Thursday, 5 March 2015

Monthly Film Chronicle – February 2015



 

Chronique Mensuelles de Film – Février 2015     

A monthly chronicle of films (features, medium or shorts) seen throughout the current month from any source. Commentaries will be limited to 99 words or less. Film festivals will be hyperlinked. If time permits certain films will be elaborated on and be posted under the label “Film Box Office” (100-399 words) or “Film Review” (400 or more) (number of words based on English only). 
Une chronique mensuelle de films (long-, moyen- ou court-métrages) vu tout au long du mois en cours de n'importe quelle source. Les commentaires sera limitée à 99 mots ou moins. Les festivals du film seront notés avec un lien hypertexte. Si le temps le permet certains films seront élaborer  et afficher sous l'étiquette « Film Box Office » (100-399 mots) ou « Film Review » (400 ou plus) (le nombre de mots est basé sur l’Anglais seulement). 
************************************************
Films are listed the order seen scrolling down.   Films seront énumérés en ordre vue défilant vers le bas.)
************************************************

Double, United Kingdom / Royaume-Uni 2013, 93m, Richard Ayoade
Simon James is timid, easily intimidated; often ignored or bullied by his colleagues, bosses and strangers. From his apartment, he spies on Hanna, a co-worker whom he secretly admires. One day, James Simon, starts to work for the company. Only Simon sees the striking resemblance between himself and James. Yet James is the polar opposite of Simon – as in a ‘mirror image.’ James is assertive, charming and seductive. He immediately garners respect from his bosses and co-workers.  James begins to take over Simon’s life. Simon becomes unhinged and seeks revenge. A dark comedy evocative of Kafka, Orwell and Gilliam.
 
Simon James est timide, facilement intimidés; souvent ignoré ou tyranniser par ses collègues, patrons et étrangers. De son appartement, il espionne Hanna, un collègue qu'il admire secrètement. Un jour, James Simon, commence à travailler pour l'entreprise. Seulement Simon voit la ressemblance frappante entre lui et James. Pourtant, James est à l'opposé de Simon comme dans un 'image miroir.' James est affirmée, charmante et séduisante. Il recueille immédiatement le respect de ses patrons et collègues. James commence à prendre sur la vie de Simon. Simon devient déséquilibré et cherche à se venger. Une comédie noire évocateur de Kafka, Orwell et Gilliam.
************************************************

Guilda: Elle est Bien dans Ma Peau, Canada 2014, 52m, Julien Cadieux
Guilda is the stage name of female impersonator Jean Guida de Mortellero (born 1924 in Paris France and died 2012 in Montreal). This riveting and emotionally touching film provides an in-depth look at one of Quebec’s, introducing it to a previously unknown world, most innovative and groundbreaking artists of all-time. Through archival footage and commentaries from his contemporaries and successors, this film deftly captures his pioneering spirit and dignified approach to an art that at the time was considered obscene and immoral. The sadness in his eyes revealed a painful and difficult life as he recounted his experiences.
 
Guilda est le nom artistique du travesti Jean Guida de Mortellero (né 1924 à Paris en France 1924 et mort 2012 à Montréal). Ce film fascinant et émotionnellement touchant offre un regard profond sur une des artistes le plus innovant et révolutionnaires du Québec, l’introduisant à un monde jusqu'alors inconnu, de tous les temps. Grâce à des images d'archives et des commentaires de ses contemporains et successeurs, ce film capte avec dextérité son esprit pionnier et son approche digne, à un art qui était à l'époque considéré comme obscène et immoral. La tristesse dans ses yeux révélé une vie pénible et difficile pendent qu’il racontait ses expériences.
***************************************************

Asterix: The Land of the Gods / Astérix - Le Domaine des Dieux, France / Belgium / Belgique 2014, 85m, Louis Clichy / Alexandre Astier

3D animated adventure comedy based on the comic book Asterix: The Mansions of the Gods. The land of the Gauls is the last pocket of resistance for Julius Caesar. To crush it once and for all, he hires architect Squaronthehypotenus to oversee the building of a Roman colony next to this Gaulish village. Asterix, his cohort Obelix and the rest of his friends must, as usual, think of ingenious ways of pushing the Romans back out of Gaul and save their village. Though mainly for children, its socially satirical and often hysterical humour would appeal to many adults.
 
Comédie d’aventure animée en 3D basée sur la bande dessinée Astérix: Le Domaine des Dieux. La terre des Gaules est la dernière poche de résistance pour Jules César. Pour l’écraser une fois pour toutes, il engage l'architecte Squaronthehypotenus pour superviser la construction d'une colonie Romaine à côté de ce village Gaulois. Astérix, Obélix son cohorte et le reste de ses amis doit, comme d'habitude, penser à des façons ingénieuses afin de pousser les Romains hors de la Gaule et de sauver leur village. Bien que ceci soit principalement pour les enfants, son humour socialement satirique et souvent hystérique ferait appel à de nombreux adultes.
********************************************************

La 33e édition des Rendez-vous du Cinéma Québécois  
The 33rd edition of the Rendez-vous du Cinéma Québécois 

Pour plus d'informations, S.V.P. aller a / For more information please go to: http://rvcq.quebeccinema.ca/
**********************************************************