INTERNET WHEN HULUWEEN IS JUST AROUND THE CORNER. Spooky!
Elena adore de regarder des films des années folles. Ce soir-là, elle voit un film qui vient avec un défi… MEFIEZ A CEUX QUI SURFENT SUR INTERNET LORSQUE HULUWEEN SE RETROUVE AUTOUR DU COIN. Effrayant!

The Gillymuck, United States / États-Unis 2018, 4m28s, Dan Samiljan
The Gillymuck is cute and cuddly, but don’t ever mock it –
ESPECIALLY DURING HULUWEEN.
Le Gillymuck est mignon et câlin, mais ne vous moquez jamais de lui SURTOUT PENDANT HULUWEEN.

Haunted: Horrifying Sounds from Beyond the Grave, United States / États-Unis 2018, 5m48s, Rodney Ascher
An experimental musician is seeking original sounds from beyond the grave. Unable to find anything in graveyards, he records his mother as she dies on the hospital bed. He finds them but were they worth it?
Un musicien expérimental recherche des sons originaux d'outre-tombe. Incapable de trouver quoi que ce soit dans les cimetières, il enregistre sa mère alors qu'elle meurt sur le lit d'hôpital. Il les trouve mais en valaient-ils la peine?

Lippy, United Kingdom / Royaume-Uni 2018, 5m3s, Lucy Campbell
DON’T GET CAUGHT SHOPLIFTING ON HULUWEEN.
NE PAS SE FAIRE PRENDRE SHOPLIFTING PENDANT HULUWEEN.

The Box, United States / États-Unis 2018, 4m, Jessica Curtright /  Santiago C. Tapia
A little boy playing wizard in the woods finds an ancient box with two rules written on its surface:
1: Don't break the circle.
2: Don't open
He ignores them both...
Un petit garçon jouant au sorcier dans les bois trouve une boîte ancienne avec deux règles écrites sur sa surface:
1: Ne casse pas le cercle.
2: Ne pas ouvrir
Il les ignore tous les deux ...

The Hug, United States / États-Unis 2018, 5m9s, Jack Bishop / Justin Nijm
It's Aden’s birthday and he is celebrating it at a pizza arcade. He wants to see the animatronic panda show but the manager says it’s off duty. Aden doesn’t agree; steals the key; and turns it on…
C'est l'anniversaire d'Aden et il le célèbre dans une galerie de pizza. Il veut voir le spectacle de panda animatronique mais le manager dit qu’il n’est pas en service. Aden n'est pas d'accord; vole la clé; et l'allume…

Urn, United Kingdom / Royaume-Uni 2018, 4m16s, Ben Steiner
An angry young woman is attempting to break away from her past by throwing her mother’s ashes in the lake where she grew up. This is more difficult than expected... her mother won't let her go.
Une jeune femme en colère tente de rompre avec son passé en jetant les cendres de sa mère dans le lac où elle a grandi. C'est plus difficile que prévu ... sa mère ne la laissera pas partir.
****************************************************************************

El Aguacate / The Avocado, United States / États-Unis 2018, 10m39s, Darwin Serink
Raul and Rosa have worked together as janitorial staff for an office building for quite a while and have developed a strong friendship for each other. Mustering up all the courage he has, he finally asks her out on a date. She says yes. On the day of the rendezvous, Raul gets an unexpected knock on the door that will change his life forever…
Raul et Rosa travaillent ensemble depuis un certain temps comme personnel de nettoyage et d'entretien dans un immeuble à bureaux et ont noué des liens d'amitié forts. Rassemblant tout son courage, il l'invite finalement à sortir avec lui. Elle dit oui. Le jour du rendez-vous, Raul reçoit un coup inattendu à la porte qui changera sa vie pour toujours…
****************************************************************************

21e Rencontres Internationale du Documentaire de Montréal (RIDM)
21st Montreal International Documentary Festival (RIDM)

Preliminary / Préliminaire
From November 08 to 18, 2018, 157 films from 47 countries; 48 spoken languages; 187 screenings plus a host of parallel activities in the following venues: the Cinémathèque Québécois, Quartier Latin, Concordia University (Théâtre Hall), Cinéma du Parc, Cinéma du Musée, Cinéma Moderne, BANQ and Centre Pierre-Péladeau.
Du 08 au 18 Novembre 2018, 157 films provenant de 47 pays; 48 langues parlées; 187 séances et en plus d'une foule d'activités parallèles dans les lieux suivants: le Cinémathèque Québécois, le Quartier Latin, l’Université Concordia (Théâtre Hall), le Cinéma du Parc, le Cinéma du Musée, le Cinéma Moderne, BANQ et le Centre Pierre-Péladeau.
For more information please consult program or visit:
Pour plus d'informations, consulter le programme ou visitez:
Email / Courriel: info@ridm.qc.ca
******************************************************************************


Reach, United States / États-Unis 2018, 92m, Leif Rokesh


As he sits in front of his computer on the morning of his first day as a senior, Steven Turano is contemplating suicide. His father, a widowed police officer, interrupts him. As they head towards the school, it becomes apparent that Steven deeply resents his father, who relentlessly puts him down. At school, he’s bullied by Richard, a snarky queer drama geek, and former-best-friend-turned-foe, Nick Perkins. Nick confronts him in the hallway. Clarence, the gregarious, eccentric, charismatic, and fearless new kid in town, defends him. This allows Steven to walk down a path he never thought would be possible.

Alors qu'il est assis devant son ordinateur le matin de son premier jour en tant que senior, Steven Turano envisage de se suicider. Son père, un policier veuf, l'interrompt. Tandis qu’ils se dirigent vers l’école, il devient évident que Steven ressent profondément de la rancœur envers son père, qui le rabaisse sans relâche. À l’école, il est intimidé par Richard, un geek dramatique pédé, et par Nick Perkins, l’ancien meilleur ami devenu ennemi. Nick le confronte dans le couloir. Clarence, le petit nouveau grégaire, excentrique, charismatique et intrépide de la ville, le défend. Cela permet à Steven de suivre un chemin qu'il n'aurait jamais pensé possible.