Wednesday, 13 June 2018

39e Édition Festival International de Jazz de Montréal



C’est l’Heure du Jazz:
Le rendez-vous musical de l'été du 28 Juin au 7 Juillet 2018

It’s Time for Jazz:
Summer’s musical rendezvous from June 28th till July 7th 2018

150 indoor concerts (announced April 24) spread over 14 series and presented in 11 venues in and around the Quartier du Spectacles. From intimate showrooms to prestigious concert halls, the FIJM will be host to a vast array of musical names – young artists on the rise, those at their peaks, and finally, legends of jazz. An endless palette of music of all styles and cultures with over 17 countries represented.
150 concerts en salle (annoncés 25 Avril) répartis sur 14 séries et présentés dans 11 lieux dans et autour du Quartier du Spectacles. De petites salles intimistes aux grandes salles de concert prestigieuses, le FIJM sera l'hôte d'une vaste gamme de noms musicaux – jeunes étoiles en pleine ascension, artistes au sommet de leurs renommée, et enfin, des légendes du jazz. Une palette infinie de musique de tous styles et cultures avec plus de 17 pays représentés.


outdoor concerts (announced May 30)
concerts en plein air (annoncé le 30 Mai)

For more info please consult program(s) or go to montrealjazzfest.com
or
Info-Jazz (514-871-1881 ou 1-85JAZZFEST).
Pour plus d'informations s'il vous plaît consulter le programme (s) ou aller à montrealjazzfest.com
ou
Info-Jazz (514-871-1881 ou 1-85JAZZFEST).
***********************************************************************


Chronique des artistes et des événements vus / Chronicle of artists and events seen:

Avant Gout:
Artists from whom I received a physical copy (CD or vinyl) over the previous year and are performing during this year's festival. A short commentary and biography will be written in this section.
Artistes de qui je ai reçus une copie physique (CD ou vinyle) pendant l'année précédente et sont performants pendant le festival de cette année. Un bref commentaire et biographie seront écrits dans cette section.

A)     Urban Science Brass Band - Live and Raw Vol. 1
 



The Urban Science Brass Band began humbly on June 4th, 2016 at le Village au Pied du Courant with a mini version of what it is today. Led by Vincent Stephan-Ong, and comprised of 13+ musicians, dancers, MCs etcetera, brings New Orleans traditional brass band music into the twenty-first century by fusing it with hip-hop and rap.    
Live and Raw Vol. 1 was recorded live at a New Year's Eve party (2017/18) at the Lion d’Or. It was released only in digital format on June 2nd, 2018 as part of the Suoni per il Popolo. The album captures fully their infectious and exhilarating party spirit that in only two years has made them a must hear and seen ensemble.

L’Urban Science Brass Band a débuté humblement le 4 Juin 2016 au Village au Pied du Courant avec une mini version de ce qu'elle est aujourd'hui. Dirigée par Vincent Stephan-Ong, et composée de plus de 13 musiciens, danseurs, MC etc., elle introduit la musique de fanfare traditionnelle de la Nouvelle-Orléans au XXIe siècle en la fusionnant avec le hip-hop et le rap.
Live and Raw Vol. 1 a été enregistré en direct lors d'une au réveillon du Nouvel An (2017/18) au Lion d'Or. Il a sortie seulement en format numérique le 2 Juin 2018 dans le cadre du Suoni per il Popolo. L'album capture pleinement leur esprit de fête contagieux et exaltant qui en seulement deux ans a fait d'eux un ensemble incontournable.
The ambulatory show starts every day at 5 pm at the corner of Saint-Urbain and De Maisonneuve from June 28 to July 7.
Spectacle déambulatoire démarre a chaque jour du 28 Juin au 7 Juillet a 17h au coin Saint-Urbain et De Maisonneuve.

B)    Felix Stüssi: Les Malcommodes Invitent… (Effendi Records 2017; FND 147)


Pianist and composer, Felix Stüssi along with his Les Malcommodes (the inconvenient, cumbersome, impractical) – Pierre Tanguay on drums and Daniel Lessard on double bass – welcome special guests: Ray Anderson on trombone, Jacques K. Seguin on trumpet, André Leroux on saxophone and clarinet, Jean Derome on saxophone and flute,  and Sonia Johnson on vocals.
The music is playful, exciting and eclectic – from bluesy to ambient.  The highlight of the CD is Monkey Talk featuring Ray Anderson on vocals.

Le pianiste et compositeur Felix Stüssi et ses Malcommodes Pierre Tanguay à la batterie et Daniel Lessard à la contrebasse accueillent les invités spéciaux: Ray Anderson au trombone, Jacques K. Seguin à la trompette, André Leroux au saxophone et clarinette, Jean Derome au saxophone et flûte, et Sonia Johnson au chant.
La musique est ludique, excitante et éclectique  du blues à l'ambiente. Le point culminant du CD est Monkey Talk avec Ray Anderson au chant.
Felix Stüssi and Les Malcommodes perform July 4th, 6pm at l’Astral.
Felix Stüssi et Les Malcommodes joue le 4 Juillet à 18h à l'Astral.


June 27 Juillet @ Théâtre du Nouveau Monde

Robert Lepage, Betty Bonifassi and / et Ex Machina: Slav



A Musical-Theatrical Odyssey through the Songs of Slavery

Une Odyssée Musico-Théâtrale à Travers les Chants d’Esclaves
Vocalist Betty Bonifassi, along with six actors and a six-piece band, invites the public to join them on a spectacular and emotionally stirring journey through the universe of modern slavery from the 10th century in the Baltic states to current day; passing through the cotton fields, the slave trade, the building of the transcontinental railway system, The Underground Railway and much more. This multidisciplinary, ambitious and well-researched work uses slave-written songs, vintage imagery and video, stage props, costumes and accessories to connect the various aspects and historical highlights of slavery. These aspects could be well known, a little obscure or often swept under the rug. It strongly implies that all of humanity throughout all of the ages has been oppressed and scarred, or has profited at the expense of their brothers and sisters. The songs ranged from European folk to blues, gospel and much more. It revealed much of the symbolisms and coded dialogue that helped in the emancipation of many.

La chanteuse Betty Bonifassi, avec six acteurs et un groupe de six musiciens, invite le public à se joindre à eux dans un voyage spectaculaire et émouvant à travers l'univers de l'esclavage moderne du 10ème siècle dans les Etats Baltes à nos jours; en passant par les champs de coton, la traite des esclaves, la construction du système ferroviaire transcontinental, le chemin de fer clandestin et bien plus encore. Cette œuvre multidisciplinaire, ambitieux et bien documenté utilise des chansons écrites par des esclaves, des images et des vidéos typique, des accessoires de scène, des costumes et des accessoires pour relier les différents aspects et les faits saillants historiques de l'esclavage. Ces aspects pourraient être bien connus, un peu obscurs ou souvent balayés sous le tapis.
Cela implique fortement que toute l'humanité à travers les âges a été sois opprimée et marquée, ou a profité au détriment de ses frères et sœurs. Les chansons vont du folk Européen au blues, au gospel et bien plus encore. Il a révélé une grande partie des symbolismes et du dialogue codé qui ont aidé à l'émancipation de beaucoup.
  
 
June 28 Juillet @ l’Astral
Rémi-Jean Leblanc Ensemble

With / Avec:
Nir Felder: guitar/ guitare
Rafael Zaldivar: piano
Sam Joly: drums / batterie
Rémi-Jean Leblanc: electric bass guitar / guitare basse électrique
This magnificent quartet performed pieces from Rémi-Jean’s latest CD entitled Déductions (released May 21, 2018). His compositions are well written and arranged. This is fusion jazz that not only contains all of the basic elements of the genre; they include many unique and pleasing touches. The four versatile musicians play as a single unit.
Ce magnifique quatuor a interprété des pièces du dernier CD de Rémi-Jean intitulé Déductions (sorti le 21 Mai 2018). Ses compositions sont bien écrites et bien arrangées. C'est un jazz fusion qui ne contient pas seulement tous les éléments de base du genre; ils comprennent de nombreuses touches uniques et agréables. Les quatre musiciens polyvalents jouent en tant qu'unité unique.

July 01 Juillet @ l’Astral
René Lussier Quintet / Quintette

Self-taught and versatile, René Lussier has ranked among the most dominant figures in the avant-garde music scene since the early 70s. He is a prolific and eclectic composer.
René Lussier’s current quintet is an unconventional formation of himself on guitars, two drummers, an accordionist and a tuba player. The results were as if a festive European marching band (accordion and tuba) combined with a high-energy fusion band (drums and guitar). The music was quirky and playful with plenty of humor. It contained many elements of European folk, classic and blues rock of the 70s and innovative avant-garde. Lussier’s guitar playing reminded one of John McLaughlin’s guitar riffs with Mahavishnu Orchestra.
Autodidacte et polyvalent, René Lussier figure parmi les figures dominantes de la scène musicale d'avant-garde depuis le début des années 70. C'est un compositeur prolifique et éclectique.
Le quintet actuel de René Lussier est une formation non conventionnelle de lui-même à la guitare, deux batteurs, un accordéoniste et un joueur de tuba. Les résultats ont été comme si une fanfare festive Européenne (accordéon et tuba) combinée avec un groupe de fusion de haute énergie (batterie et guitare). La musique était originale et enjouée avec beaucoup d'humour. Il contenait de nombreux éléments du folk Européen, du rock classique et blues des années 70 et de l'avant-garde innovante. Le jeu de guitare de Lussier nous rappelé des riffs de guitare de John McLaughlin avec Mahavishnu Orchestra.

 
July 02 Juillet @ l’Astral
Trio Vincent Réhel Trio: Le Capitaine Ivre
Vincent Réhel – keyboards / claviers
J.F. Lemieux – bass / basse
Massimo Sansalone – drums / batterie
with guests / avec invités:
Sonia Johnson – voice / voix
and / et
Jacques Kuba Seguin – trumpet / trompette

Le Capitaine Ivre, Vincent Réhel’s third album, tells the tale of a captain who is losing control of his ship due to his constant state of drunkenness. Jazz-prog exemplified by 1970s band such as Gong, King Crimson and Soft Machine, that included a three-note funk from the bass, anchored by a solid beat from the drums and fronted by jazzy melodies with splashes of turbulent sounds supplied emanating from the keyboards. Other influences that rose to mind were E.L.P., Patrick Moraz and Pink Floyd. The prevalence of the previously mentioned simple melody of just three notes enhanced the enjoyment of this performance. This was especially true when the music felt like a three-pronged blitzkrieg. Johnson sung on the third piece, plus two others. Her voice was hauntingly beautiful and operatic. When Kuba Seguin came on stage, beginning with the fourth, the energy level doubled. A great discovery for this year's jazz fest.

Le Capitaine Ivre, le troisième album de Vincent Réhel, raconte l'histoire d'un capitaine qui perd le contrôle de son navire en raison de son état constant d'ivresse. Jazz-progressive illustré par des groupes des années 1970 tel que Gong, King Crimson et Soft Machine, qui inclu un funk de trois notes de la basse, ancré par un battement solide de la batterie et dirigé par des mélodies jazzy avec des éclaboussures de sons turbulents émanant des claviers. D'autres influences qui sont venues à l'esprit étaient E.L.P., Patrick Moraz et Pink Floyd. La prédominance de la mélodie simple mentionnée précédemment de seulement trois notes a amélioré le plaisir de cette performance. Cela était particulièrement vrai lorsque la musique ressemblait à une blitzkrieg à trois volets. Johnson a chanté sur la troisième pièce, plus deux autres. Sa voix était d'une beauté envoûtante et opératique. Lorsque Kuba Seguin est entré en scène, en commençant par le quatrième, le niveau d'énergie a doublé. Une belle découverte pour le festival de jazz de cette année.

July 03 Juillet @ l’Astral
Quatuor François Bourassa Quartet
François Bourassa: piano
Guy Boisvert: double bass / contrebasse
Gary Ritchie: drums / batterie
André Leroux: saxophone, flute / saxophone, flute

Bourassa leads this quartet of key figures in the Montreal jazz scene in performing pieces from his latest album Number 9, along certain pleasing surprises. It was a delicious cocktail mix of conventional jazz and free improvisation, sprinkled with a dash of classical.
Bourassa dirige ce quatuor de figures majeures de la scène jazz Montréalaise en interprétant des morceaux de son dernier album Number 9, avec certaines surprises agréables en plus. C'était un délicieux cocktail de jazz conventionnel et d'improvisation libre, parsemé d'un soupçon de musique classique.


July 5 Juillet @ Salle Wilfred Pelletier

Duo Milk and Bone Duo (Montreal, Quebec, Canada / Montréal, Québec, Canada)

Milk & Bone is a 80s-style pop-synth duo consisting of Laurence Lafond-Beaulne and Camille Poliquin. Most of their songs are sung in English. Together their voices were in total harmony. It frequently sounded like there was a large female choir – dreamy and ambient. The lighting reminded one of the old Pac-man video games.
Milk & Bone est un duo pop-synthé styles années 80 composé de Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin. La plupart de leurs chansons sont chantées en Anglais. Ensemble, leurs voix étaient en harmonie totale. On a souvent l'impression qu'il y avait un grand chœur de femmes rêveur et ambiant. L'éclairage nous rappelé des vieux jeux vidéo Pac-man.
Bonobo (United Kingdom / Royaume-Uni)

Bonobo is the stage name of Simon Green, a British musician, producer and DJ, currently based in Los Angeles. He has been active since 1999. His music is rooted in electronica and ambient, pioneered by the likes of Edgar Froese (Tangerine Dream), Richard Pinhas (Heldon), Brian Eno and others.  It also includes hip-hop beats, jazz and world beat. The light show and videography was phenomenal. The music was thrilling to listen to and along with the lighting and visuals made this evening exhilarating.

Bonobo est le nom de scène de Simon Green, un musicien, producteur et DJ Britannique, actuellement basé à Los Angeles. Il est actif depuis 1999. Sa musique est enracinée dans l'électronique et l'ambiant, initiée par Edgar Froese (Tangerine Dream), Richard Pinhas (Heldon), Brian Eno et d’autres. Il comprend également des rythmes hip-hop, jazz et world beat. Le spectacle de lumière et la vidéographie étaient phénoménaux. La musique était passionnante à écouter et avec l'éclairage et les visuels faits cette soirée exaltante.

July 7 Juillet
@ Gesu
Trio Dr. Lonnie Smith Trio

Dr. Lonnie Smith: Hammond organ, keyboards / Orgue Hammond, claviers
Jonathan Kreisberg: guitar / guitare
Jonathan Blake: drums / batterie
Dr. Lonnie Smith was given the moniker Dr. by fellow musicians because he likes to "doctor" up the tunes with his unique improvisational stylings. This was very evident in his rendition of Paul Simon’s 50 Ways to Leave your Lover. Excellent solos from all three and good chemistry between them.
Le Dr. Lonnie Smith a été donné le surnom Dr. par d'autres musiciens, car il aime «altérer» les accordes avec ses styles d'improvisation uniques. C'était très évident dans son interprétation des 50 Ways to Leave your Lover de Paul Simon. Des excellents solos de tous les trois et une bonne chimie entre eux.


@ Monument National
Soft Machine

John Etheridge: guitar / guitare
Theo Travis: saxophone, flute, keyboards / saxophone, flûte, claviers
Roy Babbington: bass guitar / guitar basse
John Marshall: drums / batterie
Initially formed in 1966 from the ashes of the Wilde Flowers (1964-1969, an archetypal Canterbury scene music group), Soft Machine has continued, off and on, till this day. Other members of the Wilde Flowers went on to form the group Caravan.
The last time Soft Machine performed in Montreal was 44 years ago in 1974. All except Theo Travis were in that configuration. This performance featured pieces by Mike Ratledge and Hugh Hopper who were members of Soft Machine in earlier configurations. Their music is firmly rooted on both sides of rock and jazz.
Initialement formée en 1966 à partir des cendres des Wilde Flowers (1964-1969, un groupe archétypal de musique de scène de Canterbury), Soft Machine a continué, par intermittence, jusqu'à ce jour. D'autres membres des Wilde Flowers ont ensuite formé le groupe Caravan.
La dernière fois que Soft Machine a joué à Montréal il y a 44 ans en 1974. Tous sauf Theo Travis étaient dans cette configuration. Cette performance mettait en vedette des pièces de Mike Ratledge et Hugh Hopper qui étaient membres de Soft Machine dans des configurations antérieures. Leur musique est solidement ancrée des deux côtés du rock et du jazz.