Monday, 25 April 2011

The High Cost of Living / Le Prix à Payer by / par Deborah Chow

The lives of four individuals begin to unravel after a hit-and-run: Henry (Zach Braff), Nathalie (Isabelle Blais), Michel (Patrick Labbe) and Johnny (Julian Lo). Henry is a New Yorker by birth, lives his life with reckless abandon. He lives in a rundown Chinatown apartment and he sells drugs on the side. Nathalie is eight months pregnant and believes that the child will save her marriage and that she and her husband will live a life that is comfortable and secure. Michel, Nathalie’s husband, is so self-absorbed and obsessive about his career that he neglects his wife’s emotional needs. Johnny is 16 years-old and lives with his immigrant parents who own Henry’s apartment.
On a cold winter night Henry has been out wheeling, dealing and drinking. On his way home he turns the wrong way on a one-way street. Nathalie has just stepped out off the curb onto the street to wait for a taxi to bring her to the hospital. She fears that something is wrong with her baby. Nathalie awakes in the hospital and is told that her baby is dead but she still needs to carry it until it is considered safe enough to deliver it.
Henry, unable to bear the burden of his hit-and-run, sends Johnny out to try and find out whether the woman he hit, has survived and where she lives.
Over the following week Nathalie struggles to come to terms with her loss. Michel is so preoccupied that he lacks the emotional tools to give the support she needs. When Henry enters her life, unaware of what he had done, Nathalie finds an unlikely refuge. But Henry is realising that the truth is not easy to contain. The police are questioning Johnny about the hit-and-run. Ultimately Henry and Nathalie will have to face the true cost of living. This is a fate that we all go through in our lives. As such the message of this film is universal.
This is Deborah Chow’s first feature film

La vie de quatre individus commence à démêler après un délit de fuite: Henry (Zach Braff), Nathalie (Isabelle Blais), Michel (Patrick Labbe) et Johnny (Julian Lo). Henry est un New-Yorkais par naissance, vit sa vie avec désinvolture insouciante. Il demeure dans un appartement délabré à Chinatown et il vend de la drogue sur le côté. Nathalie est enceinte de huit mois et croit que l'enfant va permettre de sauver son mariage et qu'elle et son mari vivront une vie confortable et sécuritaire. Michel, le mari de Nathalie, est tellement nombriliste et obsessionnel sur sa carrière qu'il néglige les besoins émotionnels de sa femme. Johnny est âgé de 16 ans et vit avec ses parents immigrés qui sont les propriétaires d'appartement de Henry.
 Sur une froide soirée d'hiver, Henry a été à tournoyant, du commerce et consommation. Sur son chemin de retour  il tourne dans le mauvais sens sur une rue à sens unique. Nathalie est juste sortie du trottoir dans la rue pour attendre un taxi pour l'amener à l'hôpital. Elle craint que quelque chose n’aller pas avec son bébé. Nathalie se réveille à l'hôpital et est informée que son bébé est mort, mais elle doit encore de le porter  jusqu'à ce qu'il est considéré comme suffisamment en sécurité pour l’accoucher.
Henry, incapable de supporter la charge de son délit de fuite envoie Johnny out pour essayer de savoir si la femme il a frappe, a survécu et son adresse.
Au cours de la semaine qui suivre, Nathalie se démène pour venir à bout de sa perte. Michel est tellement préoccupé qu'il manque des outils émotionnels pour donner le soutien dont elle a besoin. Lorsque Henry entre dans sa vie, pas au courant de ce qu'il avait fait, Nathalie trouve un refuge peu probable. Mais Henry réalise que la vérité n'est pas facile de contenir. La police s'interrogent Johnny sur le délit de fuite. En fin de compte, Henry et Nathalie devra faire face au coût de la vie réelle. Il s'agit d'un destin que nous avons tous passer dans nos vies. Ainsi, le message de ce film est universel.
Il s'agit d’un premier long métrage par Deborah Chow.