Sunday, 13 February 2011

Grace, Milly, Lucy ... Des Fillettes Soldats / Child Soldiers by/par Raymonde Provencher

Documentary exploring the issue of child soldiers from the point of view of young girls struggling to reintegrate into society after being abducted and forced to act as soldiers. Though there are many films (see recent post for Jean Sauvaire’s gripping film ‘’Johnny Mad Dog’’) and many witness accounts of the experiences of boys, little is known regarding this tragic reality. This vital documentary examines three young Ugandan women named Grace, Milly and Lucy. All three were taken captive by Joseph Kony, rebel chief for the past 20 years of The Lord’s Resistance Army (LRA). In addition to having their childhoods stolen and learning to become ‘killing machines’ (for the common good of the people), they are forced to marry their captors, often resulting in offspring. When these girls return to their respective families and villages, they often face prejudices and are often regarded as being possessed by evil spirits. This film deftly combines personal accounts and images from the day to day lives of these young women struggling to readapt and reintegrate into society.

Ce documentaire explore la question des enfants soldats du point de vue des jeunes filles et leur difficulté de ce réintégrer a la société après avoir été enlevés et contraints d'agir en tant que soldats. Bien qu'il y a beaucoup de films (voir post récent du film passionnant ''Johnny Mad Dog'' de Jean Sauvaire) et de nombreux témoignages de l'expérience des garçons, peu est connu au sujet de cette réalité tragique. Ce documentaire vital examine trois jeunes femmes Ougandaises nommées Grace, Milly et Lucy. Tous les trois ont été emprisonnés par Joseph Kony, le chef rebelle depuis 20 ans de L'Armée de Résistance du Seigneur (LRA). En plus d'avoir leurs enfances volés et d'apprentissage pour devenir 'machines à tuer' (pour le bien commun du peuple), ils sont forcés de se marier leurs ravisseurs qui entraîne souvent en progéniture. Lorsque ces filles revenir à leurs familles respectives et les villages, ils souvent affronter les préjugés et sont souvent considérés comme étant possédés par des esprits maléfiques. Ce film combine habilement les comptes personnels et des images de la vie quotidienne de ces jeunes femmes qui luttent pour leur réadaptation et de réintégration dans la société.