Saturday, 20 February 2016

Monthly Film Chronicle - February 2016





Chronique  Mensuelles de Film – Février 2016 

A monthly chronicle of films (features, medium or shorts) seen throughout the current month from any source. Commentaries will be limited to 99 words or less. Film festivals will be hyperlinked. If time permits certain films will be elaborated on and be posted under the label “Film Box Office” (100-399 words) or “Film Review” (400 or more) (number of words based on English only). 
Une chronique mensuelle de films (long-, moyen- ou court-métrages) vu tout au long du mois en cours de n'importe quelle source. Les commentaires sera limitée à 99 mots ou moins. Les festivals du film seront notés avec un lien hypertexte. Si le temps le permet certains films seront élaborer  et afficher sous l'étiquette « Film Box Office » (100-399 mots) ou « Film Review » (400 ou plus) (le nombre de mots est basé sur l’Anglais seulement).

(Last update  / Dernière mis-a-jour: February 20 Fevrier 2016
Films are listed the order seen scrolling down. Films seront énumérés en ordre vue défilant vers le bas.)
********************************************************************************

My Enemies / Mes Ennemis, Canada 2015, 106m, Stéphane Géhami
Twenty-something Cédric is devastated when his girlfriend dumps him on the metro platform. When he returns to their shared apartment he leaves in a state of fury, taking only his unfinished novel. Fate brings him to the boarding house of Isabelle, a 76-year-old former star pianist and faded beauty. To maintain her sense of youthful beauty and self-worth, Isabelle has surrounded herself with a bevy of young eccentric male boarders who ‘adore’ her. Cédric and Isabelle become entangled in a bizarre ‘love-hate’ relationship. As with his first feature, this is a meaningless meandering drama about lost souls seeking love.
Cédric, dans ses vingtaines, est dévasté quand sa petite amie le quitte sur la plate-forme de métro. Quand il revient à leur appartement partagé, il laisse dans un état de fureur, en ne prenant que son roman inachevé. Le destin l'amène à la pension d'Isabelle, 76 ans, ex-star du piano et beauté fanée. Pour maintenir son sens de la beauté juvénile et l'estime de soi, Isabelle s’est entourée d'une foule de jeunes pensionnaires masculins excentriques qui «l’adorent». Cédric et Isabelle se coincer dans une relation « amour-haine » bizarre. Pareillement à son premier long métrage, ceci est un drame méandre sans signification concentré sur des âmes perdues qui cherchent l'amour.
********************************************************

El Club, Chile / Chili 2015, 98m, Pablo Larraín
In an isolated house in the small coastal village of La Boca Chile, four priests and a nun (all     marginalized by the Church) live dismal and regimented lives. Their only passion is training their greyhound and placing bets on him when he races. Things unravel quickly when a fifth priest arrives. Soon after he arrives, a vengeful fisherman calls him out to face ‘justice’. The others hand him a gun; to go out and scare the fisherman away. Instead, he shoots himself. Soon after, the Vatican sends a sixth priest to ‘investigate.’ This is a dark and gritty psycho-thriller.
Dans une maison isolée dans le petit village côtier de La Boca en Chili, quatre prêtres et une religieuse (tout marginalisés par l'Eglise) vivent des vies mornes et enrégimentés. Leur seule passion est la formation de leurs lévriers et placer des paris sur lui quand il fait la course. Les choses dénouent rapidement quand un cinquième prêtre arrive. Peu de temps après son arrivée, un pêcheur  vengeresse l'appelle à faire face à la «justice». Les autres lui remettre un pistolet ; de sortir et d’effrayer le pêcheur de s’éloigner. Au lieu de cela, il se tire une balle. Peu de temps après, le Vatican envoie un sixième prêtre pour  «investiguer. » Ceci est un psycho-thriller sombre et courageux.
**********************************************************

Pride and Prejudice and Zombies, United States / États-Unis 2016, 108m, Burr Steers
This parody of Jane Austen’s popular novel combines the issues of manner, upbringing, morality, education, and marriage in the society of the landed gentry of the British Regency in the 19th century with the horrors of a zombie apocalypse. The major characters and general plot has been retained. The ‘basic’ difference is that Great Britain has been infected with a zombie plague. Colonel Darcy is now a zombie hunter and the Bennett sisters have been trained in the Chinese martial arts and weaponry by their father. Opposite ends of the cinematic universe combined in this thoroughly entertaining film.
Cette parodie du roman populaire de Jane Austen combine les questions de manière, l'éducation, la morale, l'éducation et le mariage dans la société de l'aristocratie terrienne de la Régence Britannique du 19ème siècle avec les horreurs d'une apocalypse zombie. Les principaux personnages et l'intrigue générale a été retenue. La différence «de base» est que la Grande-Bretagne a été infectée par une peste zombie. Le Colonel Darcy est maintenant un chasseur de zombies et les sœurs Bennett ont été formées dans les arts martiaux Chinois et des armements par leur père. Des extrémités opposées de l'univers cinématographique combiné dans ce film très divertissant.
*************************************************************

Fidelio: Alice's Odyssey / Fidelio, l'Odyssée d'Alice, France 2014, 97m, Lucie Borleteau
Assigned to serve on The Fidelio, thirty-year-old Alice leaves behind Félix, her fiancé. She is replacing engineer Patrick Legall, who died mysteriously by falling overboard. She is the only woman on board and soon discovers that the Fidelio is captained by Gaël, a former lover, now married with children. Her feelings for Gaël rekindled; she faces a difficult choice – follow her passions or to remain faithful to Félix. Though the film consists of a strong international cast, it is weakened by overly focusing on sexual passions rather than the intrigues of being the only woman in a male-dominated crew.
Alice (âgée de 30 ans) embarque sur le Fidelio.  Elle laisse son fiancé, Félix. Elle remplace l'ingénieur Patrick Legall, qui a décédé mystérieusement en tombent à l'eau. Elle est la seule femme à bord et découvre en si peut de temps que le Fidelio est commandé par le capitaine Gaël, un ancien amant, maintenant marié avec des enfants. Ses sentiments pour Gaël sont ravivés; elle fait face à un choix difficile – de suivre ses passions ou de rester fidèle à Félix. Bien que le film soit constitué d'une solide distribution internationale, il est affaibli en se concentrant trop sur les passions sexuelles plutôt que les intrigues d'être la seule femme dans une équipe dominée par les hommes.
*****************************************************************************

La 34e édition des Rendez-vous du Cinéma Québécois  
 The 34th edition of the Rendez-vous du Cinéma Québécois
Du 18 au 27 Février / From February 18 till 27 2015
Pour plus d'informations, S.V.P. aller a:   
For more information please go to: 
*****************************************************************************