Thursday, 26 November 2015

La Chapelle Scènes Contemporaines, Saison 2015-2016




La Chapelle Contemporary Scenes, Season 2015-2016

La programmation multidisciplinaire de La Chapelle  depuis sa fondation en 1990 par Richard Simas  est axée sur la scène du théâtre contemporain d'avant-garde.  Ce petit espace intime se trouve 3700 rue Saint-Dominique Montréal ; une rue à l'est de la Main (Boulevard Saint-Laurent) entre le Prince Arthur et l’Avenue des Pins.  
The multidisciplinary programming of La Chapelle since its founding in 1990 by Richard Simas has centered on the avant-garde contemporary theatre scene.  This small intimate space is located at 3700 rue Saint-Dominique Montréal; one street east of the Main (Boulevard Saint-Laurent) between Prince Arthur and Pine Avenue.     
 
Pour plus d’information / For more information: http://www.lachapelle.org
Billetterie / Tickets: 514.843.7738

(Mise à Jour 26 Novembre 2015 / Updated November 26 2015)

Chronique des Spectacles assister / Chronicle of shows attended :

Enjeux, Kondition Pluriel (Marie-Claude Poulin et / and Martin Kusch), Montréal / Montreal
Danse et arts médiatiques du 25 au 27 Novembre à 20h  
Dance and media arts performance from November 25 to 27 a 20h
Trois interprètes (1 danseur / 2 danseuses) Marilou Lépine, Audrey Rochette et David Campbelldéplacent leurs corps parmi les soixante boîtes qui sont constamment configurés et reconfigurés au long de la performance.
La pièce est ouverte à de nombreuses interprétations (vos commentaires et réflexions sur le vôtre seraient appréciés. Voici la mienne :
La pièce est une exploration allégorique de la relation de l'humanité de un à l'autre et de leurs environnements respectifs Les boîtes sont placées ensemble pour former des tours ou des structures ; puis la destruction se produitsoit artificiel ou naturel et reconstruit par la suite dans des formes différentes. Pendant ce temps, des images vidéo fragmentés apparaissent sur chaque boîte – dont certains sont allumés; d’autres ne sont pas. La bande sonore est ambiante expérimentale et souvent fragmenté ainsi.

Three performers (dancers) – Marilou Lépine, Audrey Rochette and David Campbell – move their bodies amongst sixty boxes that are constantly being configured and reconfigured throughout the performance.
The piece is open to many interpretations (your comments and thoughts on yours would be appreciated. Here is mine:
The piece is an allegorical exploration of humanity’s relationship to each other and to its respective environments. The boxes are placed together to form towers or structures, and then destruction occurs – either man-made or natural and subsequently rebuilt into different shapes. Meanwhile fragmented video images appear on each box – some of which are lit; others are not. The soundtrack is experimental ambient and often fragmented as well.
***************************************************************
 Louis Riel: Une Bande Dessinés Théâtrale / A Comic-Strip Stage Play
 
Théâtre et Marionnettes  du 25 Février au 5 Mars @ 20h00 en Anglais et Français
Puppets and Theater from February 25th till March 5th @ 8pm in French and English
Une production du Rustwerk Refinery / A Rustwerk Refinery Production  
Adaptation au Scène, Conception de Marionnettes, Metteur en Scène / Stage Adaptation, Puppet Design, Director: Zach Fraser
Dramaturge / Playwright: Attila Clemann
Comédiens / Cast: Charles Bender, Jimmy Blais, Anne Lalancette, Jon Lachlan Stewart, Cat Lemieux,
Régie / Stage Manager: Claude Lemelin
Assistante Régie  / Assistant Stage Manager: Melissa Kay Langille
Scénographie / Set Design: Romaine Fabre
Lumières / Lighting: Luc Prairie
Musique / Music: Tristan Capoccione
Régie Production  / Stage Production: Tristynn Duheme
Assistantes de fabrication des marionnettes / Puppet making assistants: Elizabeth de Medeiros, Ely Christos
Ceci est un projet ambitieux qui apporte de façon très vivante l’épique bande dessinée biographique, par Chester Brown, sur Louis Riel (1844-1885), l'une des figures les plus controversées du Canada. Entre 1869 et 1885, il a mené le peuple métis à la fois ce qui est maintenant le Manitoba (la Rébellion du Rivière Rouge - 1869-1870) et en Saskatchewan (la Rébellion Nord-Ouest - 1885). Bien que simpliste dans leurs nature, les marionnettes à deux dimensions amène ce moment du début de l'histoire Canadienne dans le 21ème siècle et donne une meilleure compréhension au public sur la situation politique et culturelle actuelle de la nation. Le casting était incroyable, et dans leur performance, a donné l'impression qu’ils étaient plus que cinq. Cela a été renforcé par l'éclairage, la scénographie et la musique. Je recommande fortement que toute personne lisant cet article pour aller le voir quand il vient à un endroit près de chez vous. Il est très amusant, visuellement stimulant et éducatif.
This is an ambitious project that vividly brings to life the epic comic strip biography by Chester Brown of Louis Riel (1844-1885), one of Canada’s most controversial figures. Between 1869 and 1885, he led the Métis people in both what is now Manitoba (Red River Rebellion - 1869-1870) and Saskatchewan (North-West Rebellion - 1885). Though simplistic in nature, the two-dimensional puppetry brought this early moment of Canadian history into the 21st century and gives the audience’s greater understanding on the nation’s current political and cultural situation. The casting was stupendous and in their performance gave the impression that they were more than five. This was enhanced by the lighting, set design and music. I highly recommend that anyone reading this article to go and see it when it comes to a venue near you. It is very entertaining, visually stimulating and educational.
Également publié ICI / Also posted HERE.

Photo credit (below)  / crédit photo (ci-dessous): Sabrina Reeves





************************************************************** 
 Cake  (Montréal / Montreal)
Danse Théâtre du 8 au 12 Mars @ 20h00 / Dance Theatre March 8 to 12 @ 20h00
Direction Artistique, Chorégraphie / Artistic Direction, Choreography : Audrey Rochette
Interprètes / Performers : Patrick R. Lacharité, Joannie Douville, Noémie Dufour-Campeau, Marie-France Jacques, Élise Bergeron, Marie-Eve Demers, Alexia Martel
Crédit photo / Photo Credit: Charles F. Marquis
L'intention d’Audrey Rochette était de créer un essai sociopolitique de la place de l'artiste dans la société d'aujourd'hui. Sept individus veulent créer quelque chose de «grand» faire cuire au four un gâteau qui sera gastronomiquement ci-dessus tous les autres avant, en même temps et après. Aux yeux de ce critique, ce fut un flop. Il était immature, stupide et inutile.
Audrey Rochette’s intent was to create a social-political essay of the place of the artist in today’s society. Seven individuals want to create something ‘great’ – to bake a cake that will be gastronomically above all others before, concurrent and after. In the eyes of this reviewer, this was a flop. It was immature, silly and wasteful.
*************************************************



Agokwe (Toronto)
Théâtre du 12 au 15 Avril @ 20h00 / Theatre April 12 to 15 @ 20h00
Créé et interprété par / Created and interpreted by Waawaate Fobister
Metteur en scène et dramaturge / Director and dramaturge : Ed Roy
Éclairage / Lighting: Kim Putel; Costumes/ Costumes: Erika Iseroff
Agokwe (prononcé Agoo-kway) est un mot Anishinaabe qui signifie Two-Spirited – un terme générique utilisé par les Autochtones Nord-Américains pour décrire des individus variantes de genre dans leurs communautés.
Les lumières tamisées – le Nanabush (une figure de l'esprit qui se définit comme étant un filou) apparaît sur la scène. Il nous dit que «dans le bon vieux temps » un Agokwe était une personne très appréciée avec, à la fois, des caractéristiques masculines et féminines. Ils étaient très respectés et ont tenu une place particulière dans leurs communautés respectives. De nos jours que le respect a disparu. Pour les jeunes homosexuels, la vie n’est pas facile. 
Cela est vrai pour à la fois Jake et Mike, deux jeunes de différentes réserves situées près de Kenora. Jake est impatient de le week-end à venir – le tournoi de hockey annuel entre les réserves est détenu. Mike est le joueur étoile sur l'une des équipes. Leurs yeux emboîtés il y a quelque temps dans un centre commercial à Kenora. Une attraction mutuelle entre eux a été allumée. Peuvent-ils se réconcilier avec leur identité d'être Agokwe? Comment leurs familles et leurs amis respectifs réagir?
Ceci est une pièce de théâtre solo puissant, poignant et émouvant (Fobister interprète d’une façon transparente tous les caractères) qui traite de l'acceptation de son vrai soi, les conséquences destructrices de l'intimidation, l'homophobie et l'isolement social et la lutte des communautés des Premières nations pour récupérer leurs traditions perdues. La pièce a été développée à Toronto 2008 et a   tournées considérablement depuis; remportant plusieurs prix, dont six prix Dora en 2009 pour la Meilleure Nouvelle Pièce, Performance, Direction, Production, Costume et Éclairage.
A ne pas manquer si vous avez une chance de le voir.
Agokwe (pronounced Agoo-kway) is an Anishinaanabe word that means Two-Spirited – an umbrella term used by indigenous North Americans to describe gender variant individuals in their communities.
The lights dim – the Nanabush (a spirit figure who identifies itself as a trickster) appears on the stage. It tells us that ‘in the good old days’ an Agokwe was a much valued individual with both male and female characteristics. They were highly respected and held a special place in their respective communities. In the present day that respect has disappeared. For gay youths, life is not easy.
This is true for both Jake and Mike, two youths from different reserves located near Kenora. Jake is looking forward to the upcoming weekend – the annual hockey tournament between the reserves is being held. Mike is the star player on one of the teams. Their eyes interlocked sometime ago at a shopping mall in Kenora. A mutual attraction between them was ignited. Can they come to terms with their identity of being Agokwe? How will their respective families and friends react?




This is a powerful, poignant and touching one-man-play (Fobister seamlessly performs all of the characters) that addresses the acceptance of one’s true self, the destructive consequences of bullying, homophobia and social isolation and the struggle of First Nations communities to reclaim their lost traditions. The play was developed in Toronto 2008 and has toured extensively since then; winning multiple awards, including six Dora awards in 2009 for Outstanding New Play, Performance, Direction, Production, Costume and Lighting. Do not miss it if you have a chance to see it.



 Photographe / Photographer: Marc J. Chalifoux
****************************************************************