Sunday, 22 July 2018

Monthly Film Chronicle – May – June 2018





Chronique  Mensuelles de Film – Mai – Juin 2018

A monthly chronicle of films (features, medium or shorts) seen throughout the current month from any source. Commentaries will be limited to 99 words or less. Film festivals will be hyperlinked. If time permits certain films will be elaborated on and be posted under the label “Film Box Office” (100-399 words) or “Film Review” (400 or more) (number of words based on English only). 
Une chronique mensuelle de films (long-, moyen- ou court-métrages) vu tout au long du mois en cours de n'importe quelle source. Les commentaires sera limitée à 99 mots ou moins. Les festivals du film seront notés avec un lien hypertexte. Si le temps le permet certains films seront élaborer  et afficher sous l'étiquette « Film Box Office » (100-399 mots) ou « Film Review » (400 ou plus) (le nombre de mots est basé sur l’Anglais seulement).

(Last update  / Dernière mis-a-jour: November 08 Novembre, 2018
Films are listed the order seen scrolling down.   Films seront énumérés en ordre vue défilant vers le bas.)
******************************************************************************

The Girl and the Picture, China / Chine / United States États-Unis 2017, 39m, Vanessa Roth
On ‎December 13, 1937, the lives of eight-years-old Xia Shuqin and her four-year-old sister changed forever. On this day, the Japanese Imperial Army invaded the then capital city of China, Nanjing. Xia and her sister witnessed the Japanese soldiers kill the rest of her family in cold blood. This was the beginning of the horror that became known as the Nanjing Massacre. They survived for ten days by hiding under the corpses of their parents and siblings. They were discovered and rescued by American missionary John Magee. At 88-years-old, Xia shares her tragic story of loss, survival and legacy.
Le 13 Décembre 1937, la vie de Xia Shuqin, huit ans, et de sa sœur de quatre ans a changé pour toujours. En ce jour, l'armée impériale Japonaise a envahi Nanjing, la capitale Chinoise de l'époque. Xia et sa sœur ont vu les soldats Japonais tuer a sang-froid le reste de sa famille. Ce fut le début de l'horreur qui devint connu sous le nom de Massacre de Nanjing. Ils ont survécu pendant dix jours en se cachant sous les cadavres de leurs parents et de leurs frères et sœurs. Ils ont été découverts et sauvés par le missionnaire Américain John Magee. A 88 ans, Xia partage son histoire tragique de perte, de survie et d'héritage.

They Remain, United States / États-Unis 2018, 102m, Philip Gelatt
Keith and Jessica are two researchers assigned by a large impersonal company to research the former encampment of a ‘Manson Family’ type cult. Keith spends his days setting up cameras and gathering samples whereas Jessica analyses the data at a hypermodern home-base. When Jessica decides to start doing some of her own field work, the dynamics between them drastically changes. When Jessica brings back a mysterious artifact, Keith experiences paranoia and strange visions.
The editing, script and dialogue of They Remain is incoherent, laborious, contrived and un-engaging. The conclusion led this reviewer to question “What were the director’s intentions?”
Keith et Jessica sont deux chercheurs assignés par une grande société impersonnelle à la recherche de l'ancien campement d'un culte de type «Manson Family». Keith passe ses journées à installer des caméras et à recueillir des échantillons, tandis que Jessica analyse les données dans une base d'accueil hypermoderne. Lorsque Jessica décide de commencer à faire son propre travail sur le terrain, la dynamique entre eux change radicalement. Quand Jessica rapporte un artefact mystérieux, Keith éprouve de la paranoïa et des visions étranges.
L'édition, le script et le dialogue de They Remain sont incohérents, laborieux, artificiels et peu engageants. La conclusion a conduit ce critique à se demander «Quelles étaient les intentions du réalisateur?

A Violent Life / Une Vie Violente, France 2017, 107m, Thierry de Peretti
We are in 2001. Stéphane learns of the assassination of his childhood friend and former combat-in-arms, Christophe. He decides to leave the safety of exile in Paris and return to Corsica to attend his friend’s funeral; knowingly risking his life. Stéphane reflects back on their friendship and the events that led up to Christophe’s tragic end. The narrative, unfolding via flashbacks, relates his transformation from a middle class youth with conventional aspirations to a radicalized activist with dangerous ties. In the 1990s, resistance to France’s domination was prevalent, but many had their own agenda. This created much rivalry.
Nous sommes en 2001. Stéphane apprend de l'assassinat de son ami d'enfance et ancien combattant d'armes, Christophe. Il décide de quitter la sécurité de l'exil à Paris et retourne en Corse pour assister aux funérailles de son ami; risquant sciemment sa vie. Stéphane réfléchie sur leur amitié et les événements qui ont mené à la fin tragique de Christophe. Le récit, qui se déroule à travers des flashbacks, relate sa transformation d'une jeunesse de classe moyenne avec des aspirations conventionnelles à une activiste radicalisée avec des liens dangereux. Dans les années 1990, la résistance à la domination de la France était répandue, mais beaucoup avaient leur propre programme. Cela a créé beaucoup de rivalité.

خانه سیاه است / The House is Black / La Maison est Noire, Iran 1962, 22m, Forough Farrokhzad
This documentary on the life of lepers is now considered a landmark in Iranian film. This acclaimed film paved the way for Iranian New Wave Movement.  It features footage from the Bababaghi Hospice leper colony, spliced quotes from the Old Testament, the Koran and her own poetry.
Ce documentaire sur la vie des lépreux est maintenant considéré comme un jalon dans le cinéma Iranien. Ce film acclamé a ouvert la voie au mouvement Iranien New Wave. Il présente des images de la colonie de lépreux de l'hospice Bababaghi, des citations épissées de l'Ancien Testament, le Coran et sa propre poésie.
*****************************************************************************

13 Nominations au Sprint Gala Québec Cinéma
Du 29 Mai au 10 Juin
Détails et plateformes partenaires : www.quebeccinema.ca
12 Nominations at the Sprint Gala Québec Cinéma
May 29 to June 10
********************************************************************

Black Cop, Canada 2017, 91m, Cory Bowles
This original and brilliant first film is a satire on police brutality through racial profiling, and the use of social media as a means of news reporting. At first, our protagonist (played by Ronnie Rowe Jr.) is content to just witness the discrimination and racial profiling against his own. But one night, while out jogging, he is targeted by one of his own colleagues. It’s glaringly obvious that the officer was in the wrong. He begins to do some of his own racial profiling. Is the protagonist making a political statement or has he just gone over the edge?

Ce premier film original et brillant est une satire sur la brutalité policière à travers le profilage racial, et l'utilisation des médias sociaux comme moyen de reportage. Au début, notre protagoniste (joué par Ronnie Rowe Jr.) se contente d'assister à la discrimination et au profilage racial contre le sien. Mais une nuit, alors qu'il fait du jogging, il est pris pour cible par un de ses collègues. Il est évident que l'officier avait tort. Il commence à faire son propre profilage racial. Le protagoniste fait-il une déclaration politique ou a-t-il simplement dépassé les bornes?
*********************************************************************

The 17th New York Asian Film Festival
Presented by / Présenter par Film Society of Lincoln Center and Subway Cinema
From June 29 to July 15 / Du 29 Juin au 15 Juillet 2018
For more info go to / Pour plus d'info, allez a:
***********************************************************************

The Final Act of Joey Jumbler, Canada / United States / États-Unis 2018, 12m, Harley Chamandy
Joey is on his way to a wealthy family's home. He's been hired as a party clown for their daughter. We see by the look in his eyes and the stress on his face and body movement that he is going through a very difficult time. His smile is forced.
This young filmmaker shows tremendous talent and maturity for his age.
Joey est en route vers la maison d'une famille riche. Il a été embauché comme clown de fête pour leur fille. Nous voyons par le regard dans ses yeux et le stress sur son visage et son mouvement corporel qu'il traverse une période très difficile. Son sourire est forcé.
Ce jeune cinéaste montre un talent et une maturité énormes pour son âge.

Number One / Numéro Une, France 2017, 109m, Tonie Marshall
Emmanuelle Blanchey has made it to the upper echelons of the corporate ladder in her profession – Executive Committee of a renewable energy firm. Brilliant, and determined, she isn't afraid to make tough decisions. Being fluent in Mandarin allows her to be a major player in her firm’s move to court Chinese investors interested in their offshore wind turbines. A feminist group, approach her to be nominated as a leading candidate to replace the ailing CEO of an influential power company listed in the CAC 40. She accepts the challenge of becoming the first woman to reach the lofty position.

Emmanuelle Blanchey s'est hissée au plus haut niveau de sa profession membre du Comité de Direction d'une entreprise d'énergie renouvelable. Brillante et déterminée, elle n’a pas peur de prendre des décisions difficiles. Parler couramment le Mandarin lui permet d’être un joueur majeur dans le mouvement de son entreprise pour courtiser les investisseurs Chinois intéressés par leurs éoliennes offshore. Un groupe féministe, l’approche pour être nommée candidate de premier plan pour remplacer le PDG d'une importante compagnie d'électricité figurant dans le CAC 40, qui est en souffrance. Elle accepte le défi de devenir la première femme à accéder à ce poste élevé.

Calling All Earthlings, United States / États Unis 2018, 77m, Jonathan Berman

George Washington Van Tassel (1910-1978) was a former employee-confidant of Howard Hughes before he and his family moved to Giant Rock, near Landers, California. Shortly thereafter, he claims that an alien instructed him to build a time machine called The Integraton. He incorporates the ideas of Nicholas Tesla. Devotees flock to join him in his quest – creating one of the world’s first UFO cults. The FBI takes this as a threat to national security, fearing insurrection and possibly more. The project ends before it could be tested. Today, the dome is often used to hold various ‘New Agey’ events.

George Washington Van Tassel (1910-1978) était un ancien employé-confident de Howard Hughes avant de s'installer avec sa famille à Giant Rock, près de Landers en Californie. Peu de temps après, il affirme qu'un extraterrestre lui a demandé de construire une machine à remonter le temps appelée L’Integraton. Il intègre les idées de Nicholas Tesla. Les dévots affluent pour le rejoindre dans sa quête créant l’un des premiers cultes d’OVNI au monde. Le FBI considère cela comme une menace pour la sécurité nationale, craignant une insurrection et peut-être plus. Le projet se termine avant d'avoir pu être testé. Aujourd’hui, le dôme est souvent utilisé pour organiser des divers événements «New Agey».